Faire un don

Echos des luttes antinucléaires

Rassemblement transfrontalier à Genève

Article publié le 15 novembre 2023



Le mercredi 15 novembre, M. Macron atterrissait à Berne pour notamment obtenir un accord franco-suisse sur le débit du Rhône, capable d’étancher la soif de ses réacteurs.

Le même jour un rassemblement transfrontalier sur le barrage du Seujet à Genève, le robinet de réglage du Léman en amont et du Rhône en aval, rassemblait une cinquantaine d’élu·es dont un adjoint au Maire de Lyon, Sylvain Godinot, et des sympathisant·es (Réseau "Sortir du nucléaire", Sortir du nucléaire Suisse romande, Sortir du Nucléaire Bugey, Sortir du nucléaire 38, ContrAtom, NWA (association bâloise)) venu·es dire « Eau du Rhône, pour le nucléaire ? Pas d’Accord ! ».

Rassemblement transfrontalier sur le barrage du Seujet à Genève, contre un accord franco-suisse sur le débit du Rhône.
DR Choffat

Pour l’instant la Suisse a refusé de collaborer, sauf pour des « échanges d’informations ». À suivre !

Philippe de Rougemont Sortir du nucléaire Suisse romande


À Lire aussi :

Le nucléaire est un danger pour l’eau

Le mercredi 15 novembre, M. Macron atterrissait à Berne pour notamment obtenir un accord franco-suisse sur le débit du Rhône, capable d’étancher la soif de ses réacteurs.

Le même jour un rassemblement transfrontalier sur le barrage du Seujet à Genève, le robinet de réglage du Léman en amont et du Rhône en aval, rassemblait une cinquantaine d’élu·es dont un adjoint au Maire de Lyon, Sylvain Godinot, et des sympathisant·es (Réseau "Sortir du nucléaire", Sortir du nucléaire Suisse romande, Sortir du Nucléaire Bugey, Sortir du nucléaire 38, ContrAtom, NWA (association bâloise)) venu·es dire « Eau du Rhône, pour le nucléaire ? Pas d’Accord ! ».

Rassemblement transfrontalier sur le barrage du Seujet à Genève, contre un accord franco-suisse sur le débit du Rhône.
DR Choffat

Pour l’instant la Suisse a refusé de collaborer, sauf pour des « échanges d’informations ». À suivre !

Philippe de Rougemont Sortir du nucléaire Suisse romande


À Lire aussi :

Le nucléaire est un danger pour l’eau



Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateur⋅ices. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don

 Le Réseau en action
Echos des luttes antinucléaires

Thèmes
 Luttes et actions  Organisations antinucléaires étrangères  Nucléaire et climat  Le nucléaire et l’eau