Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Echos des luttes antinucléaires

Communiqué de presse de Sortir du nucléaire Bugey

2 nouveaux EPR à Bugey ? Mais c’est non !

19 décembre 2019 | Des voeux radioactifs en Bugey




Des vœux radioactifs en Bugey !

Noël approche. Les élus du Département de l’Ain et ceux de la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain préparent un joli cadeau pour les habitants de leur territoire. En effet, ils viennent de demander au Père Noël de leur apporter deux réacteurs nucléaires EPR (Evolutionary Power Reactor) à installer sur les terres agricoles jouxtant le site nucléaire du Bugey.

L’association Sortir Du Nucléaire Bugey tient à dénoncer les deux vœux pris par ces deux collectivités dans un total déni de démocratie. En effet ces vœux présentés en catimini et dictés par EDF n’ont fait l’objet d’aucune concertation ni débat dignes de ce nom. De nombreuses personnes de ces territoires ne sont pas favorables à la poursuite de l’énergie nucléaire et ces élus n’ont eu que les arguments d’EDF sans écouter ceux des associations antinucléaires et de défense de l’environnement.

Il convient de rappeler que dans le monde seuls deux réacteurs EPR fonctionnent depuis peu en Chine et avec des retards de construction et des surcoûts. Le réacteur EPR en construction en Finlande depuis 2005 ne fonctionne toujours pas et totalise plus de 10 ans de retard. Celui en construction en France à Flamanville est dans la même situation. Il devait coûter 3,3 milliards d’euros et être mis en service en 2012. A ce jour son coût est de 12,4 milliards d’euros et il ne sera pas mis en service avant 2022. Les deux autres réacteurs EPR en début de construction à Hinkley Point en Angleterre prennent aussi du retard et voient leur coût commencer à augmenter. Quant au nouvel EPR, dit EPR 2, objet des vœux, il n’est encore qu’au stade d’études.

Ces réacteurs EPR n’ont pas de rentabilité face aux énergies renouvelables mais notre gouvernement nous prépare la scission d’EDF avec nationalisation totale du secteur nucléaire et privatisation de tout les autres secteurs rentables (RTE, ENEDIS, EDF Renouvelables, ...). Ainsi l’énergie nucléaire ne sera plus soumise aux lois du marché et ce gouffre financier sera payé par les contribuables français. Les élus du Département de l’Ain et de la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain choisissent une énergie du passé pour soit-disant assurer l’avenir du département, alors que l’avenir est dans les énergies renouvelables, les seules à lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

L’association Sortir Du Nucléaire Bugey appelle les habitantes et habitants du département à se mobiliser pour dire non à ces réacteurs EPR et pour ne plus donner leur voix à ces élus peu enclin à la démocratie.

Contacts :

 Joël Guerry : 06 49 45 57 44
 Jean Pierre Collet : 06 81 09 75 87
 Alain Cuny : 06 27 01 51 14

Voir ce communiqué en pdf

Des vœux radioactifs en Bugey !

Noël approche. Les élus du Département de l’Ain et ceux de la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain préparent un joli cadeau pour les habitants de leur territoire. En effet, ils viennent de demander au Père Noël de leur apporter deux réacteurs nucléaires EPR (Evolutionary Power Reactor) à installer sur les terres agricoles jouxtant le site nucléaire du Bugey.

L’association Sortir Du Nucléaire Bugey tient à dénoncer les deux vœux pris par ces deux collectivités dans un total déni de démocratie. En effet ces vœux présentés en catimini et dictés par EDF n’ont fait l’objet d’aucune concertation ni débat dignes de ce nom. De nombreuses personnes de ces territoires ne sont pas favorables à la poursuite de l’énergie nucléaire et ces élus n’ont eu que les arguments d’EDF sans écouter ceux des associations antinucléaires et de défense de l’environnement.

Il convient de rappeler que dans le monde seuls deux réacteurs EPR fonctionnent depuis peu en Chine et avec des retards de construction et des surcoûts. Le réacteur EPR en construction en Finlande depuis 2005 ne fonctionne toujours pas et totalise plus de 10 ans de retard. Celui en construction en France à Flamanville est dans la même situation. Il devait coûter 3,3 milliards d’euros et être mis en service en 2012. A ce jour son coût est de 12,4 milliards d’euros et il ne sera pas mis en service avant 2022. Les deux autres réacteurs EPR en début de construction à Hinkley Point en Angleterre prennent aussi du retard et voient leur coût commencer à augmenter. Quant au nouvel EPR, dit EPR 2, objet des vœux, il n’est encore qu’au stade d’études.

Ces réacteurs EPR n’ont pas de rentabilité face aux énergies renouvelables mais notre gouvernement nous prépare la scission d’EDF avec nationalisation totale du secteur nucléaire et privatisation de tout les autres secteurs rentables (RTE, ENEDIS, EDF Renouvelables, ...). Ainsi l’énergie nucléaire ne sera plus soumise aux lois du marché et ce gouffre financier sera payé par les contribuables français. Les élus du Département de l’Ain et de la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain choisissent une énergie du passé pour soit-disant assurer l’avenir du département, alors que l’avenir est dans les énergies renouvelables, les seules à lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

L’association Sortir Du Nucléaire Bugey appelle les habitantes et habitants du département à se mobiliser pour dire non à ces réacteurs EPR et pour ne plus donner leur voix à ces élus peu enclin à la démocratie.

Contacts :

 Joël Guerry : 06 49 45 57 44
 Jean Pierre Collet : 06 81 09 75 87
 Alain Cuny : 06 27 01 51 14

Voir ce communiqué en pdf


Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateurs. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don

Le Réseau en action
Echos des luttes antinucléaires

Thèmes
EPR