Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Echos des luttes antinucléaires

Appel à signer la pétition : "Des terres pas du nucléaire"

17 janvier 2019 |




Depuis le mois de septembre, nous avons appris simultanément et de plusieurs sources et sites... qu’EDF achetait des terres, notamment autour de ses installations nucléaires.

Signer cette pétition


À St Laurent-des-Eaux, ce sont des agriculteurs qui ont reçu un courrier de la SAFER et qui ont manifesté devant leur mairie, apprenant que 116 ha étaient convoités... À Belleville-sur Loire (18), même procédure pour 140 ha... Pour le site de Chinon, c’est au hasard d’une réunion de la commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers qu’une personne apprend que 120 ha sont « bloqués » pour EDF.

Les médias s’en saisissent : https://reporterre.net/Dans-le-Centre-EDF-cherche-mysterieusement-a-acheter-des-terrains
puis http://www.leparisien.fr/economie/edf-prepare-le-terrain-pour-de-nouveaux-reacteurs-07-11-2018-7936878.php

On apprend ensuite qu’au Bugey (Ain), à Dampierre-en-Burly (Loiret), à Cattenom (Moselle)... il en va de même. Des terrains communaux sont aussi appelés à être vendus ou échangés.

Jusqu’à un article paru dans Paris-Normandie qui évoque pas moins de 30 000 ha dans le viseur d’EDF. Le délégué régional normand d’EDF allant jusqu’à dire qu’effectivement « C’est énorme ! »
https://www.paris-normandie.fr/accueil/sur-la-cote-d-albatre-edf-lorgne-sur-des-terres-agricoles-IM14185049#

Là où le bât blesse, c’est que ces achats ne sont assujettis à aucun projet clairement défini à l’heure actuelle et peuvent laisser supposer un certain nombre d’hypothèses.
C’est pourquoi des associations, concernées de près, tirent la sonnette d’alarme et ont rédigé cette pétition.

Toutes les associations et groupements, ainsi que les citoyens qui œuvrent pour la défense et la protection des espaces agricoles et naturels, pour la promotion des énergies renouvelables et contre l’hégémonie nucléaire sont invités à la signer et à la faire circuler le plus possible !

Signer cette pétition

À St Laurent-des-Eaux, ce sont des agriculteurs qui ont reçu un courrier de la SAFER et qui ont manifesté devant leur mairie, apprenant que 116 ha étaient convoités... À Belleville-sur Loire (18), même procédure pour 140 ha... Pour le site de Chinon, c’est au hasard d’une réunion de la commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers qu’une personne apprend que 120 ha sont « bloqués » pour EDF.

Les médias s’en saisissent : https://reporterre.net/Dans-le-Centre-EDF-cherche-mysterieusement-a-acheter-des-terrains
puis http://www.leparisien.fr/economie/edf-prepare-le-terrain-pour-de-nouveaux-reacteurs-07-11-2018-7936878.php

On apprend ensuite qu’au Bugey (Ain), à Dampierre-en-Burly (Loiret), à Cattenom (Moselle)... il en va de même. Des terrains communaux sont aussi appelés à être vendus ou échangés.

Jusqu’à un article paru dans Paris-Normandie qui évoque pas moins de 30 000 ha dans le viseur d’EDF. Le délégué régional normand d’EDF allant jusqu’à dire qu’effectivement « C’est énorme ! »
https://www.paris-normandie.fr/accueil/sur-la-cote-d-albatre-edf-lorgne-sur-des-terres-agricoles-IM14185049#

Là où le bât blesse, c’est que ces achats ne sont assujettis à aucun projet clairement défini à l’heure actuelle et peuvent laisser supposer un certain nombre d’hypothèses.
C’est pourquoi des associations, concernées de près, tirent la sonnette d’alarme et ont rédigé cette pétition.

Toutes les associations et groupements, ainsi que les citoyens qui œuvrent pour la défense et la protection des espaces agricoles et naturels, pour la promotion des énergies renouvelables et contre l’hégémonie nucléaire sont invités à la signer et à la faire circuler le plus possible !

Signer cette pétition

Le Réseau en action
Echos des luttes antinucléaires

Thèmes
Luttes et actions Sites nucléaires