Faire un don

Echos des luttes antinucléaires

Appel aux dons pour l’installation de la première sonde en Ile-de-France

Par l’association Nucléaire Je Balise

Article publié le 5 mai 2022



L’association Nucléaire Je Balise souhaite installer la première sonde de mesure indépendante de la radioactivité de l’air en Ile-De-France. Le projet est mené en partenariat avec la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité). Si 10 000 euros ont déjà pu être récoltés par le biais du Budget Participatif Régional de la Région IDF, l’association a encore besoin de soutien financier pour mener à bien son projet, ils et elles ont besoin de vous !



Présentation de l’équipe de Nucléaire Je Balise

L’équipe est composée de citoyennes, citoyens franciliens, qui ont adhéré à ce projet. Une telle sonde sera une première en Île-de-France. L’association avec ses soutiens, pourrait devenir lanceur d’alerte en cas d’accident nucléaire.

La gestion régalienne a été déficiente à tout point de vue au moment de Tchernobyl, comme souvent pour les crises inédites : Lubrizol, le plomb de Notre-Dame, La COVID... Nous ne pouvons donc pas nous en remettre entièrement à l’État. Prenons ensemble les moyens d’être mieux informés.

Pourquoi installer une sonde en Ile-De-France

La première sonde que Nucléaire Je Balise veut mettre en place en Île-de-France, n’a pas vocation, pas plus que les futures autres, à se substituer à celles qui sont gérées par les exploitants d’installations nucléaires et des services de l’État.

Mais l’expérience montre que des mesures indépendantes constituent un moyen de pression pour s’assurer de la pertinence des mesures et des interprétations « officielles ».

Il s’agit de veiller à la qualité de l’information donnée au public et au choix des mesures de protection mises en œuvre en cas de contamination atmosphérique. Pour y parvenir, Nucléaire Je Balise veut s’appuyer sur la CRIIRAD qui a les moyens matériels et d’expertises de son laboratoire, reconnu et agréé.

Qu’arriverait-il dans notre région en cas d’accident majeur ? Un nuage radioactif ne se voit pas, ni ne se sent. Nous aurions besoin d’une information rapide, indépendante et sérieuse pour ne pas revivre l’expérience Tchernobyl.

Nous pensons qu’avoir une source d’information indépendante et une vigilance citoyenne est indispensable en démocratie. C’est l’objet de ce premier projet. Pour surveiller l’air que l’on respire, évaluer les risques et pouvoir prendre des mesures de protection immédiate

Alors si vous souhaitez en apprendre plus sur ce projet et peut-être le soutenir c’est par ici :

Lien vers l’appel aux dons : https://www.helloasso.com/associations/association-1901-nucleaire-je-balise/collectes/une-sonde-de-mesure-independante-de-la-radioactivite-de-l-air-en-idf

Lien vers le site internet de Nucléaire Je Balise : https://nucleaire-je-balise.org/

Lien vers leur page Facebook : https://www.facebook.com/nucleairejebalise

Présentation de l’équipe de Nucléaire Je Balise

L’équipe est composée de citoyennes, citoyens franciliens, qui ont adhéré à ce projet. Une telle sonde sera une première en Île-de-France. L’association avec ses soutiens, pourrait devenir lanceur d’alerte en cas d’accident nucléaire.

La gestion régalienne a été déficiente à tout point de vue au moment de Tchernobyl, comme souvent pour les crises inédites : Lubrizol, le plomb de Notre-Dame, La COVID... Nous ne pouvons donc pas nous en remettre entièrement à l’État. Prenons ensemble les moyens d’être mieux informés.

Pourquoi installer une sonde en Ile-De-France

La première sonde que Nucléaire Je Balise veut mettre en place en Île-de-France, n’a pas vocation, pas plus que les futures autres, à se substituer à celles qui sont gérées par les exploitants d’installations nucléaires et des services de l’État.

Mais l’expérience montre que des mesures indépendantes constituent un moyen de pression pour s’assurer de la pertinence des mesures et des interprétations « officielles ».

Il s’agit de veiller à la qualité de l’information donnée au public et au choix des mesures de protection mises en œuvre en cas de contamination atmosphérique. Pour y parvenir, Nucléaire Je Balise veut s’appuyer sur la CRIIRAD qui a les moyens matériels et d’expertises de son laboratoire, reconnu et agréé.

Qu’arriverait-il dans notre région en cas d’accident majeur ? Un nuage radioactif ne se voit pas, ni ne se sent. Nous aurions besoin d’une information rapide, indépendante et sérieuse pour ne pas revivre l’expérience Tchernobyl.

Nous pensons qu’avoir une source d’information indépendante et une vigilance citoyenne est indispensable en démocratie. C’est l’objet de ce premier projet. Pour surveiller l’air que l’on respire, évaluer les risques et pouvoir prendre des mesures de protection immédiate

Alors si vous souhaitez en apprendre plus sur ce projet et peut-être le soutenir c’est par ici :

Lien vers l’appel aux dons : https://www.helloasso.com/associations/association-1901-nucleaire-je-balise/collectes/une-sonde-de-mesure-independante-de-la-radioactivite-de-l-air-en-idf

Lien vers le site internet de Nucléaire Je Balise : https://nucleaire-je-balise.org/

Lien vers leur page Facebook : https://www.facebook.com/nucleairejebalise



Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateurs. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don

 Le Réseau en action
Echos des luttes antinucléaires