Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Echos des luttes antinucléaires

Pétition : NON à l’usine d’oxyde d’uranium Orano Malvési Narbonne

17 janvier 2019 | HALTE à l’escalade de la production de déchets d’uranium




Alors même qu’Orano tente de faire passer en force la construction d’un très controversé projet d’incinérateur de boues radioactives sur le site de Malvési dans l’Aude, l’entreprise propose déjà un nouveau projet de construction d’une usine de dioxyde d’uranium.
Un projet qui ne pourrait que faire exploser la quantité déjà conséquente de déchets radioactifs stockés sur le site de Malvési.
Les associations locales, très actives sur le terrain viennent de lancer une pétition pour s’opposer à ce nouveau projet mortifère et extrêmement polluant :



Signer la pétition

Texte de la pétition

Par milliers vous continuez à vous opposer au projet TDN THOR de traitement du
stock de déchets liquides d’ORANO (ex-AREVA) Malvési par un procédé improbable,
complexe (four à charbon/hydrogène) et polluant (rejets atmosphériques). Le
préfet M. A. Thirion l’a quand même imposé à tous (Arrêté du 8/11/2017).

Comme si cela n’était pas suffisant, l’escalade se poursuit à Malvési :

 >NOUVELLE USINE DE PRODUCTION DE DIOXYDE D’URANIUM en plus
de la production de tétrafluorure d’uranium (Arrêté 26/07/2018)
 >NOUVEAUX BASSINS de stockage de boues contaminées (22 000 m3)
et d’évacuation d’eaux pluviales de l’Installation Nucléaire de Base dans la
Robine via le Tauran/Mayral (Arrêté 22/05/2018)
 >INCINERATION de résidus de décontamination (Arrêté 10/06/2018)

Ces modifications notables ont été autorisées en catimini, sans enquête
publique, à l’abri du droit regard des citoyens alors qu’elles pourraient menacer la
population d’impacts sanitaires, environnementaux et risques.

L’autorisation de la production de dioxyde d’uranium entame
subrepticement la mutation du site Malvési vers la transformation de
nouvelles sources d’uranium de la filière nucléaire (uranium appauvri,
combustible MOX) et vers la production de nouveaux déchets uranifères .

L’explosion d’un container de déchets le 19/09/2018 (3 blessés) a révélé au grand
jour le stockage méconnu de plusieurs centaines de fûts de déchets
uranifères militaires, depuis des décennies à Narbonne.
Malvési = bombe à retardement de déchets d’uranium ?

En signant massivement la pétition : NON à l’oxyde d’uranium à Malvési
et HALTE à l’escalade dans les déchets d’uranium
vous exigerez des élus, autorités, acteurs économiques qu’ils refusent à nos côtés
la surenchère mortifère imposée aux Narbonnais qui affecte l’environnement, la
santé, le développement viticole et touristique de notre territoire.

RUBRESUS et COL.E.R.E à Narbonne poursuivent leur action pour la
protection de votre santé et environnement avec trois recours juridiques à
l’encontre des arrêtés préfectoraux (8/11/2017, 22/05/2018) et du
permis de construire du TDN et vous apportent une information objective
et détaillée avec une vigilance permanente pour que Narbonne ne soit plus
une poubelle européenne des déchets uranifères.

Merci de votre précieux et fidèle soutien pour la poursuite de nos actions.

colere.a.narbonne@sfr.fr - rubresus@yahoo.fr - contact@rubresus.org

www.rubresus.org - www.facebook.com/rubresus

Notes :

 si vous ne recevez pas de mail de confirmation, pensez à regarder votre dossier SPAM

 partagez avec un maximum de contacts

 l’adresse email nous permettra de vous informer et de vous contacter pour d’autres actions. Elle ne sera pas visible sur internet.

Signer la pétition
Signer la pétition

Texte de la pétition

Par milliers vous continuez à vous opposer au projet TDN THOR de traitement du
stock de déchets liquides d’ORANO (ex-AREVA) Malvési par un procédé improbable,
complexe (four à charbon/hydrogène) et polluant (rejets atmosphériques). Le
préfet M. A. Thirion l’a quand même imposé à tous (Arrêté du 8/11/2017).

Comme si cela n’était pas suffisant, l’escalade se poursuit à Malvési :

 >NOUVELLE USINE DE PRODUCTION DE DIOXYDE D’URANIUM en plus
de la production de tétrafluorure d’uranium (Arrêté 26/07/2018)
 >NOUVEAUX BASSINS de stockage de boues contaminées (22 000 m3)
et d’évacuation d’eaux pluviales de l’Installation Nucléaire de Base dans la
Robine via le Tauran/Mayral (Arrêté 22/05/2018)
 >INCINERATION de résidus de décontamination (Arrêté 10/06/2018)

Ces modifications notables ont été autorisées en catimini, sans enquête
publique, à l’abri du droit regard des citoyens alors qu’elles pourraient menacer la
population d’impacts sanitaires, environnementaux et risques.

L’autorisation de la production de dioxyde d’uranium entame
subrepticement la mutation du site Malvési vers la transformation de
nouvelles sources d’uranium de la filière nucléaire (uranium appauvri,
combustible MOX) et vers la production de nouveaux déchets uranifères .

L’explosion d’un container de déchets le 19/09/2018 (3 blessés) a révélé au grand
jour le stockage méconnu de plusieurs centaines de fûts de déchets
uranifères militaires, depuis des décennies à Narbonne.
Malvési = bombe à retardement de déchets d’uranium ?

En signant massivement la pétition : NON à l’oxyde d’uranium à Malvési
et HALTE à l’escalade dans les déchets d’uranium
vous exigerez des élus, autorités, acteurs économiques qu’ils refusent à nos côtés
la surenchère mortifère imposée aux Narbonnais qui affecte l’environnement, la
santé, le développement viticole et touristique de notre territoire.

RUBRESUS et COL.E.R.E à Narbonne poursuivent leur action pour la
protection de votre santé et environnement avec trois recours juridiques à
l’encontre des arrêtés préfectoraux (8/11/2017, 22/05/2018) et du
permis de construire du TDN et vous apportent une information objective
et détaillée avec une vigilance permanente pour que Narbonne ne soit plus
une poubelle européenne des déchets uranifères.

Merci de votre précieux et fidèle soutien pour la poursuite de nos actions.

colere.a.narbonne@sfr.fr - rubresus@yahoo.fr - contact@rubresus.org

www.rubresus.org - www.facebook.com/rubresus

Notes :

 si vous ne recevez pas de mail de confirmation, pensez à regarder votre dossier SPAM

 partagez avec un maximum de contacts

 l’adresse email nous permettra de vous informer et de vous contacter pour d’autres actions. Elle ne sera pas visible sur internet.

Signer la pétition

Le Réseau en action
Echos des luttes antinucléaires

Thèmes
Luttes et actions Comurhex Malvési