Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Projet Cigéo à Bure : non à l’enfouissement des déchets radioactifs !

Bure : c’est dans ce petit village de la Meuse que l’industrie nucléaire veut enfouir ses déchets les plus dangereux, qui resteront radioactifs pendant des centaines de milliers d’années.


CIGEO/Bure - Actualités de campagne

Beau succès pour le festival des Bure’lesques contre l’enfouissement des déchets radioactifs !

16 août 2017 |




Pour mettre sur la table les failles du projet CIGÉO et renforcer la mobilisation, un collectif d’associations et opposant.e.s ont organisé du 11 au 13 août 2017 un festival à une dizaine de kilomètres du site présumé. Objectif : informer tout en passant un bon moment dans une ambiance festive et familiale !
Et une belle surprise en clôture de festival… avec la venue impromptue de « Nicolas Hulot » !



Reportage de France 3 Loraine du 12 août

Les BURE’LESQUES ? Trois formidables journées !

Un festival coloré, énergisant, productif, informatif, attentif et bruyant à la fois, musical, émotionnant, engagé, partageur, cool et sérieux, surprenant, solidaire, rassembleur et tellement chouette ! Avec juste ce qu’il faut de soleil voilé et trois gouttes de pluie...

Lire le compte rendu sur le site des Bure’lesques :
http://burefestival.org/Apres-petit-mot-et-photos

Pari réussi pour le festival des Bure’lesques, qui a tenu sa première édition ce week-end à une dizaine de kilomètres de Bure. Grâce à l’accueil bienveillant des communes de Biencourt-sur-Orge et Couvertpuis, et malgré la présence très insistante de la gendarmerie et une météo capricieuse, environ 2000 personnes, sur les trois jours, sont venues s’informer et se détendre lors de ce temps fort militant. Habitant.e.s de la région, militant.e.s et sympathisant.e.s venus de partout en France, et même d’Allemagne, de Suisse, d’Italie : la diversité des participant.e.s de tous les âges reflétait l’ampleur de l’opposition à CIGÉO.

Sous les chapiteaux, les conférences se sont succédées, pour mettre en exergue les risques du projet CIGÉO, mais aussi, plus largement, les pollutions liées au nucléaire, les problèmes liés aux transports de déchets radioactifs... Des aspects moins connus de la région ont été abordés, comme les déchets laissés par la Grande Guerre, les luttes sociales de Longwy ou les multiples projets liés à l’industrie nucléaire qui cherchent à s’implanter en Meuse et Haute-Marne. Concerts (scènes rap, electro, flamenco, chansons engagées, chorale révolutionnaire) et spectacles (cirque, théâtre…) ont enthousiasmé les participant.e.s. Plus de 250 personnes ont pu découvrir le Bois Lejuc à l’occasion d’une balade. Une assemblée de lutte a permis de se projeter dans de nouvelles pistes d’action collective, sur le territoire et au niveau national.

JPEG - 249.5 ko
Plus de 1200 personnes se sont réunies aux Bure’lesques, ce week-end. Photo Stéphane Lagoutte . MYOP

Le festival s’est terminé par l’inauguration du tipi « Bois Debout », destiné à symboliser la solidarité avec les personnes qui occupent actuellement le Bois Lejuc pour le protéger de la destruction. Composé de centaines de planches de couleur, cette cabane a été recouverte de messages et dessins poétiques, humoristiques ou revendicatifs composés par les participant.e.s tout au long du week-end. Alors que s’achevait le discours, un invité surprise a fait son apparition : « Nicolas Hulot », descendu de son hélicoptère, a annoncé l’abandon du projet CIGÉO ! Le ministre de la transition écologique et solidaires, interpellé à plusieurs reprises par les associations, est en effet l’un des signataires de la photopétition « CIGÉO, je dis non ! ».

JPEG - 172.7 ko
@ZIRAdies

Les organisateurs remercient les élus des communes qui ont accueilli ce temps fort militant ainsi que la centaine de bénévoles qui ont permis la bonne tenue de l’événement, ainsi que tous les intervenants qui ont contribué à la richesse des échanges et du bon temps passé ensemble.

Alors que se termine le festival, les associations et collectifs organisateurs appellent à renforcer la mobilisation contre CIGÉO et interpellent les responsables politiques. Les dangers de ce projet sont maintenant reconnus par les organismes officiels en charge de la sûreté nucléaire ; ces problèmes découlant de la conception même de CIGÉO, s’entêter dans une telle impasse n’a aucun sens et ne peut aboutir qu’à un gaspillage d’argent public. L’urgence est maintenant d’abandonner l’enfouissement et d’arrêter la production de déchets radioactifs en fermant au plus vite les centrales !

Revue de presse

Reportage de France 3 Loraine du 12 août

Les BURE’LESQUES ? Trois formidables journées !

Un festival coloré, énergisant, productif, informatif, attentif et bruyant à la fois, musical, émotionnant, engagé, partageur, cool et sérieux, surprenant, solidaire, rassembleur et tellement chouette ! Avec juste ce qu’il faut de soleil voilé et trois gouttes de pluie...

Lire le compte rendu sur le site des Bure’lesques :
http://burefestival.org/Apres-petit-mot-et-photos

Pari réussi pour le festival des Bure’lesques, qui a tenu sa première édition ce week-end à une dizaine de kilomètres de Bure. Grâce à l’accueil bienveillant des communes de Biencourt-sur-Orge et Couvertpuis, et malgré la présence très insistante de la gendarmerie et une météo capricieuse, environ 2000 personnes, sur les trois jours, sont venues s’informer et se détendre lors de ce temps fort militant. Habitant.e.s de la région, militant.e.s et sympathisant.e.s venus de partout en France, et même d’Allemagne, de Suisse, d’Italie : la diversité des participant.e.s de tous les âges reflétait l’ampleur de l’opposition à CIGÉO.

Sous les chapiteaux, les conférences se sont succédées, pour mettre en exergue les risques du projet CIGÉO, mais aussi, plus largement, les pollutions liées au nucléaire, les problèmes liés aux transports de déchets radioactifs... Des aspects moins connus de la région ont été abordés, comme les déchets laissés par la Grande Guerre, les luttes sociales de Longwy ou les multiples projets liés à l’industrie nucléaire qui cherchent à s’implanter en Meuse et Haute-Marne. Concerts (scènes rap, electro, flamenco, chansons engagées, chorale révolutionnaire) et spectacles (cirque, théâtre…) ont enthousiasmé les participant.e.s. Plus de 250 personnes ont pu découvrir le Bois Lejuc à l’occasion d’une balade. Une assemblée de lutte a permis de se projeter dans de nouvelles pistes d’action collective, sur le territoire et au niveau national.

JPEG - 249.5 ko
Plus de 1200 personnes se sont réunies aux Bure’lesques, ce week-end. Photo Stéphane Lagoutte . MYOP

Le festival s’est terminé par l’inauguration du tipi « Bois Debout », destiné à symboliser la solidarité avec les personnes qui occupent actuellement le Bois Lejuc pour le protéger de la destruction. Composé de centaines de planches de couleur, cette cabane a été recouverte de messages et dessins poétiques, humoristiques ou revendicatifs composés par les participant.e.s tout au long du week-end. Alors que s’achevait le discours, un invité surprise a fait son apparition : « Nicolas Hulot », descendu de son hélicoptère, a annoncé l’abandon du projet CIGÉO ! Le ministre de la transition écologique et solidaires, interpellé à plusieurs reprises par les associations, est en effet l’un des signataires de la photopétition « CIGÉO, je dis non ! ».

JPEG - 172.7 ko
@ZIRAdies

Les organisateurs remercient les élus des communes qui ont accueilli ce temps fort militant ainsi que la centaine de bénévoles qui ont permis la bonne tenue de l’événement, ainsi que tous les intervenants qui ont contribué à la richesse des échanges et du bon temps passé ensemble.

Alors que se termine le festival, les associations et collectifs organisateurs appellent à renforcer la mobilisation contre CIGÉO et interpellent les responsables politiques. Les dangers de ce projet sont maintenant reconnus par les organismes officiels en charge de la sûreté nucléaire ; ces problèmes découlant de la conception même de CIGÉO, s’entêter dans une telle impasse n’a aucun sens et ne peut aboutir qu’à un gaspillage d’argent public. L’urgence est maintenant d’abandonner l’enfouissement et d’arrêter la production de déchets radioactifs en fermant au plus vite les centrales !

Revue de presse


MENU
CIGEO/Bure - Actualités de campagne

Signez la pétition en soutien à la lutte à Bure