Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Projet Cigéo à Bure : non à l’enfouissement des déchets radioactifs !

Bure : c’est dans ce petit village de la Meuse que l’industrie nucléaire veut enfouir ses déchets les plus dangereux, qui resteront radioactifs pendant des centaines de milliers d’années.


Urgent - signez la pétition en soutien à la lutte contre Cigéo !

Déchets nucléaires :
Stop à la répression, Stop à Cigéo / Bure !

Je dénonce fermement l’opération d’expulsion brutale qui a eu lieu le 22 février 2018 dans le Bois Lejus, près de Bure, où des militant.e.s occupent la forêt pour empêcher sa destruction par l’Andra.
Je demande l’arrêt de la répression dans la région de Bure, et l’interdiction de l’usage des grenades offensives par les forces de l’ordre, potentiellement responsables de mutilation et de mort dans les manifestations.
Je soutiens l’opposition et demande l’arrêt des travaux du laboratoire de Bure, des investigations et travaux préparatoires de Cigéo ainsi que l’abandon total de tout projet d’enfouissement des déchets radioactifs.

Ni votre nom ni vos coordonnées ne seront rendus publics.
Le Réseau "Sortir du nucléaire" protège vos informations personnelles et ne les cède jamais à des tiers. Vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression de vos informations personnelles, que vous pouvez exercer en nous écrivant.

Je rejoins les 13535 signataires. Objectif : 20 000 !


Je m'inscris à la Lettre d'information mensuelle du Réseau "Sortir du nucléaire"
J'indique le numéro de mon département pour être tenu.e informé.e des événements antinucléaires près de chez moi.


Urgent - signez la pétition en soutien à la lutte contre Cigéo !

L’expulsion du 22 février 2018, menée par plus de 500 gendarmes, survient le jour même de la visite de Sébastien Lecornu en Meuse et Haute-Marne : voilà donc la conception du « dialogue » et de la « concertation » du gouvernement, qui impose un projet par la force, faisant fi d’une contestation large et justifiée ! Comment Nicolas Hulot, qui prétendait « qu’on ne pouvait pas imposer un projet comme ça par la force », compte-il justifier cette opération ?

Cette opération de police est profondément révoltante, alors même que les failles techniques de CIGÉO sont de notoriété publique : risque d’incendie souterrain, impossibilité d’intervenir et récupérer les déchets en cas d’accident, rejets en surface considérables…

Plutôt que d’écouter une contestation légitime, le gouvernement a choisi de donner des gages à quelques élus aveuglés par les subventions promises pour faire accepter le projet. Il a souhaité conforter une agence d’État qui met en danger les citoyens et a procédé à des travaux illégaux dans le Bois Lejus, dont la propriété est toujours contestée.

Cette démonstration de force ne fera pas taire la contestation. Aux côtés des militant.e.s et associations locales, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à la constitution de comités de soutien partout en France.

Plus que jamais, les opposants à Cigéo et les habitants ont besoin de votre soutien.

Cette pétition est adressée et sera remise aux :

  • Premier Ministre
  • Ministre de la Transition écologique et solidaire
  • Ministre de l’Intérieur
  • Président de l’Assemblée nationale
  • Président du Sénat

Pourquoi il y a urgence à soutenir sans attendre la lutte à Bure ?

Alors que la lutte contre Cigéo s’intensifie et que les travaux au bois Lejuc sont suspendus depuis maintenant un an, la dernière manifestation a subi une répression sans précédent.

Le stockage nucléaire géologique fait l’objet de très fortes oppositions depuis trente ans en France, dont la constance et la justesse pèsent lourd dans le dossier.

La mobilisation des habitants et des collectifs locaux ne faiblit pas, bien au contraire, depuis 2016, elle s’intensifie :

  • Actions et manifestations contre les projets liés à Cigéo
  • Dépôt de nombreux recours en justice, avec plusieurs victoires majeures à la clé
  • Occupation du Bois Lejuc, lieu stratégique pour l’Andra avec la construction de cabanes, qui abritent les occupant.e.s ou "Hiboux de Bure"
  • Festival culturel et engagé

C’est grâce à une réactivité sans précédent et à la détermination des personnes sur place que les travaux préparatoires de Cigéo dans le Bois Lejuc sont pour l’instant suspendus.

A deux ans de la demande de feu vert du chantier, la dangerosité du projet décrié par les opposants n’est pourtant plus à démontrer. Aujourd’hui, c’est la conception même du stockage qui est remise en cause par l’IRSN et l’ASN, les deux organismes officiels ou "gendarmes" du nucléaire.

Face à la répression sans précédent du mouvement de lutte contre Cigéo, 9 associations appellent en urgence le gouvernement à prendre en compte la gravité des tensions locales, à rétablir le dialogue avec la société civile et à abandonner Cigéo, projet en cours à Bure, Meuse/Haute-Marne.

Plus que jamais, les opposants à Cigéo et les habitants ont besoin de votre soutien.

Cette pétition est portée par les associations et collectifs Asodedra, Burestop 55, Bure Zone Libre, Cedra 52, Eodra, Les Habitants vigilants de Gondrecourt-le-Château, Les Habitants vigilants de Void-Vacon, Gudmont-dit-non et le Réseau "Sortir du nucléaire".

Pour stopper définitivement CIGÉO, seule notre résistance fera la différence !