Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Projet Cigéo à Bure : non à l’enfouissement des déchets radioactifs !

Bure : c’est dans ce petit village de la Meuse que l’industrie nucléaire veut enfouir ses déchets les plus dangereux, qui resteront radioactifs pendant des centaines de milliers d’années.


CIGEO/Bure - Suivez la campagne


Comme un bruit qui court - ça bouge à Bure !

29 août 2015 | Émission France Inter




Émission du samedi 29 août 2015. Au programme : ça bouge à Bure, la première partie de l’émission revient sur l’historique du projet CIGÉO, sur les différentes tentatives de passage en force du gouvernement et donne la parole à des opposants à l’enfouissement des déchets nucléaires.



Une longue lutte dont on a un peu parlé cet été.

Le 6 août, l’amendement Longuet destiné à faciliter l’implantation de la poubelle atomique CIGEO à Bure dans la Meuse et glissé dans la Loi de croissance et d’activité dite « Loi Macron » a été retoqué. Le conseil constitutionnel s’en mêle, bonne nouvelle pour la résistance !

Au même moment à quelques kilomètres de Bure s’installe le campement VMC, antiautoritaire et anticapitaliste et aussi soucieux de la question du nucléaire, de ses déchets et de de l’avenir de la planète. Une nouvelle génération s’en mêle, bonne nouvelle pour la résistance !

La résistance à la poubelle nucléaire de Bure a commencé il y a plus de 20 ans quand suite à la loi Bataille, votée le 31 décembre 1991, la Meuse est retenue comme site potentiel d’enfouissement des déchets nucléaires les plus dangereux. La mobilisation s’organise et continue de plus belle aujourd’hui, autour de la maison de résistance crée en 2004 par l’association Bure Zone Libre (BZL), la coordination Burestop55 et des citoyens concernés par la question des déchets toxiques de la filière électronucléaire.

Nous partons sur place à la rencontre des historiques de la lutte.

Un reportage d’Antoine Chao

Avec : Corinne François, Patrick Descharmes, Régine Millarakis et aussi Guillaume Blavette

Une longue lutte dont on a un peu parlé cet été.

Le 6 août, l’amendement Longuet destiné à faciliter l’implantation de la poubelle atomique CIGEO à Bure dans la Meuse et glissé dans la Loi de croissance et d’activité dite « Loi Macron » a été retoqué. Le conseil constitutionnel s’en mêle, bonne nouvelle pour la résistance !

Au même moment à quelques kilomètres de Bure s’installe le campement VMC, antiautoritaire et anticapitaliste et aussi soucieux de la question du nucléaire, de ses déchets et de de l’avenir de la planète. Une nouvelle génération s’en mêle, bonne nouvelle pour la résistance !

La résistance à la poubelle nucléaire de Bure a commencé il y a plus de 20 ans quand suite à la loi Bataille, votée le 31 décembre 1991, la Meuse est retenue comme site potentiel d’enfouissement des déchets nucléaires les plus dangereux. La mobilisation s’organise et continue de plus belle aujourd’hui, autour de la maison de résistance crée en 2004 par l’association Bure Zone Libre (BZL), la coordination Burestop55 et des citoyens concernés par la question des déchets toxiques de la filière électronucléaire.

Nous partons sur place à la rencontre des historiques de la lutte.

Un reportage d’Antoine Chao

Avec : Corinne François, Patrick Descharmes, Régine Millarakis et aussi Guillaume Blavette