Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Gravelines


Des accidents nucléaires partout
France : Gravelines : Une erreur d’étiquette entraine la mise hors service d’un système essentiel à la sûreté du réacteur 4
Une petite erreur : une étiquette d’identification posée sur le mauvais robinet. Mais de lourdes conséquences : une fausse manœuvre et le blocage du système de secours d’alimentation en eau des générateurs de vapeur (circuit ASG*), et donc l’impossibilité d’évacuer la chaleur du réacteur en cas de (...)
Des accidents nucléaires partout
France : Gravelines : Le réacteur 6 redémarre avec taux de bore non conforme : multiples violations des règles d’exploitation
Après les problèmes de ventilation* - et donc de refroidissement - du réacteur 1, nouvelle prise de risque lors du redémarrage du réacteur 6 de la centrale nucléaire de Gravelines (Nord).
Des accidents nucléaires partout
France : Gravelines : Problème de ventilation en zone nucléaire : le réacteur 1 mis à l’arrêt
Mardi 18 juin 2019, le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté en raison d’un problème de ventilation des locaux. Un système qui pourrait paraitre secondaire, mais il n’en est rien. La ventilation participe au confinement des matières radioactives mais aussi au (...)
Des accidents nucléaires partout
France : Anomalie générique de niveau 2 sur 14 réacteurs et de niveau 1 sur 14 autres : Les câbles et les tuyaux des diesels de secours n’auraient pas résistés à un séisme
Début mai 2019, annonce d’une nouvelle anomalie générique affectant plus de la moitié des sites des centrales nucléaire d’EDF : les tuyauteries - et finalement aussi les câbles - des groupes électrogènes à moteur diesel, sources électriques de secours, n’auraient pas résisté à un (...)
Des accidents nucléaires partout
France : Anomalie générique : Non-tenue au séisme du circuit de production d’eau glacée de 28 réacteurs
Serrages insuffisants, ancrages non fixés... plusieurs défauts ont été détectés sur le circuit de production d’eau glacée de 28 réacteurs français. Or, le refroidissement des équipements des salles de commande et des bâtiments électriques dépend de ce (...)
Des accidents nucléaires partout
France : Gravelines : Un petit oubli provoque l’arrêt automatique du réacteur 3
Le 28 février 2019, le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Gravelines s’arrête automatiquement, sans que les équipes ne sachent pourquoi. La raison sera rapidement identifiée : une vanne restée ouverte empêchait de faire le vide dans le (...)
Des accidents nucléaires partout
France : Dampierre, Gravelines, Saint-Laurent : Des tuyauteries des réservoirs d’eau borée censée refroidir le cœur et ralentir la réaction nucléaire en cas d’incident ne tiendraient pas en cas de séisme
Nouvelle anomalie générique détectée à Gravelines, Dampierre et Saint-Laurent, affectant potentiellement les 28 réacteurs du palier CPY : en cas de séisme les tuyauteries des réservoirs d’apport d’eau dans le circuit primaire ne résisteraient (...)
Des accidents nucléaires partout
France : Gravelines : Mauvaise application des consignes et erreur d’analyse : atteinte d’un niveau d’eau très haut dans les générateurs de vapeur du réacteur 2 et violation des règles générales d’exploitation
Une mauvaise application des consignes lors d’une opération de maintenance a entrainé une montée du niveau d’eau dans les générateurs de vapeur du réacteur 2 le 17 février 2019. Une mauvaise analyse de la situation par EDF a conduit au dépassement du délai maximal autorisé pour procéder au repli du (...)
Des accidents nucléaires partout
France : Anomalie générique sur 52 réacteurs : Les bâtiments réacteurs sans ventilation et sans surveillance atmosphérique en cas de séisme
Une petite découverte lourde de conséquences et qui en dit long. 52 des 58 réacteurs nucléaire français sont concernés : la ventilation et la surveillance atmosphérique des bâtiments réacteurs ne seraient pas assurées en cas de séisme, rendant tout confinement de la radioactivité (...)
Des accidents nucléaires partout
France : Gravelines : Près de 6 jours pour réparer un piège à iode
Un piège à iode doit être réparé sous 3 jours, mais il en aura fallu près du double. Après 1 remplacement à neuf, plusieurs interventions et des essais infructueux, l’exploitant s’est rendu compte qu’il fallait changer les vis du support et refaire le (...)


Revue de presse
Major irregularity detected at EDF’s Gravelines 5 reactor - EDF executive - 26 octobre 2016 Quatre réacteurs à l’arrêt à la centrale - 7 mai 2014 La centrale de Gravelines en mode bancal - 24 avril 2014 Gravelines : trois interventions des pompiers sans gravité à la centrale - 20 avril 2014

Thèmes
Alternatives et sortie du nucléaire Luttes et actions Risques et accidents Tchernobyl et Fukushima Nucléaire et démocratie Politique énergétique Nucléaire et économie Nucléaire et santé Nucléaire et climat Le nucléaire et l’eau Nucléaire militaire Déchets radioactifs Uranium et mines Transports radioactifs Travailleurs du nucléaire Projets et sites nucléaires

Installations
Areva Belleville Blayais Brennilis Bugey Bure Cattenom CEA Cadarache CEA Fontenay CEA Grenoble CEA Valduc Centraco Chinon Chooz B CIS BIO Civaux Comurhex Malvési Comurhex Pierrelatte Corrèze Creuse Creys-Malville Cronenbourg Cruas CSA CSM Dampierre-en-Burly EDF Europe FBFC Fessenheim Flamanville Ganil Golfech Gravelines Haute-Vienne ILL Ionisos Pouzauges Ionisos Sablé sur Sarthe ITER La Hague Lodève Lozère Marcoule Melox Ministère de l’Ecologie Nogent Paluel Penly Saclay Saint-Alban Saint-Laurent SICN Somanu Transports Tricastin Unitech Joinville