Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Juriblog
Le blog des actions en justice du Réseau "Sortir du nucléaire"

Plainte pour violation de domicile à la Maison de Bure


En cours / Installation : Bure


Le 22 février 2018, suite à l’expulsion du Bois Lejus, des gendarmes sont entrés par la force dans la Maison de résistance de Bure. Fracassant les portes et fenêtres, ils ont forcé avec brutalité les personnes qui s’y étaient réfugiées à sortir. Ils ont ensuite procédé à une perquisition des lieux, tout cela sans l’assentiment des habitants de la maison, sans décision du juge des libertés et de la détention et hors la présence des habitants, de représentants de ceux-ci ou de témoins. Le Réseau "Sortir du nucléaire" a porté plainte. Une seconde plainte a été déposée suite à une nouvelle perquisition injustifiée le 8 octobre 2018.



Le 22 février 2018, suite à l’expulsion du Bois Lejus, des gendarmes sont entrés par la force dans la Maison de résistance de Bure. Fracassant les portes et fenêtres, ils ont forcé avec brutalité les personnes qui s’y étaient réfugiées à sortir. Ils ont ensuite procédé à une perquisition des lieux, tout cela sans l’assentiment des habitants de la maison, sans décision du juge des libertés et de la détention et hors la présence des habitants, de représentants de ceux-ci ou de témoins.

Le Réseau “Sortir du nucléaire“, co-propriétaire de cette maison avec l’association Bure Zone Libre, a donc porté plainte le 22 février 2018 pour violation de domicile. Cette action n’est que la première d’une longue série de contre-feux juridiques qui s’apprêtent à être lancés. Alors que Sébastien Lecornu n’a que le mot d’ « État de droit » à la bouche, les forces de l’ordre se sont permis, lors de cette opération, de piétiner allègrement les droits les plus élémentaires.

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce vigoureusement ce coup de force indigne d’une démocratie ainsi que l’opération de communication qui l’accompagne, destinée à criminaliser les opposant.e.s pour faire oublier les failles du projet Cigéo. Dans la novlangue gouvernementale, la « concertation » semble être devenue le terme désignant le rouleau compresseur de la répression !

 

Téléchargez notre plainte
Bure violation - Plainte 22/02/18

 

Le 8 octobre 2018, des gendarmes sont de nouveau entrés dans la Maison de Résistance de Bure, sans sommation et après avoir fracassé la porte. Malgré les demandes des habitant.e.s de la Maison, ils n’ont présenté aucun document justifiant cette perquisition. Après avoir pris les identités de plusieurs personnes et en avoir gardé trois menottées sans le moindre prétexte, ils sont repartis. Une nouvelle plainte pour violation de domicile a été déposée.

 

Téléchargez notre plainte
Bure violation - Plainte 10/10/18

Le 22 février 2018, suite à l’expulsion du Bois Lejus, des gendarmes sont entrés par la force dans la Maison de résistance de Bure. Fracassant les portes et fenêtres, ils ont forcé avec brutalité les personnes qui s’y étaient réfugiées à sortir. Ils ont ensuite procédé à une perquisition des lieux, tout cela sans l’assentiment des habitants de la maison, sans décision du juge des libertés et de la détention et hors la présence des habitants, de représentants de ceux-ci ou de témoins.

Le Réseau “Sortir du nucléaire“, co-propriétaire de cette maison avec l’association Bure Zone Libre, a donc porté plainte le 22 février 2018 pour violation de domicile. Cette action n’est que la première d’une longue série de contre-feux juridiques qui s’apprêtent à être lancés. Alors que Sébastien Lecornu n’a que le mot d’ « État de droit » à la bouche, les forces de l’ordre se sont permis, lors de cette opération, de piétiner allègrement les droits les plus élémentaires.

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce vigoureusement ce coup de force indigne d’une démocratie ainsi que l’opération de communication qui l’accompagne, destinée à criminaliser les opposant.e.s pour faire oublier les failles du projet Cigéo. Dans la novlangue gouvernementale, la « concertation » semble être devenue le terme désignant le rouleau compresseur de la répression !

 

Téléchargez notre plainte
Bure violation - Plainte 22/02/18

 

Le 8 octobre 2018, des gendarmes sont de nouveau entrés dans la Maison de Résistance de Bure, sans sommation et après avoir fracassé la porte. Malgré les demandes des habitant.e.s de la Maison, ils n’ont présenté aucun document justifiant cette perquisition. Après avoir pris les identités de plusieurs personnes et en avoir gardé trois menottées sans le moindre prétexte, ils sont repartis. Une nouvelle plainte pour violation de domicile a été déposée.

 

Téléchargez notre plainte
Bure violation - Plainte 10/10/18

 Notre action juridique ?
C’est grâce à vos dons que nous pouvons la poursuivre !

Nous attaquons chaque fois que nécessaire les industriels du nucléaire, pollueurs et menteurs, afin de lutter contre l'impunité dont ils font l'objet pour leurs manquements et leurs pollutions et de faire barrage à leurs grands projets inutiles et dangereux. Et nous obtenons des résultats ! Mais cette action nous demande évidemment d’engager des moyens humains et financiers.
Parce que nous souhaitons pouvoir continuer à mener cette guerrilla juridique, nous avons besoin de votre soutien !

Faire un don





Thèmes
Bure - CIGEO Bure