Faire un don

Newsletter SCIN

Newsletter SCIN du 14 au 31 août 2023

Article publié le 31 août 2023



Bonjour à tou·tes

Je vous laisse découvrir en PJ la dernière lettre d’informations de la surveillance citoyenne des installations nucléaires. Vous y découvrirez les actualités techniques et réglementaires concernant nos chères INB françaises et leurs exploitants publiées entre le 14 et le 31 août 2023. Au menu, entre autres :

 Démantèlement du circuit des effluents liquides radioactifs de l’AMI, un nouveau bâtiment pour entreposer des châteaux (conteneurs de transports) à St Laurent A (UNGG), Orano demande 1 année de plus pour mettre à jour son rapport de conclusion du réexamen périodique de Melox (septembre 2024 au lieu de 2023) ;

 Nuisances sonores à Belleville (mise sous vide condenseur) et à Golfech (ouverture des soupapes entre 4 et 8 h du matin + essais) ; EPR2 à Gravelines (Débat public été 2024) ;

 Registres des rejets de Bugey, Cattenom, Cruas, Dampierre, Fesseheim, Gravelines, Paluel, St Laurent et Tricastin ;

 De très nombreux arrêts et redémarrages de réacteurs (perte d’un tableau électrique à Cattenom 3 et intervention turbine à Cattenom 2, poursuite des péripéties à Bugey 4, problèmes de turbines et arrêts automatique à Penly, économie de combustible à Dampierre, arrêt des 2 réacteurs de Civaux pour problèmes au niveau des turbines puis arrêt de Civaux 1 en raison de perte d’une partie du contrôle-commande ...) ;

 inspection Fraude au Bugey, inspection renforcée Environnement à Belleville, ...

 Et une copieuse série d’incidents (pièces manquantes dans un moteur depuis des années et défaillance d’un circuit à Chinon, fuites et rejets à Bugey, Chooz rejette trop de matières en suspension et un pH trop élevé dans la Meuse, erreur de diagnostic à Cattenom, alarme et court-circuit à Dampierre, circuit mis hors-service par excès de zèle à Cruas, mise à jour ratée sur 7 réacteurs, ...)

Bonnes lectures et comme toujours : n’hésitez pas à partager !

Télécharger cette newsletter

À bientôt,

Laure

Bonjour à tou·tes

Je vous laisse découvrir en PJ la dernière lettre d’informations de la surveillance citoyenne des installations nucléaires. Vous y découvrirez les actualités techniques et réglementaires concernant nos chères INB françaises et leurs exploitants publiées entre le 14 et le 31 août 2023. Au menu, entre autres :

 Démantèlement du circuit des effluents liquides radioactifs de l’AMI, un nouveau bâtiment pour entreposer des châteaux (conteneurs de transports) à St Laurent A (UNGG), Orano demande 1 année de plus pour mettre à jour son rapport de conclusion du réexamen périodique de Melox (septembre 2024 au lieu de 2023) ;

 Nuisances sonores à Belleville (mise sous vide condenseur) et à Golfech (ouverture des soupapes entre 4 et 8 h du matin + essais) ; EPR2 à Gravelines (Débat public été 2024) ;

 Registres des rejets de Bugey, Cattenom, Cruas, Dampierre, Fesseheim, Gravelines, Paluel, St Laurent et Tricastin ;

 De très nombreux arrêts et redémarrages de réacteurs (perte d’un tableau électrique à Cattenom 3 et intervention turbine à Cattenom 2, poursuite des péripéties à Bugey 4, problèmes de turbines et arrêts automatique à Penly, économie de combustible à Dampierre, arrêt des 2 réacteurs de Civaux pour problèmes au niveau des turbines puis arrêt de Civaux 1 en raison de perte d’une partie du contrôle-commande ...) ;

 inspection Fraude au Bugey, inspection renforcée Environnement à Belleville, ...

 Et une copieuse série d’incidents (pièces manquantes dans un moteur depuis des années et défaillance d’un circuit à Chinon, fuites et rejets à Bugey, Chooz rejette trop de matières en suspension et un pH trop élevé dans la Meuse, erreur de diagnostic à Cattenom, alarme et court-circuit à Dampierre, circuit mis hors-service par excès de zèle à Cruas, mise à jour ratée sur 7 réacteurs, ...)

Bonnes lectures et comme toujours : n’hésitez pas à partager !

Télécharger cette newsletter

À bientôt,

Laure



Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateurs. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don