Faire un don

Newsletter SCIN

Newsletter SCIN du 11 au 20 novembre 2023

Article publié le 20 novembre 2023



Bonjour à tou·tes,

Je vous laisse découvrir en PJ la dernière lettre d’informations de la surveillance citoyenne des installations nucléaires. Vous y découvrirez les actualités techniques et réglementaires concernant nos chères INB françaises et leurs exploitants publiées entre le 11 et le 20 novembre 2023. Au menu, entre autres :

 l’Autorité de sûreté nucléaire rencontre son homologue néerlandais (SMR), se déplace en Chine (et notamment sur le site de Taishan - EPR) et publie les résultats de son enquête d’opinion (faite en 2022) sur la perception du nucléaire et de son contrôle ;

 inspection réactive à la centrale du Bugey après l’inondation interne survenue fin octobre et inspection à l’EPR de Flamanville (visite complète initiale) ;

 arrêt automatique de Bugey 2 lors de son redémarrage après un arrêt pour maintenance, arrêt de Bugey 3 pour sa 4ème visite décennale, Saint-Laurent 2 reconnecté après sa 4ème VD et arrêté le jour même pour maintenance complémentaire, arrêt de Nogent 2 pour intervention sur la turbine, arrêt de Paluel 1 pour intervention sur une tuyauterie vapeur (déjà arrêté le 6 novembre pour problème sur l’instrumentation), redémarrage de Paluel 2 et 3 après leurs arrêts automatiques du 3 novembre, redémarrage de Blayais 4 après son arrêt automatique du 27 octobre, redémarrage de Cruas 4 après une intervention sur un système de secours ;

 registres des rejets de Bugey, de Chooz, de Cruas, de Civaux, de Flamanville, de Nogent, de St-Laurent et de Tricastin ;

 les nouveaux avis de l’IRSN publiés en octobre (dont un sur les modifications des règles générales d’exploitation lors des essais de démarrage de l’EPR de Flamanville et un sur la reprise et le conditionnement des anciens déchets de La Hague) ;

 incident survenu au Blayais lors de l’arrêt automatique du réacteur 4, problème avec de la colle utilisée à Chooz et à Civaux, ... ;

Bonnes lectures et comme toujours, n’hésitez pas à partager !

Télécharger cette newsletter

À bientôt,

Laure

Bonjour à tou·tes,

Je vous laisse découvrir en PJ la dernière lettre d’informations de la surveillance citoyenne des installations nucléaires. Vous y découvrirez les actualités techniques et réglementaires concernant nos chères INB françaises et leurs exploitants publiées entre le 11 et le 20 novembre 2023. Au menu, entre autres :

 l’Autorité de sûreté nucléaire rencontre son homologue néerlandais (SMR), se déplace en Chine (et notamment sur le site de Taishan - EPR) et publie les résultats de son enquête d’opinion (faite en 2022) sur la perception du nucléaire et de son contrôle ;

 inspection réactive à la centrale du Bugey après l’inondation interne survenue fin octobre et inspection à l’EPR de Flamanville (visite complète initiale) ;

 arrêt automatique de Bugey 2 lors de son redémarrage après un arrêt pour maintenance, arrêt de Bugey 3 pour sa 4ème visite décennale, Saint-Laurent 2 reconnecté après sa 4ème VD et arrêté le jour même pour maintenance complémentaire, arrêt de Nogent 2 pour intervention sur la turbine, arrêt de Paluel 1 pour intervention sur une tuyauterie vapeur (déjà arrêté le 6 novembre pour problème sur l’instrumentation), redémarrage de Paluel 2 et 3 après leurs arrêts automatiques du 3 novembre, redémarrage de Blayais 4 après son arrêt automatique du 27 octobre, redémarrage de Cruas 4 après une intervention sur un système de secours ;

 registres des rejets de Bugey, de Chooz, de Cruas, de Civaux, de Flamanville, de Nogent, de St-Laurent et de Tricastin ;

 les nouveaux avis de l’IRSN publiés en octobre (dont un sur les modifications des règles générales d’exploitation lors des essais de démarrage de l’EPR de Flamanville et un sur la reprise et le conditionnement des anciens déchets de La Hague) ;

 incident survenu au Blayais lors de l’arrêt automatique du réacteur 4, problème avec de la colle utilisée à Chooz et à Civaux, ... ;

Bonnes lectures et comme toujours, n’hésitez pas à partager !

Télécharger cette newsletter

À bientôt,

Laure



Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateurs. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don