Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : EPR Flamanville : Pas encore en service, déjà polluant

Importantes fuites dans l’environnement




5 juin 2023


Plus de 250 kilos de liquides de refroidissement se sont "échappés" du système produisant de l’eau froide pour l’EPR de Flamanville (Normandie). Pas encore en service, mais déjà fourni en combustible nucléaire, le réacteur a, comme tous ses congénères, besoin de refroidissement. Ce froid est produit à l’aide de liquides réfrigérants qui se transforment en gaz lorsqu’ils sont à une pression atmosphérique normale. Étant donnée la composition chimique de ces liquides, ces rejets gazeux engendrés par les fuites ont un fort pouvoir de réchauffement global, bien plus puissant que le CO2.


C’est dans le bâtiment où sont traités les effluents, les résidus liquides issus du fonctionnement du réacteur, que la fuite est survenue. Sur un système produisant de l’eau glacé. Les liquides de refroidissement sont aussi utilisés pour refroidir l’air et certains matériels qui sont surchauffés par leur fonctionnement. On ne sait pas quand elle est apparue, ni son origine. On sait seulement que EDF l’a détectée le 20 avril. Et qu’il manquait plus de 265 kilos de liquides dans le réservoir.

De quand date le dernier contrôle du réservoir de ce matériel produisant cette eau glacée ? De quand date les dernières interventions de maintenance ? L’enjeu des fuites de liquides de refroidissement est pourtant bien connu de l’industriel : à la centrale de Flamanville les fuites sont fréquentes. Le site nucléaire de Flamanville a d’ailleurs dépassé la limite annuelle autorisée ( fixée à 100 kilos) pour la 2ème année de suite en 2022. Et ce n’est pas un cas isolé. Paluel (Normandie) a annoncé plus de 1 000 kilos de fuites de liquides de refroidissement en 2022, soit 10 fois plus que la quantité maximale autorisée. Les centrales de Golfech, de Belleville, du Bugey, du Tricastin, de Civaux et de Chooz ont elles aussi toutes dépassé le seuil des 100 kilos en 2022. Plusieurs d’entre elles dépassaient déjà la limite de rejets l’année précédente.

EDF ne précise jamais le type de liquide de refroidissement utilisé. Une fois à l’air libre, leurs effets dépendent de leur composition. Mais tous ont un pouvoir de réchauffement global (PRG) puissant.

Par exemple, 1 kg de fluide de type HFC-134a vaut 3710 kgeqCO2 à l’horizon de 20 ans. Une fuite d’un kilo de ce type de liquide de refroidissement équivaut donc à avoir rejeté 3 710 kilos de CO2. Un kilo de fluide R125 dans la nature revient à avoir rejeté 6 090 kilos de CO2 [1].

Qu’un réacteur qui ne produit pas encore d’électricité cause déjà des pollutions en dit long sur le manque de surveillance et d’entretien de l’installation. Et sur le peu de cas que fait EDF de la protection de l’environnement. Ces fuites sont monnaie courante. En moins de 4 mois, sur ce réacteur, près de 330 kilos de liquides de refroidissement ont été "perdus" dans la nature. Plus de 3 fois la quantité annuelle maximale. L’industriel met souvent en avant la vétusté des équipements produisant du froid, les fuites étant inhérentes à la technologie utilisée à la conception. Mais pour ce réacteur EPR en fin de construction, la vétusté peut-elle aussi être avancée par EDF ?

Fin avril 2023, la direction de l’EPR de Flamanville a déclaré aux autorités 2 évènements significatifs pour l’environnement [2]  : un pour la fuite de plus de 265 kilos détectée le 20 avril, l’autre pour le dépassement de la limite annuelle de rejets de ce type de substance chimique. Le public lui, n’a été averti que début juin. Pile au moment où l’Autorité de sûreté nucléaire met à disposition du public les milliers de pages du dossier de demande de mise en service de ce réacteur nucléaire "dernière génération", dont son étude d’impact sur l’environnement. Une chose est sûre : ce n’est pas les EPR qui vont éviter des rejets de substances nocives dans l’environnement.

Ce que dit EDF :

Evènements significatifs - mai 2023

Publié le 05/06/2023

Flamanville 3 - Environnement

28 avril 2023

Dans une installation industrielle, les fluides frigorigènes sont utilisés dans les systèmes de production de froid. Ils permettent le refroidissement et la climatisation de différents matériels. Les opérations de maintenance réalisées régulièrement sur ces systèmes permettent de contrôler les fluides frigorigènes et d’en détecter les émissions.

Le 20 avril 2023, les équipes ont procédé à un contrôle d’étanchéité périodique d’un système de production d’eau glacé, situé dans le bâtiment de traitement des effluents de la centrale de Flamanville 3 et ont identifié une fuite de fluide frigorigène. Les équipes sont immédiatement intervenues pour arrêter la fuite et remettre en conformité les installations. Une analyse approfondie est en cours pour identifier l’origine de cette fuite. Le 27 avril 2023, le pesage du fluide frigorigène a mis en évidence une perte de 265,77kg de fluide par rapport à la quantité initialement contenue.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations ni sur la santé des salariés.

Toutefois, ajouté au cumul de fluide frigorigène émis au titre de l’année 2023, cela constitue un dépassement de la limite réglementaire établie à 100kg par an (328,92kg au 27/04/2023). La direction de la centrale de Flamanville 3 a déclaré deux événements significatifs pour l’environnement, le 28 avril 2023, à l’Autorité de sûreté nucléaire : le premier concerne la fuite de fluide frigorigène et le deuxième est relatif au dépassement du cumul de fluide frigorigène autorisé au titre de l’année 2023.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-flamanville-1-2/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-flamanville-1-2/evenements-significatifs-mai-2023


[1Source : "Certains gaz à effet de serre des centrales nucléaires", Bernard Laponche, octobre 2020, Global Chance.

[2Événements significatifs : incidents ou accidents présentant une importance particulière en matière, notamment, de conséquences réelles ou potentielles sur les travailleurs, le public, les patients ou l’environnement. https://www.asn.fr/Lexique/E/Evenement-significatif En dessous des évènements significatifs, il y a les évènements dits « intéressants », et encore en dessous les « signaux faibles ». Un évènement catégorisé « significatif » est donc déjà « en haut de l’échelle » d’importance des évènements


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

EPR Flamanville

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
15