Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Raison n°3 : Économiser

Le nucléaire en plus d’être dangereux, coûte très cher. Extraction et raffinage du combustible, construction, maintenance, d’exploitation, démantèlement et gestion des déchets nucléaires : la facture sera très salée au bout du compte. Alors que des décisions politiques prochaines sur l’avenir filière pourraient endetter la France à hauteur de centaines de milliards d’euros supplémentaires, nous vous avons concocté ce dossier pour compiler des ressources qui démontrent pourquoi le nucléaire, c’est bien trop cher :


Nouveaux projets : EPR, ITER, … et le contribuable dans tout ça ?




EPR : 19,1 milliards d’euros

Le chantier du réacteur EPR de Flamanville a débuté en 2007. Initialement prévu pour durer cinq ans, il ne devrait pas être terminé avant 2023 au plus tôt, soit un retard de près de 12 ans ! Alors que son coût de construction a été largement sous-évalué, les retards accumulés sur le chantier témoignent de la démesure de ce projet dangereux, inutile et très coûteux.

 https://www.sortirdunucleaire.org/La-Cour-des-Comptes-tacle-l-EPR-et-questionne-la

ITER : 18,6 milliards d’euros

Le chantier pharaonique de ce réacteur à fusion à Cadarache dans les Bouches du Rhône est désormais évalué à 18,6 milliards (2007 à 2035). Soit plus du triple des estimations initiales. Conçu pour produire au plus quelques minutes de plasma chauffé à plusieurs millions de degrés dans lequel les scientifiques espèrent maitriser une réaction de fusion nucléaire cette expérience ne produira pourtant pas un watt d’électricité.
Une somme colossale d’argent investi dans une recherche aux résultats incertains qui aurait pourtant été bien plus utile dans la recherche et le développement des énergies renouvelables...

Retrouvez les informations essentielles concernant ce projet et son financement dans notre article :

 https://www.sortirdunucleaire.org/ITER-chantier-titanesque-tres-couteux-dangereux

et pour en savoir plus vous pouvez commander l’ouvrage d’Isabelle Bourboulon, Soleil trompeur dans notre boutique en ligne :

 https://boutique.sortirdunucleaire.org/index.php?id_product=574&controller=product

EPR : 19,1 milliards d’euros

Le chantier du réacteur EPR de Flamanville a débuté en 2007. Initialement prévu pour durer cinq ans, il ne devrait pas être terminé avant 2023 au plus tôt, soit un retard de près de 12 ans ! Alors que son coût de construction a été largement sous-évalué, les retards accumulés sur le chantier témoignent de la démesure de ce projet dangereux, inutile et très coûteux.

 https://www.sortirdunucleaire.org/La-Cour-des-Comptes-tacle-l-EPR-et-questionne-la

ITER : 18,6 milliards d’euros

Le chantier pharaonique de ce réacteur à fusion à Cadarache dans les Bouches du Rhône est désormais évalué à 18,6 milliards (2007 à 2035). Soit plus du triple des estimations initiales. Conçu pour produire au plus quelques minutes de plasma chauffé à plusieurs millions de degrés dans lequel les scientifiques espèrent maitriser une réaction de fusion nucléaire cette expérience ne produira pourtant pas un watt d’électricité.
Une somme colossale d’argent investi dans une recherche aux résultats incertains qui aurait pourtant été bien plus utile dans la recherche et le développement des énergies renouvelables...

Retrouvez les informations essentielles concernant ce projet et son financement dans notre article :

 https://www.sortirdunucleaire.org/ITER-chantier-titanesque-tres-couteux-dangereux

et pour en savoir plus vous pouvez commander l’ouvrage d’Isabelle Bourboulon, Soleil trompeur dans notre boutique en ligne :

 https://boutique.sortirdunucleaire.org/index.php?id_product=574&controller=product



Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateurs. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don


Matériel militant

Affiche "Tableau périodique Antinucléaire"


Lot de 9 cartes postales "8 bonnes raisons"