Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Non à l’EPR de Flamanville

L’EPR (Réacteur Pressurisé Européen) est souvent présenté comme l’avenir de la filière nucléaire. En réalité, il concentre les principales failles de l’industrie nucléaire. Retards, coûts colossaux, risques en matière de sûreté… Interpellons l’Autorité de sûreté nucléaire pour qu’elle ne valide pas la cuve défectueuse de l’EPR !


Mobilisation contre les transports et le chargement du combustible de l’EPR

Le 8 octobre 2020, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a délivré à EDF une autorisation de mise en service partielle pour l’EPR de Flamanville (Manche). Celle-ci autorise l’électricien à commencer certains tests nécessitant le recours à des gaz radioactifs, ainsi qu’à réceptionner et entreposer le combustible d’uranium enrichi destiné au réacteur. À partir du lundi 26 octobre et pendant environs 4 mois, au moins 31 camions chargés de combustible nucléaire neuf feront donc le chemin vers la centrale depuis l’usine Framatome (filiale d’EDF) de Romans-sur-Isère (Drôme), au rythme de deux convois par semaine.

Aux côtés de nombreux collectifs et associations locales et nationales, le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle à se mobiliser afin que ce réacteur n’entre jamais en service. Dangereux et inutile, il enfermerait la France dans l’impasse nucléaire pour des décennies supplémentaires, à rebours de toute transition digne de ce nom. Retrouvez ici toutes les informations pour vous informer, sensibiliser autour de vous et vous mobiliser contre ces convois nucléaires. Cette page sera régulièrement mise à jour en fonction de l’évolution des informations dont nous disposons.


MENU

Thèmes
Transports radioactifs EPR EPR Flamanville