Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Mobilisation

Les 26 et 27 avril, mobilisons-nous pour les 33 ans de Tchernobyl, pour informer sur le risque nucléaire




Cela fera bientôt 33 ans que la catastrophe écologique et sanitaire de Tchernobyl perdure. Autour du 26 avril, à l’occasion de la date anniversaire de l’accident, agissons partout en France pour exiger l’arrêt du nucléaire et la fermeture d’installations nucléaires vieillissantes, polluantes et dangereuses.

Les prolongations de réacteurs et d’usines nucléaires au-delà de 40 et 50 ans récemment annoncées par le gouvernement viennent rappeler que, plus que jamais, en France aussi, un accident nucléaire majeur est possible : pièces en fin de vie qui ne peuvent être remplacées, malfaçons sur de nombreux équipements pourtant cruciaux pour la sûreté, problèmes de maintenance découlant des économies réalisées par EDF et des cadences infernales imposées aux travailleur.ses sous-traitant.es… Prolonger des installations nucléaires vétustes, c’est rogner sur les marges de sûreté et c’est risquer l’accident, chez nous aussi.



Les 26 et 27 avril, les « Zones à évacuer » s’affichent autour des centrales

La zone concernée par les "Plans Particuliers d’Intervention" (territoire destiné à être évacué en cas d’accident) a récemment été élargie. Elle concerne désormais un périmètre de 20 km autour des centrales. Mais les personnes qui habitent et fréquentent cette zone sont-elles conscientes du danger permanent qui les guette ? Et celles qui habitent juste quelques centaines de mètres plus loin savent-elles qu’elles ne sont pas concernées par les mesures de protection ? (sachant qu’un panache radioactif ne reste pas sagement confiné dans un périmètre de 20 km)

Voici le principe de cette action proposée par Sortir du nucléaire Bugey :

 Identifiez si votre commune se situe à moins de 20 kilomètres de la centrale nucléaire la plus proche : ce rayon correspond au nouveau périmètre des PPI (Plans Particuliers d’Intervention).
 Rendez-vous à l’entrée de la commune choisie, muni.es de pancartes « Zone à évacuer en cas d’accident nucléaire majeur », à positionner en-dessous des panneaux qui annoncent le nom de la commune (attention de ne pas recouvrir le nom de la commune).

Vous pouvez réaliser ces panneaux sur du carton avec des marqueurs ou encore en utilisant ce modèle de 80 cm de large à imprimer-découper-assembler-coller à partir de 8 feuilles A4 :

https://www.sortirdunucleaire.org/IMG/pdf/panneau-zone-a-evacuer.pdf

 Libre à vous d’imaginer les modalités de l’action : combinaisons blanches, mise en scène, venue de journalistes…
 N’oubliez pas de prendre en photo votre action : vous pourrez ensuite nous envoyer vos clichés et compte-rendu d’action à julien.baldassarra@sortirdunucleaire.fr
 Si vous avez besoin de coups de pouce, par exemple pour acheter le matériel nécessaire à la réalisation des pancartes, vous pouvez faire une demande de soutien financier ici.

L’objectif de cette action imaginée par SDN Bugey est de sensibiliser les personnes qui fréquentent les zones avoisinant les centrales nucléaires (élu.e.s, habitant.e.s, automobilistes) sur le danger permanent qui les guette.

Toute initiative est bonne à prendre, et vous pouvez nous proposer vos idées d’action sur http://sortirdunucleaire.org/Proposez-votre-evenement

Et pour consulter les actions déjà prévues dans la période du 26 avril, rendez-vous sur https://www.sortirdunucleaire.org/Agenda

Pour plus d’informations sur notre nouvelle campagne contre les prolongations et les nouvelles installations, rendez-vous sur https://www.sortirdunucleaire.org/Arretons-le

Les 26 et 27 avril, les « Zones à évacuer » s’affichent autour des centrales

La zone concernée par les "Plans Particuliers d’Intervention" (territoire destiné à être évacué en cas d’accident) a récemment été élargie. Elle concerne désormais un périmètre de 20 km autour des centrales. Mais les personnes qui habitent et fréquentent cette zone sont-elles conscientes du danger permanent qui les guette ? Et celles qui habitent juste quelques centaines de mètres plus loin savent-elles qu’elles ne sont pas concernées par les mesures de protection ? (sachant qu’un panache radioactif ne reste pas sagement confiné dans un périmètre de 20 km)

Voici le principe de cette action proposée par Sortir du nucléaire Bugey :

 Identifiez si votre commune se situe à moins de 20 kilomètres de la centrale nucléaire la plus proche : ce rayon correspond au nouveau périmètre des PPI (Plans Particuliers d’Intervention).
 Rendez-vous à l’entrée de la commune choisie, muni.es de pancartes « Zone à évacuer en cas d’accident nucléaire majeur », à positionner en-dessous des panneaux qui annoncent le nom de la commune (attention de ne pas recouvrir le nom de la commune).

Vous pouvez réaliser ces panneaux sur du carton avec des marqueurs ou encore en utilisant ce modèle de 80 cm de large à imprimer-découper-assembler-coller à partir de 8 feuilles A4 :

https://www.sortirdunucleaire.org/IMG/pdf/panneau-zone-a-evacuer.pdf

 Libre à vous d’imaginer les modalités de l’action : combinaisons blanches, mise en scène, venue de journalistes…
 N’oubliez pas de prendre en photo votre action : vous pourrez ensuite nous envoyer vos clichés et compte-rendu d’action à julien.baldassarra@sortirdunucleaire.fr
 Si vous avez besoin de coups de pouce, par exemple pour acheter le matériel nécessaire à la réalisation des pancartes, vous pouvez faire une demande de soutien financier ici.

L’objectif de cette action imaginée par SDN Bugey est de sensibiliser les personnes qui fréquentent les zones avoisinant les centrales nucléaires (élu.e.s, habitant.e.s, automobilistes) sur le danger permanent qui les guette.

Toute initiative est bonne à prendre, et vous pouvez nous proposer vos idées d’action sur http://sortirdunucleaire.org/Proposez-votre-evenement

Et pour consulter les actions déjà prévues dans la période du 26 avril, rendez-vous sur https://www.sortirdunucleaire.org/Agenda

Pour plus d’informations sur notre nouvelle campagne contre les prolongations et les nouvelles installations, rendez-vous sur https://www.sortirdunucleaire.org/Arretons-le