Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : EPR de Flamanville : Un réseau d’eau mal surveillé depuis des années

La surveillance de l’environnement et la qualité des travaux posent questions




30 juin 2023


Décidément, les travaux de l’EPR de Flamanville (Normandie) n’ont pas fini de faire parler d’eux. EDF a discrètement déclaré fin juin 2023 avoir commis plusieurs erreurs lors de modifications faites en 2021 sur le réseau qui collecte l’eau de pluie mais aussi toutes les substances présentes sur les espaces extérieurs du site nucléaire. Tout ce qui est passé par ce circuit est déversé directement dans le milieu naturel. Mais depuis 2 ans son contenu et son débit étaient mal surveillés : les prélèvements et les mesures qui y étaient faites étaient fausses. Les équipements n’étaient pas mis aux bons endroits.


On ne sait pas si ce sont les plans d’origine ou l’exécution des modifications de génie civil qui ont été mal faits. Quoiqu’il en soit, les erreurs sont restées inaperçues durant 2 ans. Il aura fallu une inspection spécifique en juin 2023 pour identifier que des équipements permettant de surveiller le contenu de ce circuit étaient mis au mauvais endroit. À croire que personne n’est allé vérifier à la fin des travaux leur bonne réalisation. Des travaux pourtant d’importance, puisqu’il s’agit de mesurer le débit et les concentrations de différents polluants qui pourraient s’y trouver et que son contenu est directement déversé dans la nature (d’où la nécessité de surveiller ce qu’il contient). Car le réseau de collecte des eaux de pluie draine aussi tout ce qui est présent sur la chaussée et tout ce qui y est déversé par accident. Comme du fuel, de l’ammoniaque ou de l’acide, des produits dangereux couramment utilisés sur les sites nucléaires. Et leurs transferts, effectués à l’extérieur des bâtiments, ne se passent pas toujours sans heurts. Par ailleurs, l’EPR étant encore en chantier, les risques lors des dépotages et autres manipulations de produits toxiques sont multipliés.

Outre la qualité des travaux réalisés sur l’EPR et de leurs vérifications, la découverte faite en juin 2023 questionne la surveillance des rejets du chantier. Depuis 2 ans, les prélèvements faits dans le circuit de collecte des eaux pluviales ne sont pas représentatifs de ce qu’il contient. Et la mesure de son débit est fausse. Deux années de surveillance erronée sans que personne chez EDF ne s’en soit rendu compte. À se demander si d’autres erreurs n’ont pas été faites ailleurs (et pas encore découvertes) et si les mesures effectuées sont ensuite correctement traitées et analysées.

Début juin 2023, EDF annonçait que le réacteur EPR de Flamanville avait déjà dépassé le seuil annuel pour ses fuites de liquides de refroidissement dans l’environnement (des substances qui deviennent de puissants gaz à effet de serre lorsqu’elles sont rejetées à l’air libre). Quelques semaines plus tard, l’industriel annonce discrètement (le communiqué se trouve tout en bas d’une longue liste de déclarations d’incidents significatifs [1]) que la surveillance de ce qui s’est écoulé dans ses caniveaux était faussées depuis 2 ans. Pas encore en service, l’EPR est déjà polluant. Il n’a pas encore autorisé que déjà les insuffisances de surveillance des rejets dans le milieu naturel se multiplient. À se demander si EDF se soucie un tant soit peu de la protection de l’environnement. Ou si il se donne les moyens de gérer son installation correctement.

À l’heure où le dossier de demande de mise en service de ce réacteur est sur la table de l’Autorité de sûreté nucléaire, ces incidents sont des marqueurs du manque de qualité global qui a plané, du début à la fin, sur la construction de cette installation et qui s’immisce déjà dans les prémisses de son fonctionnement. EDF se montre incapable de fournir le niveau de compétences nécessaire, que ce soit dans les travaux, leurs vérifications ou dans la surveillance de l’impact (et donc la protection) sur l’environnement. Dans ces conditions et avec toutes ces preuves, comment lui faire confiance quand il affirme que tout est bien fait et que le réacteur ne représente aucun danger ?

Ce que dit EDF :

Evènements significatifs - juin 2023

Publié le 30/06/2023

Evénement sûreté - Evénement radioprotection - Evénement environnement

Flamanville 1 & 2

5 évènement significatifs pour la sûreté déclarés à l’Autorité de sûreté niveau 0 de l’échelle Ines :
(...)

3 évènements significatifs pour la radioprotection déclarés à l’Autorité de sûreté niveau 0 de l’échelle Ines :
(...)

Flamanville 3

Sûreté

19/06/2023

En mai 2023, les équipes en charge de l’exploitation de l’EPR de Flamanville ont réalisé un essai périodique de la chaine de manutention du combustible située dans le bâtiment combustible. Cet essai a mis en exergue l’impossibilité d’atteindre certains critères techniques du pont de manutention. Une analyse de la procédure d’essai a démontré que ces critères avaient été atteints en 2021, lors d’essais réalisés en présence du constructeur. Par conséquent, le pont de manutention est opérationnel mais la procédure d’essais en l’état ne permet pas d’atteindre les critères techniques. Une modification de cette procédure ainsi que la règle d’essai a été demandée au constructeur du pont de manutention.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations.

Toutefois, conformément aux procédures, la direction de la centrale de Flamanville 3 a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire, le 19 mai 2023, un événement significatif sûreté au niveau 0 de l’échelle INES.

Environnement

16/06/2023

En 2021, des travaux de génie civil ont eu lieu à l’EPR de Flamanville pour adapter le réseau de collecte des eaux pluviales.

En juin 2023, une inspection du système de prélèvement et de mesure du débit du circuit de collecte des eaux pluviales a mis en exergue un mauvais positionnement d’une canne de prélèvement et d’un débitmètre, rendant les mesures de surveillance non représentatives d’une partie des effluents.

Les premières analyses montrent que ce mauvais positionnement est dû aux travaux d’aménagement du circuit réalisés en 2021.

Cet événement n’a eu aucune conséquence réelle sur l’environnement.

Toutefois, conformément aux procédures, la direction de la centrale de Flamanville 3 a déclaré un événement significatif pour l’environnement, le 16 juin 2023, à l’Autorité de sûreté nucléaire.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-flamanville-1-2/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-flamanville-1-2/evenements-significatifs-juin-2023


[1Événements significatifs : incidents ou accidents présentant une importance particulière en matière, notamment, de conséquences réelles ou potentielles sur les travailleurs, le public, les patients ou l’environnement. https://www.asn.fr/Lexique/E/Evenement-significatif En dessous des évènements significatifs, il y a les évènements dits « intéressants », et encore en dessous les « signaux faibles ». Un évènement catégorisé « significatif » est donc déjà « en haut de l’échelle » d’importance des évènements


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

EPR Flamanville

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
15