Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Nos communiqués de presse

Simulation d’accident nucléaire à Marcoule le 21/10 : une mystification !

Communiqué du 19 octobre 2004



Communiqué du mardi 19 octobre 2004 :

Simulation d’accident nucléaire à Marcoule le 21/10 : une mystification !

Le Réseau Sortir du nucléaire et le Collectif Gardois Déchets Radioactifs dénoncent une véritable mystification à propos de la simulation d’accident nucléaire au surgénérateur Phénix ce jeudi 21 octobre à Marcoule (GARD).

Certes il vaut mieux tenter de se préparer au cas où le pire se produirait, mais il faut constater que les autorités abusent la population sur les conséquences d’un tel accident. Comment imaginer que seules deux communes Chusclan et Codolet (Gard) seraient touchées, le nuage radioactif s’arrêterait-il à la limite géographique de ces deux seules communes !

Un accident grave, dans le vieux réacteur Phénix, ou dans l’usine Melox, provoquant la dispersion de plutonium et d’autres éléments radioactifs, toucherait tragiquement l’ensemble de la région et bien au-delà. Que serait-il possible de faire pour la population ?

Notons au passage que la zone contaminée serait bouclée :
- pour empêcher les habitants de fuir ?
- pour éviter que la contamination soit transportée au loin ?

En organisant un tel exercice, les autorités cherchent à minimiser et à banaliser l’effet d’un éventuel accident. Face aux risques considérables que font courir les installations nucléaires de Marcoule, cette petite opération est un leurre destiné à endormir la population.
Autre risque des installations atomiques de Marcoule : un avion de ligne détourné de l’aéroport international de Marignane (Marseille) pourrait être en huit minutes au dessus des installations nucléaires de Marcoule (Gard), quelles en seraient les conséquences sur le vivant dans le sud, en France, en Europe ?

Contacts médias :
Hervé Grimal – 06 15 13 76 35
et Pierre Péguin – 04 66 85 03 35

Communiqué du mardi 19 octobre 2004 :

Simulation d’accident nucléaire à Marcoule le 21/10 : une mystification !

Le Réseau Sortir du nucléaire et le Collectif Gardois Déchets Radioactifs dénoncent une véritable mystification à propos de la simulation d’accident nucléaire au surgénérateur Phénix ce jeudi 21 octobre à Marcoule (GARD).

Certes il vaut mieux tenter de se préparer au cas où le pire se produirait, mais il faut constater que les autorités abusent la population sur les conséquences d’un tel accident. Comment imaginer que seules deux communes Chusclan et Codolet (Gard) seraient touchées, le nuage radioactif s’arrêterait-il à la limite géographique de ces deux seules communes !

Un accident grave, dans le vieux réacteur Phénix, ou dans l’usine Melox, provoquant la dispersion de plutonium et d’autres éléments radioactifs, toucherait tragiquement l’ensemble de la région et bien au-delà. Que serait-il possible de faire pour la population ?

Notons au passage que la zone contaminée serait bouclée :
- pour empêcher les habitants de fuir ?
- pour éviter que la contamination soit transportée au loin ?

En organisant un tel exercice, les autorités cherchent à minimiser et à banaliser l’effet d’un éventuel accident. Face aux risques considérables que font courir les installations nucléaires de Marcoule, cette petite opération est un leurre destiné à endormir la population.
Autre risque des installations atomiques de Marcoule : un avion de ligne détourné de l’aéroport international de Marignane (Marseille) pourrait être en huit minutes au dessus des installations nucléaires de Marcoule (Gard), quelles en seraient les conséquences sur le vivant dans le sud, en France, en Europe ?

Contacts médias :
Hervé Grimal – 06 15 13 76 35
et Pierre Péguin – 04 66 85 03 35


Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateurs. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don




Pour toute sollicitation médiatique, merci de contacter Charlotte Mijeon, chargée de communication et des relations extérieures.

charlotte.mijeon@sortirdunucleaire.fr
Tél : 06 64 66 01 23





Thèmes
Sites nucléaires Marcoule