Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Nogent-sur-Seine : Perte d’alimentation électrique sur le réacteur n° 1




2 août 2012


Démarrage d’un diesel de secours suite à la perte d’alimentation du transformateur auxiliaire de l’unité de production n° 1 sur un réacteur à l’arrêt.


L’unité de production n°1 du CNPE de Nogent-sur-Seine est en arrêt programmé pour rechargement du combustible et maintenance depuis le 23 juin.

Le 22 juillet vers 17h45, le transformateur auxiliaire* de cette unité, qui en période d’arrêt assure l’alimentation des matériels, s’est mis à l’arrêt, suite à un défaut de fonctionnement sur un matériel de la ligne 400 000 volts. Ce défaut électrique a entraîné automatiquement l’arrêt du transformateur auxiliaire, ce qui a déclenché le démarrage automatique du groupe électrogène diesel de secours, conformément aux dispositions de sûreté prévues à la conception.

Ce diesel permet l’alimentation des principaux matériels qui sont nécessaires à la sûreté de l’installation. S’il n’est pas nécessaire que d’autres matériels soient réalimentés immédiatement, notamment ceux qui assurent la ventilation des locaux de la zone nucléaire, les règles d’exploitation fixent tout de même un délai pour assurer leur remise en fonctionnement.

Les équipes de la centrale et du réseau de transport d’électricité (RTE), ont pu rapidement identifier et réparer le matériel à l’origine du défaut sur le transformateur. Le délai de réalimentation des ventilations, par la ligne extérieure, a été de six heures au lieu d’une heure, tel que prévu par les règles d’exploitation.

La direction de la centrale de Nogent-sur-Seine a donc déclaré cet événement à l’Autorité de Sûreté Nucléaire le 24 juillet comme écart de niveau 0. Après analyse approfondie de l’événement et compte-tenu du délai nécessaire à la réalimentation des ventilations (six heures), la direction de la centrale a décidé de reclasser, le 2 août, cet événement au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7.

Cet événement n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, l’environnement ou la sécurité des personnes.

* Une centrale nucléaire dispose de 5 sources d’alimentation électrique via le transformateur principal, le transformateur de soutirage, le transformateur auxiliaire, les 2 groupes électrogènes à moteur diesels de secours et la turbine à combustion. Ces différentes sources permettent d’assurer l’alimentation de la plupart des équipements électriques de la centrale, et une seule est suffisante pour garantir le fonctionnement des matériels de sûreté.

https://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/centrale-nucleaire-de-nogent-sur-seine/evenements-45961.html

Pour en savoir plus : Voir en pièce jointe le schéma d’alimentation électrique du réacteur 1 de Golfech de 1 300 MWé.

Documents à télécharger

 

La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Nogent

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
54