Faire un don

Non à l’EPR de Flamanville

L’EPR (Réacteur Pressurisé Européen) est souvent présenté comme l’avenir de la filière nucléaire. En réalité, il concentre les principales failles de l’industrie nucléaire. Retards, coûts colossaux, risques en matière de sûreté… Interpellons l’Autorité de sûreté nucléaire pour qu’elle ne valide pas la cuve défectueuse de l’EPR !


Appel à action




Mobilisation contre le transport du combustible pour l’EPR de Flamanville - Dimanche 25 octobre



La semaine du 26 octobre, les premiers camions chargés d’acheminer le combustible jusqu’à l’EPR de Flamanville (Manche) partiront de l’usine Framatome (filiale d’EDF) de Romans-sur-Isère (Drôme). La décision d’EDF d’entreposer le combustible sur le site de l’EPR alors même qu’on ne sait pas si les travaux à réaliser sur les soudures défectueuses sont faisables est incompréhensible et trahit une stratégie du fait accompli et du passage en force.

À partir de la semaine prochaine, au moins 31 camions chargés d’éléments combustible radioactifs partiront depuis l’usine durant 4 mois, à raison de 2 camions par semaine. Pour protester contre le démarrage de l’EPR et s’opposer au coup d’envoi de ces transports dangereux à travers toute la France, un petit rassemblement est prévu ce dimanche 25 octobre.

Rendez-vous à 18h00 (attention au changement d’heure et au respect des gestes barrières) devant l’usine Framatome, située au 54 avenue de la Déportation à Romans-sur-Isère (26100) afin d’exprimer notre opposition au démarrage de ces convois incessants et à cette nouvelle étape franchie vers la mise en service d’un réacteur EPR criblé de malfaçons.

L’idée est de marquer le coup au départ pour le premier convoi, pour la suite, on vous tient informé.e.s rapidement.

Des rassemblements ont également lieu ce dimanche à Flamanville, Rouen et Neuvy-sur-Loire.

Plus d’infos prochainement donc !

La semaine du 26 octobre, les premiers camions chargés d’acheminer le combustible jusqu’à l’EPR de Flamanville (Manche) partiront de l’usine Framatome (filiale d’EDF) de Romans-sur-Isère (Drôme). La décision d’EDF d’entreposer le combustible sur le site de l’EPR alors même qu’on ne sait pas si les travaux à réaliser sur les soudures défectueuses sont faisables est incompréhensible et trahit une stratégie du fait accompli et du passage en force.

À partir de la semaine prochaine, au moins 31 camions chargés d’éléments combustible radioactifs partiront depuis l’usine durant 4 mois, à raison de 2 camions par semaine. Pour protester contre le démarrage de l’EPR et s’opposer au coup d’envoi de ces transports dangereux à travers toute la France, un petit rassemblement est prévu ce dimanche 25 octobre.

Rendez-vous à 18h00 (attention au changement d’heure et au respect des gestes barrières) devant l’usine Framatome, située au 54 avenue de la Déportation à Romans-sur-Isère (26100) afin d’exprimer notre opposition au démarrage de ces convois incessants et à cette nouvelle étape franchie vers la mise en service d’un réacteur EPR criblé de malfaçons.

L’idée est de marquer le coup au départ pour le premier convoi, pour la suite, on vous tient informé.e.s rapidement.

Des rassemblements ont également lieu ce dimanche à Flamanville, Rouen et Neuvy-sur-Loire.

Plus d’infos prochainement donc !



Ça peut aussi vous intéresser


Suivez-nous


     
Nous connaître | Le Réseau en action | À vous d'agir | Informez vous | Presse |

Abonnez-vous à notre newsletter :

Réseau
Sortir du nucléaire

9 rue Dumenge
69317 Lyon cedex 04
04 78 28 29 22
Contact mail