Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Nucléaire et canicule

Ces dernières années, les fortes chaleurs se font plus intenses et plus fréquentes, une tendance malheureusement appelée à se confirmer. Or les sécheresses et les canicules viennent accroître les nuisances générées par le fonctionnement habituel des centrales nucléaires. En outre, elles rajoutent des risques supplémentaires pour la sûreté et peuvent imposer l’arrêt des installations.

Sécheresse et canicule : des centrales nucléaires en surchauffe
23 juillet 2019
Ces dernières années, les fortes chaleurs se font plus intenses et plus fréquentes, une tendance malheureusement appelée à se confirmer. Or les sécheresses et les canicules viennent accroître les nuisances générées par le fonctionnement habituel des centrales nucléaires. En outre, elles rajoutent des (...)
Sécheresse et canicule : le nucléaire fait souffrir les cours d’eau
5 juillet 2019

C’est un fait avéré : la France est de plus en plus régulièrement touchée par des épisodes de canicule et de sécheresse et ce n’est pas prêt de s’arranger. Ces épisodes climatiques extrêmes, susceptibles de se multiplier dans les années à venir, aggravent les impacts des centrales nucléaires sur les cours d’eau. Mais pour EDF, les intérêts financiers priment sur la protection des écosystèmes aquatiques.

Des centrales nucléaires gourmandes en eau
16 septembre 2015
La canicule est présente depuis juillet et la sécheresse menace dans certains départements. Ces épisodes climatiques extrêmes, susceptibles de se multiplier dans les années à venir, rendent les centrales nucléaires plus polluantes encore pour les cours d’eau. Mais pour EDF, les intérêts financiers (...)
Fessenheim réchauffe dangereusement le Rhin
17 juillet 2015

Fessenheim pompe près de 50 m3 d’eau par seconde dans le Rhin, qu’elle rejette ensuite à une température plus élevée... réduisant ainsi considérablement les conditions de survie de certaines espèces. En un siècle, la température du Rhin a augmenté de 3°C. Alors qu’elle dépasse les 25°C depuis la mi-juillet, les associations interpellent les autorités.

Ces dernières années, les fortes chaleurs se font plus intenses et plus fréquentes, une tendance malheureusement appelée à se confirmer. Or les sécheresses et les canicules viennent accroître les nuisances générées par le fonctionnement habituel des centrales nucléaires. En outre, elles rajoutent des risques supplémentaires pour la sûreté et peuvent imposer l’arrêt des installations.


Thèmes
Le nucléaire et l’eau