Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Areva-Malvési : non au projet d’incinérateur des effluents radioactifs

Communiqué de presse des associations COVIDEM, ADN 34, TCNA et SDN 11

Inondations dans l’Aude : Narbonne menacée par l’industrie nucléaire ?

16 octobre 2018 |




Face aux intempéries que connaît actuellement la région et notamment le Narbonnais, nous demandons que les autorités donnent aux habitants et aux associations des informations précises et des mesures mises à jour concernant les risques liés à l’usine Orano Malvési.



Cette usine, située à l’entrée de Narbonne, abrite des quantités considérables de matières dangereuses chimiques et radioactives

Elle est classée pour cela : Installation Nucléaire de Base (INB), Zone Nucléaire à Accès Réglementé (ZNAR) et Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE) Sévéso Seuil Haut.

Par le passé de nombreux accidents s’y sont produits notamment le débordement des bassins les plus radioactifs, suite à des pluies torrentielles, avec des conséquences très importantes.

Des travaux ont été faits par l’industriel, cependant le déversoir du trop plein des eaux pluviales de l’usine reste le canal du Tauran qui se jette dans la Robine et traverse la ville de Narbonne pour rejoindre l’étang de Bages et terminer sa course dans la mer Méditerranée à Port-la-Nouvelle.

L’usine a toujours donné des informations tardives, partielles ou encore au compte-gouttes, comme on l’a vu il y a quelques semaines avec le fût d’oxyde d’uranium qui a explosé. Accident pour lequel la procureure du TGI de Narbonne a confié une enquête à la gendarmerie pour blessures involontaires et mise en danger de la vie d’autrui.

Il est temps d’exiger de l’industrie nucléaire la transparence notamment quand la santé des habitants est concernée ! La population de l’Aude ne peut plus vivre sous la menaced’un nouvel accident industriel qui porterait un coup à son environnement et à sa qualité de vie.

À Narbonne le 15 octobre

Contacts presse :

Collectif de vigilance des déchets de Malvési (Covidem)

– Juliette Schweitzer 06 82 02 34 81

Arrêt du nucléaire Hérault (ADN34)

– Didier Latorre 06 38 81 98 06

Transparence des canaux de la narbonnaise (TCNA)

– Fabrice Hurtado 07 67 04 51 02

Sortir du nucléaire Aude (SDN 11)

– Hervé Loquais 06 32 41 26 92

Cette usine, située à l’entrée de Narbonne, abrite des quantités considérables de matières dangereuses chimiques et radioactives

Elle est classée pour cela : Installation Nucléaire de Base (INB), Zone Nucléaire à Accès Réglementé (ZNAR) et Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE) Sévéso Seuil Haut.

Par le passé de nombreux accidents s’y sont produits notamment le débordement des bassins les plus radioactifs, suite à des pluies torrentielles, avec des conséquences très importantes.

Des travaux ont été faits par l’industriel, cependant le déversoir du trop plein des eaux pluviales de l’usine reste le canal du Tauran qui se jette dans la Robine et traverse la ville de Narbonne pour rejoindre l’étang de Bages et terminer sa course dans la mer Méditerranée à Port-la-Nouvelle.

L’usine a toujours donné des informations tardives, partielles ou encore au compte-gouttes, comme on l’a vu il y a quelques semaines avec le fût d’oxyde d’uranium qui a explosé. Accident pour lequel la procureure du TGI de Narbonne a confié une enquête à la gendarmerie pour blessures involontaires et mise en danger de la vie d’autrui.

Il est temps d’exiger de l’industrie nucléaire la transparence notamment quand la santé des habitants est concernée ! La population de l’Aude ne peut plus vivre sous la menaced’un nouvel accident industriel qui porterait un coup à son environnement et à sa qualité de vie.

À Narbonne le 15 octobre

Contacts presse :

Collectif de vigilance des déchets de Malvési (Covidem)

– Juliette Schweitzer 06 82 02 34 81

Arrêt du nucléaire Hérault (ADN34)

– Didier Latorre 06 38 81 98 06

Transparence des canaux de la narbonnaise (TCNA)

– Fabrice Hurtado 07 67 04 51 02

Sortir du nucléaire Aude (SDN 11)

– Hervé Loquais 06 32 41 26 92




Thèmes
Risque nucléaire Comurhex Malvési