Faire un don

Agenda

2
fév
Audience juridique

Audience au tribunal judiciaire de Valence au sujet de la pollution de la nappe phréatique sous Georges Besse 1

Valence (26) - Rhône-Alpes


Jeudi 2 février 2023


Audience au tribunal judiciaire de Valence au sujet de la pollution de la nappe phréatique sous Georges Besse 1

Le 2 février 2023, à 15h30, sera examinée, par le tribunal judiciaire de Valence, l’affaire de la pollution de la nappe phréatique sous l’usine Georges Besse 1, sur le site nucléaire du Tricastin.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" vous invite à assister à l’audience et à vous rendre à partir de 15h, au palais de justice situé 2 place du Palais à Valence.



Rappel de l’affaire :

Tricastin - Pollution chimique des eaux souterraines par l’usine Georges Besse

En 33 ans de fonctionnement, l’usine Georges Besse d’enrichissement d’uranium de Pierrelatte, arrêtée en 2012, n’a pas seulement produit des dizaines de milliers de tonnes de déchets radioactifs, elle a également pollué la nappe alluviale sous le site au perchloréthylène et au trichloréthylène.

Orano Cycle, en charge du site, ne s’est pas vraiment donné les moyens d’endiguer cette pollution, comme le révèle un rapport d’inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire d’octobre 2019.

Le Réseau "Sortir du nucléaire", la Frapna Drôme Nature Environnement, STOP Nucléaire en Drôme-Ardèche et Stop Tricastin ont déposé plainte le 29 septembre 2020.

Cette plainte ayant été classée sans suite après un simple rappel à la loi à l’exploitant, nous avons fait citer directement Orano devant le tribunal de Valence. L’affaire sera examinée le 2 février 2023, à 15h30.

Pour en savoir plus, consultez notre Juriblog.

Rappel de l’affaire :

Tricastin - Pollution chimique des eaux souterraines par l’usine Georges Besse

En 33 ans de fonctionnement, l’usine Georges Besse d’enrichissement d’uranium de Pierrelatte, arrêtée en 2012, n’a pas seulement produit des dizaines de milliers de tonnes de déchets radioactifs, elle a également pollué la nappe alluviale sous le site au perchloréthylène et au trichloréthylène.

Orano Cycle, en charge du site, ne s’est pas vraiment donné les moyens d’endiguer cette pollution, comme le révèle un rapport d’inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire d’octobre 2019.

Le Réseau "Sortir du nucléaire", la Frapna Drôme Nature Environnement, STOP Nucléaire en Drôme-Ardèche et Stop Tricastin ont déposé plainte le 29 septembre 2020.

Cette plainte ayant été classée sans suite après un simple rappel à la loi à l’exploitant, nous avons fait citer directement Orano devant le tribunal de Valence. L’affaire sera examinée le 2 février 2023, à 15h30.

Pour en savoir plus, consultez notre Juriblog.




Depuis plus de 20 ans Le Réseau "Sortir du nucléaire" apporte son soutien aux groupes antinucléaires. Ils sont le fondement de notre association et du mouvement antinucléaire en France. Chaque année, le Réseau relaie massivement leurs actions et les soutient financièrement. Nous souhaitons pouvoir continuer à impulser et amplifier cette dynamique d’actions contre le nucléaire, et ce sera grâce à votre soutien :

Faire un don


Ajoutez votre événement antinucléaire à l’agenda



Thèmes
 Tricastin
Recevez par mail les infos sur les actions antinucléaires dans votre département :