Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Sortir du nucléaire n°87

Automne 2020

Artistes

SolarSoundSystem du son aux énergies renouvelables

Automne 2020




SolarSoundSystem propose de faire la fête alimentée par des énergies renouvelables.

© SolarSoundSystem


SolarSoundSystem est un réseau de sound systems avec un but : faire avancer la transition énergétique. C’est pourquoi le projet est relié avec des programmes de recherche sur les questions énergétiques et ne fait pas uniquement du divertissement, aussi “green“ soit-il.

Quand et pourquoi a-t-elle été crée ?

En 1999 à Lausanne en Suisse, initialement pour soutenir une votation sur la taxation des énergies polluantes au profit des ENR et de l’efficacité énergétique. Puis on a fait beaucoup de fêtes, festivals, et aussi participé à des projets éducatifs. En 2012, à Paris, on a passé la vitesse supérieure avec des duplications et des ouvertures d’antennes.

Comment fonctionnez-vous ?

On s’est développé avec de la conviction, de l’énergie sociale, un bonne dose de sueur et d’inventivité, de l’huile de genou pour pédaler sur les vélos générateurs et des heures de bénévolat qui ressemblent plus à des années. Avec une motivation sans limite ou presque sur la transition écologique, avant de se prendre collectivement le mur… Car c’est pas la planète qu’on doit sauver, c’est surtout notre peau et celle de la génération qui arrive...

Nous sommes actuellement présents à Hong Kong, Tel-Aviv, Lausanne, Berlin, Marseille-Arles, Paris et au Pays Basque. Notre projet est structuré avec des contrats et une charte entre les structures et un fonctionnement qui permet de continuer de développer les systèmes techniques et la recherche et on travaille à de nouvelles ouvertures d’antennes mais pas dans la précipitation.

Vous avez couvert de nombreux évènements. Quels ont été pour vous les plus marquants ?

Trop de souvenirs et de Kilowatt de joie car je pense qu’on a couvert plusieurs centaines d’évènements si c’est pas le millier… Les technoparades bien sûr, la gaypride de Zurich à côté de la Rote Fabrik  [1], les Nuits sonores à Lyon, des fêtes de quartier aussi, La Voix est libre à Montreuil, certaines fêtes hors des sentiers battus, et puis les soirées de la Station-E notre friche écologique 100% alimentée en ENR avec Enercoop et nos containers autonomes à Montreuil… Vous avez développé une radio, vous pouvez m’en dire plus ?

Notre radio radio3s.org est une web radio qui nous permet de partager des actualités de producteurs et de DJ ami·es de notre cercle entre toutes les antennes.

Chaque antenne à ses réseaux de DJ et d’artistes qui produisent, on a plein de nouveautés à partager, la radio nous permet de mettre ses productions contemporaines en ligne, diluées dans de nombreux morceaux sélectionnés par nos antennes et des DJ sets enregistrés sur les SolarSoundSystems. C’est une programmation commune. On a aussi sorti un opus en 2019, une première brique pour la construction de notre label. Ce disque c’est SolarTracks #1 et on a eu l’honneur en plus de tous les talents qui figurent sur le disque, d’avoir la participation exceptionnelle de ColdCut, le duo avant garde de la musique électronique, fondateur du label Ninja Tunes. Ce sont des activistes historiques de la scène électronique, dès la première heure. Ils ont même fait une tournée aux USA anti Bush à l’époque. Chez eux c’est pas du cinéma…

Propos recueillis par Laura Hameaux


Notes

[1“Usine rouge“ en allemand, est une ancienne usine à Zurich-Wollishofen, qui est à présent utilisée comme scène musicale et comme centre culturel.

SolarSoundSystem est un réseau de sound systems avec un but : faire avancer la transition énergétique. C’est pourquoi le projet est relié avec des programmes de recherche sur les questions énergétiques et ne fait pas uniquement du divertissement, aussi “green“ soit-il.

Quand et pourquoi a-t-elle été crée ?

En 1999 à Lausanne en Suisse, initialement pour soutenir une votation sur la taxation des énergies polluantes au profit des ENR et de l’efficacité énergétique. Puis on a fait beaucoup de fêtes, festivals, et aussi participé à des projets éducatifs. En 2012, à Paris, on a passé la vitesse supérieure avec des duplications et des ouvertures d’antennes.

Comment fonctionnez-vous ?

On s’est développé avec de la conviction, de l’énergie sociale, un bonne dose de sueur et d’inventivité, de l’huile de genou pour pédaler sur les vélos générateurs et des heures de bénévolat qui ressemblent plus à des années. Avec une motivation sans limite ou presque sur la transition écologique, avant de se prendre collectivement le mur… Car c’est pas la planète qu’on doit sauver, c’est surtout notre peau et celle de la génération qui arrive...

Nous sommes actuellement présents à Hong Kong, Tel-Aviv, Lausanne, Berlin, Marseille-Arles, Paris et au Pays Basque. Notre projet est structuré avec des contrats et une charte entre les structures et un fonctionnement qui permet de continuer de développer les systèmes techniques et la recherche et on travaille à de nouvelles ouvertures d’antennes mais pas dans la précipitation.

Vous avez couvert de nombreux évènements. Quels ont été pour vous les plus marquants ?

Trop de souvenirs et de Kilowatt de joie car je pense qu’on a couvert plusieurs centaines d’évènements si c’est pas le millier… Les technoparades bien sûr, la gaypride de Zurich à côté de la Rote Fabrik  [1], les Nuits sonores à Lyon, des fêtes de quartier aussi, La Voix est libre à Montreuil, certaines fêtes hors des sentiers battus, et puis les soirées de la Station-E notre friche écologique 100% alimentée en ENR avec Enercoop et nos containers autonomes à Montreuil… Vous avez développé une radio, vous pouvez m’en dire plus ?

Notre radio radio3s.org est une web radio qui nous permet de partager des actualités de producteurs et de DJ ami·es de notre cercle entre toutes les antennes.

Chaque antenne à ses réseaux de DJ et d’artistes qui produisent, on a plein de nouveautés à partager, la radio nous permet de mettre ses productions contemporaines en ligne, diluées dans de nombreux morceaux sélectionnés par nos antennes et des DJ sets enregistrés sur les SolarSoundSystems. C’est une programmation commune. On a aussi sorti un opus en 2019, une première brique pour la construction de notre label. Ce disque c’est SolarTracks #1 et on a eu l’honneur en plus de tous les talents qui figurent sur le disque, d’avoir la participation exceptionnelle de ColdCut, le duo avant garde de la musique électronique, fondateur du label Ninja Tunes. Ce sont des activistes historiques de la scène électronique, dès la première heure. Ils ont même fait une tournée aux USA anti Bush à l’époque. Chez eux c’est pas du cinéma…

Propos recueillis par Laura Hameaux