Faire un don

Vidéos

Rencontre - L’écologie contre l’extrême droite

26 juin 2024 | 418 vues




L’arrivée de l’extrême droite au pouvoir pourrait noyer nos libertés et ruiner nos efforts climatiques. Reporterre a organisé un événement exceptionnel le lundi 24 juin 2024, à Paris, en présence de nombreuses ONG et penseurs écolos. Marion Rivet y a porté la voix du Réseau "Sortir du nucléaire".




Marion Rivet, porte parole du Réseau "Sortir du nucléaire" intervient à partir de 1h29 :

Le projet du RN de construire rapidement vingt EPR n’est pas réaliste. D’abord parce que construire rapidement vingt réacteurs nucléaires coûterait environ 224 milliards d’euros d’argent public. Le PDG d’EDF a lui-même estimé que la date de 2035 pour la mise en service d’un premier réacteur nucléaire était un objectif exigeant. Accélérer de tels chantiers revient à augmenter le risque d’accident. Par ailleurs, le prix de l’électricité d’origine nucléaire est plus élevé que celui de l’électricité d’origine renouvelable. En parallèle, le RN souhaite permettre la location de logements très consommateurs en énergie. Mais ce sont des passoires pour le portefeuille des locataires qui y vivent. Alors que rénover ces logements diminuerait nos besoins énergétiques et les factures. L’énergie nucléaire produit par ailleurs des déchets radioactifs dangereux qui ont une durée de vie de plusieurs millions d’années. La transition énergétique peut et doit se passer du nucléaire. Le programme nucléaire du RN, mais aussi celui des Républicains et de Renaissance, s’attaque donc aux plus pauvres et contamine nos campagnes.

>> Retrouvez l’ensemble des interventions sur le site de Reporterre


Marion Rivet, porte parole du Réseau "Sortir du nucléaire" intervient à partir de 1h29 :

Le projet du RN de construire rapidement vingt EPR n’est pas réaliste. D’abord parce que construire rapidement vingt réacteurs nucléaires coûterait environ 224 milliards d’euros d’argent public. Le PDG d’EDF a lui-même estimé que la date de 2035 pour la mise en service d’un premier réacteur nucléaire était un objectif exigeant. Accélérer de tels chantiers revient à augmenter le risque d’accident. Par ailleurs, le prix de l’électricité d’origine nucléaire est plus élevé que celui de l’électricité d’origine renouvelable. En parallèle, le RN souhaite permettre la location de logements très consommateurs en énergie. Mais ce sont des passoires pour le portefeuille des locataires qui y vivent. Alors que rénover ces logements diminuerait nos besoins énergétiques et les factures. L’énergie nucléaire produit par ailleurs des déchets radioactifs dangereux qui ont une durée de vie de plusieurs millions d’années. La transition énergétique peut et doit se passer du nucléaire. Le programme nucléaire du RN, mais aussi celui des Républicains et de Renaissance, s’attaque donc aux plus pauvres et contamine nos campagnes.

Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateur⋅ices. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don


Thèmes
 Alternatives et sortie du nucléaire  Nucléaire et démocratie  Fausses solutions