Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Revue de presse

Juillet 2011 / Le JDC

Nucléaire : En 1999, l’évacuation de Bordeaux avait été envisagée, raconte Yann Arthus-Bertrand [VIDEO]



Hier à Decize, Yann Arthus-Bertrand s’est exprimé sur la question du nucléaire. Il raconte qu’en 1999, suite à l’inondation de la centrale du Blayais (Gironde), l’évacuation de la ville de Bordeaux avait été envisagée.

Lors de l’inauguration de l’exposition Des Forêts et des hommes, Yann Arthus-Bertrand a été interrogé sur la question du nucléaire. Il a notamment rappelé une histoire remontant à 1999. En raison de la tempête la centrale nucléaire du Blayais (Gironde) avait été inondée (lire par ailleurs dans Sud Ouest) :

Alain Juppé, qui était vice-président de ma fondation avant de démissionner quand il est devenu ministre de la Défense, m’a raconté que le jour de la tempête de 1999, le préfet de la Gironde l’avait appelé en lui disant "monsieur le maire, on risque d’évacuer la ville de Bordeaux". Parce que vous savez qu’il y avait la centrale du Blayais qui avait failli être inondée.


La centrale avait bien été inondée, comme le rappelle l’article de Sud Ouest, mais Bordeaux n’avait finalement pas été évacuée.

Yann Arthus-Bertrand conclut : "une centrale nucléaire, c’est dangereux et ne pas le reconnaître ce n’est pas être responsable."

> Voir la source