Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2012

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2012


Journée nationale d’action "Changeons d’ère, Sortons du nucléaire" > Comptes rendus des manifestations

Lyon




Compte rendu du rassemblement de la fosse aux ours à Lyon :

Dès 8 h du matin, les équipes de Lyon et de la région se sont retrouvées pour installer le matériel (scène, sono, stands, buvette, cheminée de refroidissement) en préparation du rassemblement qui demandait l’arrêt du nucléaire et qui commençait avec une mise en scène de l’arrivée des réfugiés du nucléaire.

Les réfugiés du Bugey et de Saint Alban sont arrivés à 14 h à la fosse aux ours. Au son d’un compteur Geiger, les réfugiés ont été guidés dans les couloirs de décontamination. Des liquidateurs ont mesuré la dose qu’ils avaient absorbée et les ont orientés vers le centre sanitaire où ils ont été accueillis par une équipe médicale.
Après cette fuite d’une zone contaminée, les réfugiés ont pu se rendre sur les stands "Emploi Energies renouvelables" et "Recrutements de liquidateurs" où deux avenirs leur étaient proposées : l’alternative des énergies renouvelable et des économies d’énergie, ressource du futur, ou, pour ceux qui gardaient la confiance dans le nucléaire s’inscrire dans la liste des liquidateurs afin, selon leur conviction, d’intervenir sur les sites nucléaires en cas d’accident.

Cette scénographie a servi de support à des prises de paroles des organisateurs du collectif STOP Bugey devant un millier de personnes.

Après un intermède musical avec le groupe Rural Petzouille, à 15 H 30, la chaîne humaine a déambulé avec enthousiasme dans Lyon pour éveiller l’esprit du public aux dangers du nucléaire depuis le pont de la Guillotière, en passant par la Place Bellecour, la rue de la République, la Place des Cordeliers, puis le pont Lafayette pour revenir à la fosse au ours en longeant le quai Augagneur.
Dans le même temps, la délégation du collectif STOP Bugey s’est rendu à la préfecture pour remettre un courrier à l’attention du préfet et expliquer les préoccupations des militants contre le nucléaire et pour la révolution énergétique.

Au retour de la chaîne, un concert rock des Clouds a animé la suite des prises de paroles des représentants des organisations partenaires (EELV : Michèle Bonneton , Yves Durieux , Yannick Jadot ; Pour annoncer la chaîne humaine du 9 mars 2013 : Christine Hasse ; Le Réseau sortir du nucléaire : Pierrick Duflos et Marie Hélène Mancinho membres du CA ; Solidaires : Claude Brozzoni ; NPA : Maxime Pierrot ; Enercoop : Patrick Monnet ; ContreAtom Genève).

Le concert s’est poursuivi pour une fin de journée festive. Vers 19h30 nous avons commencé à ranger le matériel pour laisser vers 21 h la place libre et propre, il ne nous restait plus qu’à décharger la camionnette pour libérer les véhicules prêtés par des sympathisant.

Merci à toutes celles et tous ceux qui ont participé à l’organisation de cette journée. Nous ne manquerons pas de faire un débriefing rapidement pour analyser le positif est le moins positif de cette journée.

 Galerie de photos

Compte rendu du rassemblement de la fosse aux ours à Lyon :

Dès 8 h du matin, les équipes de Lyon et de la région se sont retrouvées pour installer le matériel (scène, sono, stands, buvette, cheminée de refroidissement) en préparation du rassemblement qui demandait l’arrêt du nucléaire et qui commençait avec une mise en scène de l’arrivée des réfugiés du nucléaire.

Les réfugiés du Bugey et de Saint Alban sont arrivés à 14 h à la fosse aux ours. Au son d’un compteur Geiger, les réfugiés ont été guidés dans les couloirs de décontamination. Des liquidateurs ont mesuré la dose qu’ils avaient absorbée et les ont orientés vers le centre sanitaire où ils ont été accueillis par une équipe médicale.
Après cette fuite d’une zone contaminée, les réfugiés ont pu se rendre sur les stands "Emploi Energies renouvelables" et "Recrutements de liquidateurs" où deux avenirs leur étaient proposées : l’alternative des énergies renouvelable et des économies d’énergie, ressource du futur, ou, pour ceux qui gardaient la confiance dans le nucléaire s’inscrire dans la liste des liquidateurs afin, selon leur conviction, d’intervenir sur les sites nucléaires en cas d’accident.

Cette scénographie a servi de support à des prises de paroles des organisateurs du collectif STOP Bugey devant un millier de personnes.

Après un intermède musical avec le groupe Rural Petzouille, à 15 H 30, la chaîne humaine a déambulé avec enthousiasme dans Lyon pour éveiller l’esprit du public aux dangers du nucléaire depuis le pont de la Guillotière, en passant par la Place Bellecour, la rue de la République, la Place des Cordeliers, puis le pont Lafayette pour revenir à la fosse au ours en longeant le quai Augagneur.
Dans le même temps, la délégation du collectif STOP Bugey s’est rendu à la préfecture pour remettre un courrier à l’attention du préfet et expliquer les préoccupations des militants contre le nucléaire et pour la révolution énergétique.

Au retour de la chaîne, un concert rock des Clouds a animé la suite des prises de paroles des représentants des organisations partenaires (EELV : Michèle Bonneton , Yves Durieux , Yannick Jadot ; Pour annoncer la chaîne humaine du 9 mars 2013 : Christine Hasse ; Le Réseau sortir du nucléaire : Pierrick Duflos et Marie Hélène Mancinho membres du CA ; Solidaires : Claude Brozzoni ; NPA : Maxime Pierrot ; Enercoop : Patrick Monnet ; ContreAtom Genève).

Le concert s’est poursuivi pour une fin de journée festive. Vers 19h30 nous avons commencé à ranger le matériel pour laisser vers 21 h la place libre et propre, il ne nous restait plus qu’à décharger la camionnette pour libérer les véhicules prêtés par des sympathisant.

Merci à toutes celles et tous ceux qui ont participé à l’organisation de cette journée. Nous ne manquerons pas de faire un débriefing rapidement pour analyser le positif est le moins positif de cette journée.

 Galerie de photos