Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Campagnes et mobilisations 2012

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2012


Journée nationale d’action "Changeons d’ère, Sortons du nucléaire" > Comptes rendus des manifestations

Lille




 Galerie de photos

 Vidéo :

 Autres photos sur le forum du SEL de Villeneuve d’Ascq

 Compte rendu :

Nous étions environ 400 à Lille ce samedi 13 octobre à Lille à l’appel du collectif régional « sortir du nucléaire » dans le cadre de la journée nationale.

Nous, c’est un collectif d’associations, de mouvements politiques et de citoyens qui nous mobilisons dans toute la région et depuis longtemps pour exiger la sortie du nucléaire. Depuis Fukushima et la preuve répétée, une fois encore après Tchernobyl, du danger du nucléaire, nous nous sommes mobilisés à chaque fois que nécessaire pour peser dans le débat public et faire avancer l’idée que le nucléaire n’est pas une fatalité et qu’il est possible d’en sortir.

Nous avions rendez-vous place de la république pour ce qui ne devait être qu’un rassemblement… Pluie battante, mais pas suffisante pour décourager le citoyen anti-nucléaire. Nous somme ensuite partis derrière notre banderole dans les rues piétonne avec les slogans choisis pour l’occasion :

  • Gravelines : 30 ans ça suffit, le nucléaire c’est fini
  • Gravelines : 30 ans c’est dangereux – 40 ans c’est monstrueux
  • Tchernobyl – Fukushima – plus jamais ça !

Arrivés ensuite Grand place où nous avons fait une chaine humaine qui s’est transformée en « ronde respirant » parce ce que ça respire encore…. les côtés de la ronde se ruant les uns sur les autres avec de grands cris de sirène, exprimant notre détermination pour sortir du nucléaire.

Nous sommes ensuite allés place de l’opéra pour une photo de la grande famille de ceux qui sont tournés vers l’avenir, un avenir de sobriété joyeuse, sans nucléaire, ni effet de serre.

Nous avons alors aperçu notre « centrale déglinguée » surmontée de son coq franchouillard sponsorisée par Aréva. La centrale ne pouvant nous rejoindre, car en panne évidemment, nous sommes retournés sur la grand place et l’avons abreuvé de nos quolibets pour commencer son démantèlement.

Fin de notre mission pour ce samedi et rendez-vous donné en mars à Paris pour une grande chaine humaine.

Extraits des interventions au nom du collectif :

Merci à tous d’être venus

Partout en France aujourd’hui, nous étions mobilisés pour demander la sortie du nucléaire

Au-delà de nos actions militantes, déterminantes dans les prochains mois, c’est toute une filière qu’il faudra soutenir et encourager pour le développement des renouvelables et l’efficacité énergétique qui représente un gisement d’emploi énorme dans notre région.

C’est notre avenir qui se prépare et beaucoup l’on déjà compris, La modernité a changé de camps, le nucléaire est une industrie vieillotte et dangereuse, la sobriété, l’efficacité énergétique sont les grands chantiers d’une société réinventer. C’est nous qui inventons, c’est eux qui se complaisent dans le passé et le danger ! Nous ne sommes plus seuls.

Le conseil régional Nord Pas de Calais, après avoir voté une délibération de transition énergétique, veut aujourd’hui mobiliser toute une région sur la création d’une filière de démantèlement du nucléaire.

Et évidemment Gravelines sera en première ligne dans ce programme

Il y aura encore des résistances, des retards, des atermoiements....mais nous arrivons à la fin d’un cycle....30 ans ça suffit, le nucléaire c’est fini.

La prochaine étape sera un rassemblement national pour une chaîne humaine géante à Paris en mars ! Ce jour-là, au milieu du débat sur la transition énergétique, il faudra être très nombreux pour peser et convaincre d’un changement radical de notre mode de vie énergétique

 Galerie de photos

 Vidéo :

 Autres photos sur le forum du SEL de Villeneuve d’Ascq

 Compte rendu :

Nous étions environ 400 à Lille ce samedi 13 octobre à Lille à l’appel du collectif régional « sortir du nucléaire » dans le cadre de la journée nationale.

Nous, c’est un collectif d’associations, de mouvements politiques et de citoyens qui nous mobilisons dans toute la région et depuis longtemps pour exiger la sortie du nucléaire. Depuis Fukushima et la preuve répétée, une fois encore après Tchernobyl, du danger du nucléaire, nous nous sommes mobilisés à chaque fois que nécessaire pour peser dans le débat public et faire avancer l’idée que le nucléaire n’est pas une fatalité et qu’il est possible d’en sortir.

Nous avions rendez-vous place de la république pour ce qui ne devait être qu’un rassemblement… Pluie battante, mais pas suffisante pour décourager le citoyen anti-nucléaire. Nous somme ensuite partis derrière notre banderole dans les rues piétonne avec les slogans choisis pour l’occasion :

  • Gravelines : 30 ans ça suffit, le nucléaire c’est fini
  • Gravelines : 30 ans c’est dangereux – 40 ans c’est monstrueux
  • Tchernobyl – Fukushima – plus jamais ça !

Arrivés ensuite Grand place où nous avons fait une chaine humaine qui s’est transformée en « ronde respirant » parce ce que ça respire encore…. les côtés de la ronde se ruant les uns sur les autres avec de grands cris de sirène, exprimant notre détermination pour sortir du nucléaire.

Nous sommes ensuite allés place de l’opéra pour une photo de la grande famille de ceux qui sont tournés vers l’avenir, un avenir de sobriété joyeuse, sans nucléaire, ni effet de serre.

Nous avons alors aperçu notre « centrale déglinguée » surmontée de son coq franchouillard sponsorisée par Aréva. La centrale ne pouvant nous rejoindre, car en panne évidemment, nous sommes retournés sur la grand place et l’avons abreuvé de nos quolibets pour commencer son démantèlement.

Fin de notre mission pour ce samedi et rendez-vous donné en mars à Paris pour une grande chaine humaine.

Extraits des interventions au nom du collectif :

Merci à tous d’être venus

Partout en France aujourd’hui, nous étions mobilisés pour demander la sortie du nucléaire

Au-delà de nos actions militantes, déterminantes dans les prochains mois, c’est toute une filière qu’il faudra soutenir et encourager pour le développement des renouvelables et l’efficacité énergétique qui représente un gisement d’emploi énorme dans notre région.

C’est notre avenir qui se prépare et beaucoup l’on déjà compris, La modernité a changé de camps, le nucléaire est une industrie vieillotte et dangereuse, la sobriété, l’efficacité énergétique sont les grands chantiers d’une société réinventer. C’est nous qui inventons, c’est eux qui se complaisent dans le passé et le danger ! Nous ne sommes plus seuls.

Le conseil régional Nord Pas de Calais, après avoir voté une délibération de transition énergétique, veut aujourd’hui mobiliser toute une région sur la création d’une filière de démantèlement du nucléaire.

Et évidemment Gravelines sera en première ligne dans ce programme

Il y aura encore des résistances, des retards, des atermoiements....mais nous arrivons à la fin d’un cycle....30 ans ça suffit, le nucléaire c’est fini.

La prochaine étape sera un rassemblement national pour une chaîne humaine géante à Paris en mars ! Ce jour-là, au milieu du débat sur la transition énergétique, il faudra être très nombreux pour peser et convaincre d’un changement radical de notre mode de vie énergétique