Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Revue de presse

Juin 2018 / Le Monde

Les militants de Greenpeace évitent la prison ferme



Jugés pour une intrusion dans la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) en 2017, 22 militants ont été condamnés à quatre mois de prison avec sursis.
LE MONDE |
Mis à jour le 28.06.2018 à 18h21
|
Par Rémi Barroux
La sanction aurait pu être beaucoup plus sévère. Le tribunal de grande instance de Privas (Ardèche) a condamné, jeudi 28 juin, 19 des 22 militants poursuivis pour une intrusion, le 27 novembre 2017, dans la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, à quatre mois de prison avec (...)

> Voir la source


Thèmes
Luttes et actions