Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Agenda

2
mar
Conférences - Débats

Les leçons de Fukushima

FACEBOOK (WEB) - Rhône-Alpes


Mardi 2 mars 2021


Entretien diffusé en direct sur internet via Facebook (pas besoin de compte Facebook pour visionner la vidéo !) > MARDI 2 MARS À 12H15

Cliquez ici pour visionner le wébinaire le jour J : http://www.facebook.com/sortirdunucleaire/live

Présentation :

Le tsunami du 11 mars 2011 n’aurait jamais du causer une catastrophe nucléaire. L’absence d’écoute des autorités japonaises a permis de construire une centrale nucléaire en bord d’océan, évidemment vulnérable en cas de tsunami. Aujourd’hui, l’absence d’écoute des pays détenteurs de centrales nucléaires est inacceptable. Où qu’elle soit située, une centrale nucléaire peut être à l’origine d’une catastrophe, causée par plusieurs facteurs réalistes. Sommes nous prêts à agir le mieux du possible en cas de catastrophe ? Nous écouterons le directeur du laboratoire de la CRIIRAD, Bruno Chareyron, sur la question de la protection des populations en zones contaminées. Avec une équipe partie de Valence en 2011, il s’est rendu au Japon au lendemain de la catastrophe de Fukushima pour aider les ONG à s’organiser et pallier aux manquements des autorités japonaises. Dans les locaux de la CRIIRAD, il répondra aux questions de Philippe de Rougemont, de Sortir du nucléaire Suisse romande.

Contact organisation : Sortir du nucléaire Suisse romande Tél : 00 41 22 329 51 36 (ligne fixe, Genève) Mél : pdr sortirdunucleaire.ch

Contact orga : Sortir du nucléaire Suisse romande Tél : 00 41 22 329 51 36 (ligne fixe, Genève)

Entretien diffusé en direct sur internet via Facebook (pas besoin de compte Facebook pour visionner la vidéo !) > MARDI 2 MARS À 12H15

Cliquez ici pour visionner le wébinaire le jour J : http://www.facebook.com/sortirdunucleaire/live

Présentation :

Le tsunami du 11 mars 2011 n’aurait jamais du causer une catastrophe nucléaire. L’absence d’écoute des autorités japonaises a permis de construire une centrale nucléaire en bord d’océan, évidemment vulnérable en cas de tsunami. Aujourd’hui, l’absence d’écoute des pays détenteurs de centrales nucléaires est inacceptable. Où qu’elle soit située, une centrale nucléaire peut être à l’origine d’une catastrophe, causée par plusieurs facteurs réalistes. Sommes nous prêts à agir le mieux du possible en cas de catastrophe ? Nous écouterons le directeur du laboratoire de la CRIIRAD, Bruno Chareyron, sur la question de la protection des populations en zones contaminées. Avec une équipe partie de Valence en 2011, il s’est rendu au Japon au lendemain de la catastrophe de Fukushima pour aider les ONG à s’organiser et pallier aux manquements des autorités japonaises. Dans les locaux de la CRIIRAD, il répondra aux questions de Philippe de Rougemont, de Sortir du nucléaire Suisse romande.

Contact organisation : Sortir du nucléaire Suisse romande Tél : 00 41 22 329 51 36 (ligne fixe, Genève) Mél : pdr sortirdunucleaire.ch

Contact orga : Sortir du nucléaire Suisse romande Tél : 00 41 22 329 51 36 (ligne fixe, Genève)


Campagne associée :
10 ans de Fukushima : plus jamais ça !

10 ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, rien n’est vraiment réglé... Un accident nucléaire en France est possible, mobilisons-nous pour l’empêcher.





Depuis plus de 20 ans Le Réseau "Sortir du nucléaire" apporte son soutien aux groupes antinucléaires. Ils sont le fondement de notre association et du mouvement antinucléaire en France. Chaque année, le Réseau relaie massivement leurs actions et les soutient financièrement. Nous souhaitons pouvoir continuer à impulser et amplifier cette dynamique d’actions contre le nucléaire, et ce sera grâce à votre soutien :

Faire un don


Ajoutez votre événement antinucléaire à l’agenda



Thèmes
Fukushima
Recevez par mail les infos sur les actions antinucléaires dans votre département :