Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Revue de presse

Mars 2008 / Ouest-France

La haute tension laisse Chèvreville sans voix



Opposé au passage de la ligne de 400 000 volts raccordée au réacteur nucléaire EPR de Flamanville, le village de la Manche n’a pas voté.

À Chèvreville, dans le sud Manche, l’urne municipale n’a pas vu l’ombre d’un bulletin. Hier à 18 h, la présidente du bureau de vote a constaté « zéro votant. » Le second tour des élections municipales a répété, à l’identique, le scénario du premier. « 100 % des électeurs ont refusé de voter et aucun citoyen n’a fait acte de candidature. »

La raison de cette fronde ? « Notre (...)


Thèmes
THT