Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Paluel : Le réacteur 3 s’arrête en urgence

Série de problèmes à la centrale normande




30 juin 2021


Le 30 juin 2021, le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Paluel (Normandie) s’est arrêté automatiquement, un dispositif d’urgence pour stopper la réaction nucléaire lorsqu’un problème est détecté. EDF ne sait pas quel est ce problème, mais il vient à la suite d’une série déjà bien fournie.


En quelques semaines, le site nucléaire a déclaré de nombreux incidents. Des évènements qui ont significativement altéré la sûreté de l’installation et l’environnement. Rejets de gaz à effet de serre au-delà du maximum autorisé, incendie qui impacte 2 réacteurs, chutes de pièces dans la cuve du réacteur remplie de combustible nucléaire à plusieurs reprises, source électrique de secours mal entretenue qui ne fonctionne plus, radioactivité dans les bouesde la station d’épuration qui est pourtant censée ne traiter que des eaux usées non contaminées... Pour ne citer que les déclarations faites par la direction de Paluel en juin 2021 (voir à droite de cet article pour une revue des incidents à Paluel).

La série de problèmes sur le site nucléaire normand se poursuit avec l’arrêt automatique du réacteur 3 le 30 juin. Un arrêt automatique n’est jamais anodin, puisqu’il s’agit d’arrêter en urgence la réaction nucléaire en cours. Une procédure d’urgence qui est nécessaire lorsqu’un dysfonctionnement suffisamment important pour menacer le bon fonctionnement du réacteur est détecté par les systèmes qui en surveillent l’activité. Un dispositif de protection du réacteur comme le dit EDF, mais qui sert aussi (et avant tout ?) à protéger les populations, les travailleurs et l’environnement en évitant un accident.

L’arrêt d’urgence a généré bruits et fumées. L’exploitant nucléaire précise que ces fumées sont des panaches de vapeur et ne sont pas radioactives. Il précise aussi faire tout ce qu’il est nécessaire pour relancer la production d’électricité au plus vite. Mais ne pas connaître la raison de l’arrêt de son réacteur nucléaire.
Le réacteur nucléaire sera finalement redémarré une semaine plus tard, le 7 juillet. EDF précise que l’arrêt d’urgence a été causé par "un défaut électrique et un dysfonctionnement sur la partie non nucléaire". Pas de franches explications détaillées donc. Mais plusieurs problèmes simultanés.

Ce que dit EDF :

  • Information de la centrale nucléaire de Paluel : arrêt automatique de l’unité de production n°3

Publié le 30/06/2021

Le 30 juin 2021, à 12h25, un arrêt automatique de l’unité de production n°3 de la centrale de Paluel s’est produit, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur.

Les équipes de la centrale ont appliqué immédiatement les procédures prévues. Elles sont actuellement mobilisées pour effectuer les contrôles et interventions qui permettront de déterminer l’origine exacte de l’événement et de redémarrer l’unité de production en toute sûreté, dans les meilleurs délais.

Cet arrêt n’a aucun impact sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement. Il a occasionné des panaches de vapeur d’eau non-radioactive visibles au-dessus de la centrale et des bruits perceptibles aux alentours.

L’unité de production n°1 est en arrêt programmé pour maintenance. Les unités de production n°2 et 4 sont, quant à elles, à la disposition du réseau électrique national.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-paluel/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-paluel/information-de-la-centrale-nucleaire-de-paluel-arret-automatique-de-l-unite-de-production-ndeg3

  • Connexion de l’unité de production 3 au réseau électrique national

Publié le 07/07/2021

Le 7 juillet à 6h30, l’unité de production n°3 de la centrale nucléaire de Paluel a été reconnectée au réseau électrique national.

L’unité s’était arrêtée automatiquement le 30 juin, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur, suite à la détection d’un défaut électrique et d’un dysfonctionnement sur la partie non-nucléaire des installations.

Après avoir effectué l’ensemble des contrôles et activités nécessaires, les équipes de la centrale ont procédé au redémarrage de l’unité de production n°3. Cet arrêt n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement.

Les unités de production 2 et 4 sont connectées au réseau électrique national. L’unité de production 1 est en arrêt programmé pour visite partielle.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-paluel/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-paluel/connexion-de-l-unite-de-production-3-au-reseau-electrique-national


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Paluel

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
109