Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : Gravelines : Sortie libre pour des véhicules contaminés

Le système de détection de radioactivité à la sortie du site nucléaire était éteint




25 juin 2024


Pour éviter une dissémination de radioactivité à l’extérieur des sites nucléaires, les sorties sont dotées de portiques sous lesquels tous les véhicules doivent passer. Dotés de capteurs, les alarmes se déclenchent si une contamination est détectée. Mais à Gravelines (Nord), le portique était éteint.


Crédit photo : André Paris

Le 12 juin 2024, un véhicule chargé de matières radioactives se déplace à l’intérieur de la centrale de Gravelines. En passant à côté d’un portique de détection de radioactivité (le site est divisé en plusieurs espaces, et les entrées et sorties des zones nucléaires sont dotées de détecteurs), les alarmes se déclenchent. Jusque là tout va bien. Mais arrivé à la sortie de la centrale, rien. Pourtant il y a bien là aussi un portique de détection pour éviter toute sortie accidentelle de véhicules contaminés. Or l’engin chargé de matières nucléaires qui a fait sonner les alarmes à l’intérieur du site a pu sortir du périmètre de la centrale sans encombre.

Cette presque escapade (le véhicule a été stoppé) a eu le mérite de faire découvrir à EDF que le portique de la sortie du site était tout simplement éteint. Depuis la veille au soir. Par qui ? Pourquoi ? Pourquoi n’a-t-il pas été remis en marche ? Aucune explication n’est fournie pas l’exploitant nucléaire.

Ce qu’on sait en revanche, c’est que plusieurs véhicules sont sortis du site de la centrale nucléaire de Gravelines sans aucun contrôle d’une éventuelle contamination. Malheureusement, ce type d’incident n’est pas isolé. À Golfech (Occitanie), ce sont les contrôles de maintenance annuels qui ont permis de découvrir que le portique de sortie de site était éteint. Ces contrôles n’étant réalisés qu’une fois par an, la situation, détectée au printemps, durait possiblement depuis des mois.

La centrale de Gravelines a déclaré l’incident à l’Autorité de sûreté le 19 juin, 1 semaine après les faits. Un délai bien long quand on sait qu’il est significatif pour l’environnement, puisqu’il a mis en jeu une possible dissémination de radioactivité à l’extérieur de la centrale [1].
Le public lui n’en a été averti par EDF que très discrètement, 2 semaines après, par un petit article tout en bas d’une liste de 8 incidents. Et alors qu’EDF n’est pas en mesure de savoir si des véhicules contaminés ont quitté le site nucléaire entre le 11 et le 12 juin, l’industriel termine sa déclaration en affirmant que l’incident n’a eu aucun impact sur les personnes ni sur l’environnement. Puisqu’il n’y a eu aucun contrôle, on se demande bien sur quoi EDF s’appuie pour affirmer qu’il n’y a pas eu dispersion de radioactivité.
Ce qu’on peut en revanche affirmer, de manière fondée, c’est qu’EDF ne prend pas aussi garde qu’il le devrait à éviter toute sortie accidentelle de radioactivité, même lorsqu’il s’agit de la plus grande centrale française.

Ce que dit EDF :

Les évènements significatifs déclarés à l’Autorité de sûreté nucléaire en juin 2024

Publié le 25/06/2024

(...)

Le 12 juin 2024, un véhicule transportant de la matière radioactive passe à proximité d’un portique de détection de matière radioactive à l’intérieur du site. Le portique déclenche ce qui est conforme à l’attendu. 10 minutes plus tard, ce même véhicule passe devant le portique situé en sortie de site. Celui-ci ne se déclenche pas ce qui n’est pas la situation attendue.

Le véhicule est alors stoppé et après investigation, il est constaté que le portique n’est plus alimenté électriquement depuis la veille au soir. Plusieurs véhicules sont donc sortis du site sans contrôle, ce qui constitue un écart à notre référentiel. Une heure plus tard, celui-ci est remis en service. Cet écart n’a pas eu de conséquence sur la santé des personnes intervenant à proximité du camion, ni sur l’environnement. Il a été déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire le 19 juin 2024 en événement relevant du domaine environnement.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-gravelines/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-gravelines/les-evenements-significatifs-declares-a-lautorite-de-surete-nucleaire-en-juin-2024


[1Événements significatifs : incidents ou accidents présentant une importance particulière en matière, notamment, de conséquences réelles ou potentielles sur les travailleurs, le public, les patients ou l’environnement. https://www.asn.fr/Lexique/E/Evenement-significatif En dessous des évènements significatifs, il y a les évènements dits « intéressants », et encore en dessous les « signaux faibles ». Un évènement catégorisé « significatif » est donc déjà « en haut de l’échelle » d’importance des évènements


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

Gravelines

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
168