Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : Golfech : Qui a éteint les systèmes de détection de radioactivité ?

Quand des véhicules contaminés (et leur chargement) peuvent quitter un site nucléaire sans déclencher d’alarme




2 avril 2024


C’est à l’occasion de leur maintenance annuelle que la découverte a été faite : les portiques de détection de radioactivité, par lesquels passent tous les véhicules qui sortent de la centrale nucléaire de Golfech (Occitanie) étaient éteints. Depuis une durée indéterminée.


Crédit photo : André Paris

Petit problème matériel, sérieux manque de connaissances et grave risque de dispersion de radioactivité à la centrale de Golfech. Les portiques servant à détecter une éventuelle contamination radioactive des véhicules, de leurs contenus et de leurs conducteur·trices, étaient éteints. Depuis quand ? On ne sait pas.

Le dispositif d’arrêt d’urgence de ces portiques a été enclenché. Pourquoi et par qui ? Mystère.

Une alarme a bien retenti pour signaler la mise à l’arrêt des systèmes de détection. Mais personne n’a compris ce que signifiait l’alarme. Son déclenchement n’a donc pas été suivi d’effet, les portiques de détection n’ont pas été remis en service.

Tous les véhicules qui sont sortis du site nucléaire depuis n’ont donc pas été contrôlés au plan radiologique. Et ont possiblement emporté avec eux des radioéléments. Puisque ces portiques ne sont vérifiés qu’une fois par an, le contrôle d’une possible contamination radiologique des véhicules sortis du site a potentiellement été interrompu toute une année.

Malgré ses quelques lignes, le communiqué d’EDF en dit beaucoup :

  • la surveillance et l’entretien des équipements servant à détecter une contamination et à éviter une dispersion de radioactivité à l’extérieur du site nucléaire n’est pas assez fréquente (puisqu’il est possible de ne pas détecter un dysfonctionnement durant toute une année) ;
  • le personnel n’est pas correctement formé à leur utilisation (puisque le dispositif d’arrêt a été enclenché - probablement par erreur - et que personne n’a compris ce que signifiait l’alarme associée) ;
  • des véhicules, des personnes et des matériaux contaminés ont pu quitter le site de la centrale nucléaire sans aucun contrôle depuis une durée indéterminée (qui peut remonter à un an) et disperser ensuite cette radioactivité aux 4 vents ;
  • EDF ne met pas assez de moyens dans la protection des personnes et de l’environnement.

On ne sait pas à quelle date EDF a été averti du problème, mais l’industriel l’a déclaré aux autorités le 12 mars 2024 et a attendu 3 semaines supplémentaires pour en informer le public.

Ce que dit EDF :

Les événements significatifs déclarés à l’ASN en mars 2024

Publié le 02/04/2024

Événement déclaré le 12 mars - Indisponibilité du portique véhicules de contrôle de détection de la radioactivité (portique C3) en sortie de site :

Lors du contrôle réglementaire annuel des portiques C3 véhicules*, la société de maintenance détecte que le dispositif d’arrêt d’urgence via le système de « coup de poing » a été enclenché.

Une prise en compte inadaptée de l’alarme suite à l’activation de ce coup de poing n’a pas permis d’identifier le non-fonctionnement de la détection de ces portiques.

Immédiatement, la remise en service de ces portiques a été effectuée.

Conformément à la réglementation, la direction de la centrale de Golfech a déclaré, le 12 mars 2024, un événement significatif environnement (ESE) à l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

* Les portiques C3 véhicules permettent de contrôler l’absence de contamination radioactive en sortie de site.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-golfech/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-golfech/les-evenements-significatifs-declares-a-lasn-en-mars-2024


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

Golfech

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
77