Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Gravelines : Problème de ventilation en zone nucléaire : le réacteur 1 mis à l’arrêt




19 juin 2019


Mardi 18 juin 2019, le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté en raison d’un problème de ventilation des locaux. Un système qui pourrait paraitre secondaire, mais il n’en est rien. La ventilation participe non seulement au confinement des matières radioactives dans les bâtiments mais aussi au refroidissement de l’air et du matériel. Sans ventilation, l’atmosphère dans les zones nucléaires peut vite devenir insupportable pour les travailleurs et délétère pour les équipements. Mais ça, le communiqué de l’exploitant ne le mentionne pas. Il insiste en revanche sur l’absence de conséquence sur la sûreté et les personnes. Le réacteur redémarrera 3 jours plus tard, sans plus d’explications sur les origines du dysfonctionnement.


Qui plus est, un arrêt de réacteur n’est jamais anodin. C’est une procédure couteuse, au plan financier car il y a perte de production, mais aussi en terme de consommation d’énergie et d’eau, car même arrêté un réacteur nucléaire doit toujours être alimenté en électricité et refroidi. On saisi alors encore mieux l’importance de la ventilation et des enjeux liés à son bon fonctionnement.

Ce que dit EDF :

  • Mise à l’arrêt de l’unité de production N°1

Publié le 19/06/2019

Mardi 18 juin 2019 à 18h50, une anomalie a été détectée sur le débit de ventilation de locaux situés en zone nucléaire des installations de l’unité de production N°1 de la centrale nucléaire de Gravelines.
Conformément à la procédure, l’équipe présente a mis à l’arrêt cette unité de production.

Un diagnostic est actuellement réalisé pour connaître les raisons de ce dysfonctionnement et y remédier dans les plus brefs délais.
Cette anomalie n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l’installation et la sécurité des personnes.

Les unités de production n°3 et 5 sont en production.
Les unités de production n°4 et 6 sont en arrêt pour rechargement du combustible.
L’ unité de production n° 2 est en arrêt pour maintenance.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-gravelines/actualites/mise-a-l-arret-de-l-unite-de-production-ndeg1-2

  • Redémarrage de l’unité de production n°1

Publié le 24/06/2019

L’unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Gravelines est en fonctionnement à disposition du réseau après avoir redémarré vendredi 21 juin à 20h12.

Le réacteur de l’unité de production n° 1 avait été mis à l’arrêt le mardi 18 juin suite à une anomalie détectée sur le débit de ventilation de locaux situés en zone nucléaire de l’installation. Cette anomalie n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l’installation et la sécurité des personnes.

Les unités de production n°1, 3 et 5 sont en production.
L’unité de production n°4 est à l’arrêt pour visite partielle.
L’unité de production n°6 est à l’arrêt pour rechargement de combustible.
L’ unité de production n° 2 est en en cours de redémarrage après un arrêt pour maintenance.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-gravelines/actualites/redemarrage-de-l-unite-de-production-ndeg1-0





Installations
Gravelines