Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Flamanville : Le tube de transfert du combustible mal fermé, l’ASN pointe un manque de sûreté




1er juillet 2020


Depuis le 4 juin 2020, tout le combustible du réacteur 2 de Flamanville (Normandie) est dans la piscine de refroidissement. Mais ce n’est que deux semaines plus tard qu’EDF se rendra compte qu’une vanne du tube de transfert était mal fermée. Et pas qu’un peu : il a fallu neuf tours supplémentaires. Si la vanne, fermée par commande à distance, apparaissait bien en position "fermée" en salle des commande, aucun contrôle in situ n’a été fait pour le confirmer.

La découverte de sa fermeture incomplète a été faite alors que du combustible nucléaire allait justement être manipulé et le tube de transfert utilisé. Le risque était alors que celui-ci se vide au moment de la manutention et que le niveau d’eau dans la piscine de refroidissement ne baisse, découvrant alors les assemblages de combustible qui doivent en permanence rester sous l’eau pour être refroidis. Ce nouvel évènement significatif pour la sûreté a été déclaré le 29 juin 2020 par EDF et classé au niveau 1 de l’échelle INES*. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pointe le manque de culture de sûreté à l’origine de l’incident. Un problème persistant sur le site placé sous surveillance renforcée depuis septembre 2019.


Ce que dit EDF :

Déclaration d’un ESS niveau 1 concernant la fermeture incomplète de la vanne d’isolement du tube transfert durant une opération de manutention combustible

Le 01/07/2020

Le 17 juin 2020, lors d’une opération de maintenance réalisée dans le bâtiment combustible de l’unité de production n°2, un agent de terrain constate, en local, le mauvais positionnement de l’index de fermeture de la vanne d’isolement du tube transfert. Il n’est pas complètement sur la position « Fermée ». Cette vanne est manœuvrée « électriquement » depuis la salle de commande du réacteur. Elle y apparaît fermée.

Afin de la fermer correctement, l’intervenant manœuvre alors de manière « manuelle » la vanne concernée, jusqu’à l’atteinte du repère « Fermée ».

Cet événement n’a eu aucune conséquence réelle sur la sûreté des installations. Cependant, la position de fermeture incomplète de la vanne lors d’une opération de manutention combustible dans la piscine d’entreposage, constitue un écart aux spécificités techniques d’exploitation. La direction du CNPE de Flamanville 1&2 a déclaré, le 29 juin 2020, auprès de l’Autorité de sûreté nucléaire, un événement significatif sûreté au niveau 1 de l’échelle INES, échelle internationale de classement des événements nucléaires qui en compte 7.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-flamanville/actualites/declaration-d-un-ess-niveau-1-concernant-la-fermeture-incomplete-de-la-vanne-d-isolement-du-tube-transfert-durant-une-operation-de


Ce que dit l’ASN :

Défaut de position d’une vanne du circuit de traitement et de refroidissement de l’eau de la piscine du bâtiment combustible du réacteur 2

Publié le 01/07/2020

Centrale nucléaire de Flamanville - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 29 juin 2020, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à un défaut de position d’une vanne du circuit de traitement et de refroidissement de l’eau de la piscine du bâtiment combustible du réacteur 2.

Les règles générales d’exploitation sont un recueil de règles approuvées par l’ASN qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l’installation et les prescriptions de conduite associées. Ainsi, lorsque le réacteur est dans l’état « réacteur complétement déchargé » (RCD), une prescription particulière impose, lors des manutentions de combustible dans le bâtiment combustible, la mise en œuvre de dispositions spécifiques visant à prévenir la vidange du compartiment de transfert de la piscine d’entreposage du combustible.

Depuis le 4 juin 2020, le réacteur 2 était dans l’état RCD, avec le combustible dans la piscine du bâtiment d’entreposage du combustible. La vanne d’isolement du tube de transfert a alors été commandée en fermeture dans le cadre d’une opération de maintenance.

Le 17 juin, lors de la préparation d’une opération de manutention de combustible, un agent de terrain a détecté que cette vanne d’isolement n’était pas complétement fermée. En effet, l’indicateur de fermeture n’était pas exactement sur la position « fermée » et neufs tours supplémentaires du système manuel de manœuvre de la vanne ont été nécessaires pour arriver en butée de fermeture. Il n’y a toutefois pas eu de baisse du niveau de la piscine du bâtiment combustible.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les personnes et l’environnement. Néanmoins, en raison de ses conséquences pour la sûreté et d’une lacune dans la culture de sûreté, cet évènement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

EDF a repris en manuel la fermeture de la vanne afin de la positionner sur sa position fermée. Une consigne temporaire a été rédigée afin de vérifier systématiquement en local que l’index de position de la vanne est bien sur le repère fermé et de procéder à sa fermeture en manuel si nécessaire.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Defaut-de-position-d-une-vanne-du-circuit-de-traitement-et-de-refroidissement-de-l-eau


* INES : International nuclear and radiological event scale (Échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques) - Description et niveaux ici - https://www.asn.fr/Lexique/I/INES


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Flamanville

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
66