Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Cruas : Arrêt en urgence du réacteur 1

Problème de vapeur et de puissance




5 août 2021


Le 5 août 2021, le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Cruas (Drôme) s’est arrêté automatiquement, sans que son exploitant ne sache pourquoi. Un arrêt de ce type n’est pourtant pas anodin, puisqu’il survient lorsqu’un dysfonctionnement important est détecté. EDF précise d’ailleurs être en échange avec l’Autorité de sûreté nucléaire.
La réponse arrivera 3 jours plus tard et le problème, qui se situait en dehors du cœur, sur le circuit vapeur, n’était en effet pas des moindres.


Avec cet arrêt en urgence du réacteur 1, il n’y a plus qu’un seul réacteur sur les 4 du site nucléaire qui fonctionne, l’un étant en arrêt longue durée pour travaux, l’autre arrêté pour économiser le combustible nucléaire dans une période de faible demande en électricité.

Le réacteur 1 sera finalement redémarré trois jours plus tard, le dimanche 8 août au soir. C’est le temps qu’il a fallu à EDF pour trouver et résoudre le problème : "un dysfonctionnement sur le système de régulation d’une vanne permettant l’arrivée de la vapeur". Un souci sur le circuit secondaire manifestement [1] , même si l’industriel donne peu de précisions. Si la vapeur produite dans les générateurs de vapeur [2] ne peut plus être évacuée vers la turbine, c’est la surpression assurée. Et qui dit trop de pression dans un circuit fermé, dit à terme explosion. Heureusement donc que les systèmes de surveillance ont détecté l’impossibilité d’évacuer la puissance produite dans le réacteur. Les composants défaillants ont été remplacés. Le communiqué d’EDF ne dit pas à quand remonte le dernier contrôle de cet équipement.

Ce que dit EDF :

Evénement sûreté

Publié le 05/08/2021

Arrêt automatique du réacteur de l’unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse

Jeudi 5 août 2021, à 12h20, l’unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse s’est arrêtée automatiquement, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur.

Les équipes d’exploitation de la centrale procèdent aux contrôles qui permettront de déterminer l’origine exacte de l’événement et de redémarrer l’unité de production n°1 en toute sûreté et dans les meilleurs délais.

Cet arrêt n’a aucun impact sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement et fait l’objet d’échanges réguliers avec l’Autorité de sûreté nucléaire.

L’unité de production n°3 est en fonctionnement et alimente le réseau électrique national. L’unité de production n°2 est en arrêt programmé pour visite partielle et l’unité de production n°4 est à l’arrêt pour optimisation du combustible.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-cruas-meysse/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-cruas-meysse/arret-automatique-du-reacteur-de-l-unite-de-production-ndeg1-de-la-centrale-nucleaire-de-cruas-meysse

L’unité de production n° 1 produit de nouveau de l’électricité

Publié le 09/08/2021

L’unité de production n°1 de la centrale EDF de Cruas-Meysse fournit de nouveau de l’électricité depuis dimanche 8 août 2021 à 19h.

L’unité était à l’arrêt depuis le jeudi 5 août à la suite d’un dysfonctionnement sur le système de régulation d’une vanne située en salle des machines et permettant l’arrivée de la vapeur, dans la partie non nucléaire de l’installation. Cet aléa avait provoqué l’arrêt automatique du réacteur.

Après un diagnostic complet, les équipes ont procédé au remplacement d’une connectique défectueuse à l’origine du dysfonctionnement.

Conformément aux procédures, les opérations de redémarrage ont été réalisées à l’issue des différents contrôles.

Les unité n°1 et n°3 sont en fonctionnement et contribuent à l’alimentation du réseau électrique national. L’unité n°2 est en arrêt programmé depuis le 17 juillet 2021 pour maintenance et renouvellement de combustible. L’unité n°4 est à l’arrêt depuis le 24 juillet 2021 pour optimisation du combustible.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-cruas-meysse/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-cruas-meysse/l-unite-de-production-ndeg-1-produit-de-nouveau-de-l-electricite


[1Circuit secondaire : Circuit fermé dans lequel la vapeur produite dans le générateur de vapeur est conduite à la turbine, qui transforme son énergie en énergie mécanique. Il comprend : la partie secondaire des générateurs de vapeur, la turbine, le condenseur, les systèmes d’extraction et de réchauffage de l’eau condensée jusqu’au retour au générateur de vapeur, ainsi que les tuyauteries associées. https://www.asn.fr/Lexique/C/Circuit-secondaire

[2Un générateur de vapeur (GV) est un échangeur thermique entre l’eau du circuit primaire, portée à haute température (320 °C) et à pression élevée (155 bars) dans le cœur du réacteur, et l’eau du circuit secondaire qui se transforme en vapeur et alimente la turbine. Chaque générateur de vapeur comporte plusieurs milliers de tubes en forme de U, qui permettent les échanges de chaleur entre l’eau du circuit primaire et l’eau des circuits secondaires pour la production de la vapeur alimentant la turbine. les réacteurs à eau sous pression de 900 MWe comportent 3 générateurs de vapeur, les réacteurs de 1 300 MWe comportent 4 GV. https://www.asn.fr/Lexique/G/Generateur-de-vapeur


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Cruas

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
109