Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : Blayais : La pièce manquante

Mesure de radioactivité impossible pour cause de flexible absent




27 novembre 2023


Improbable mais vrai. Sur le réacteur 1 de la centrale nucléaire du Blayais (Nouvelle Aquitaine) une pièce a disparue. Elle permettait d’assurer la surveillance de la radioactivité au cœur du réacteur en cas d’accident. EDF s’en est rendu compte mi-novembre 2023, mais ne dit pas à quand remonte le dernier contrôle de conformité de l’équipement.


Crédit photo : André Paris

C’est sur un des générateur de vapeur (GV) [1] , ces énormes échangeurs thermiques qui captent la chaleur produite dans la cuve par la réaction nucléaire, qu’il manque une pièce. Un petit morceau de tuyau souple, un flexible. Qui permet à un capteur de faire des mesures même en cas de choc violent, type tremblement de terre. Ce capteur est censé envoyer des informations sur l’état du générateur de vapeur, et notamment sur le niveau de radioactivité dans le GV. Ces éléments permettent de savoir s’il fonctionne correctement ou si le circuit primaire [2] , le principal système de refroidissement, est endommagé. Des données essentielles pour détecter une avarie et pour garder le contrôle du réacteur nucléaire. Ces équipements sont au cœur de celui-ci, pas question d’envoyer un humain mettre le nez sur un GV lorsque le réacteur fonctionne, encore moins en cas d’accident.

Le bon fonctionnement des capteurs et la fiabilité des données envoyées sont donc des facteurs clés pour piloter un réacteur nucléaire. Ces équipements doivent être contrôlés régulièrement et entretenus correctement, avec tout le soin censé être apporté aux systèmes importants. Allez savoir pourquoi, au Blayais, ça n’a pas été le cas.
Mi-novembre 2023, EDF découvre lors d’un test de fonctionnement qu’il manque une pièce qui permet que, même après un séisme ou une explosion, il sera possible de faire des mesures sur un GV. On ne sait ni pourquoi la pièce a disparu, ni depuis combien de temps. EDF ne dit pas quand a été fait le dernier test de fonctionnement. Mais l’industriel comme le gendarme du nucléaire (ASN) évoquent une "détection tardive" et une violation des règles de sûreté. Car EDF est censé pouvoir garantir qu’en toutes circonstances, y compris pendant et après un accident, il pourra garder le contrôle de son réacteur nucléaire. Et pour ça il lui faut des données. Donc des capteurs qui marchent et transmettent des informations fiables. En l’occurrence ce n’était pas le cas, et EDF ne le savait pas.

L’industriel a quand même fait vérifier la présence des flexibles sur tous les capteurs de tous les GV des quatre réacteurs de la centrale du Blayais. Une chose est sûre : il y a un manque de qualité dans la maintenance faite au cœur des réacteurs, auquel s’ajoute un grave manque de surveillance. Un cocktail qui génère des situations à risques car il impacte directement les dispositifs qui sont là pour éviter les accidents graves et la perte de contrôle du réacteur nucléaire. Les faits ont d’ailleurs été déclarés par EDF comme ayant significativement [3] impactés la sûreté [4] du réacteur 1 du Blayais.

Ce que dit EDF :

Non-respect d’une règle générale d’exploitation à la suite de la détection tardive de l’indisponibilité d’un capteur de mesure de l’unité de production n°1

Publié le 27/11/2023

Mercredi 15 novembre 2023, lors de la réalisation d’un test de fonctionnement du circuit d’analyse des paramètres radiochimiques du circuit primaire de l’unité de production n°1, en production, les équipes de la centrale détectent que le lignage de l’une des chaines de mesure de l’activité radiochimique de l’un des trois générateurs de vapeur n’est pas dans la configuration adéquate.

Cette situation est sans impact sur les mesures en fonctionnement normal, mais ne permet pas d’assurer pleinement sa fonction en cas de situation incidentelle. La chaine de mesure est considérée a posteriori indisponible, ce qui n’est pas permis par les règles générales d’exploitation, dans la configuration dans laquelle se trouvait le réacteur. D’autres chaines de mesure redondantes étaient toutefois disponibles lors de cette indisponibilité.

Dès détection, la chaine de mesure a été immédiatement remise en conformité.

Cet événement n’a eu aucune conséquence réelle sur la sûreté des installations. Toutefois, la détection tardive de l’indisponibilité de ce matériel entraînant le non-respect à posteriori des règles générales d’exploitation associées a conduit la direction de la centrale nucléaire du Blayais à déclarer à l’Autorité de sûreté nucléaire, le 23 novembre 2023, un événement significatif de niveau 1 sur l’échelle INES qui en compte 7.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-du-blayais/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-du-blayais/non-respect-dune-regle-generale-dexploitation-a-la-suite-de-la-detection-tardive-de-lindisponibilite-dun-capteur-de-mesure-de-lunite-de-production-ndeg1


Ce que dit l’ASN :

Non-respect de la conduite à tenir prévue par les règles générales d’exploitation du réacteur 1

Publié le 30/11/2023

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 23 novembre 2023, l’exploitant de la centrale nucléaire du Blayais a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des règles générales d’exploitation (RGE) concernant la surveillance de l’installation en cas d’incident ou d’accident.

La surveillance de l’installation en cas d’incident ou d’accident s’appuie sur des informations techniques disponibles même après un séisme permettant aux opérateurs de caractériser l’état du réacteur. Pour la surveillance du circuit secondaire principal, le système de purge en eau de chacun des trois générateurs de vapeur est connecté au sytème d’échantillonage nucléaire, qui est équipé de sondes de mesure de la radioactivité.

Le 15 novembre 2023, alors que le réacteur 1 était en production, l’exploitant a détecté lors d’un essai périodique que la sonde de mesure de la radioactivité affectée au système de purge du générateur de vapeur n° 2 n’était pas configurée pour assurer son fonctionnement en situation accidentelle, du fait de l’absence d’un flexible sur le système d’échantillonage. Un séisme aurait pu conduire à la perte de la mesure de ce capteur, ce qui aurait pu retarder la gestion de l’événement. Cependant, un capteur redondant de mesure de la radioactivité affectée au circuit vapeur du générateur de vapeur n°2 était correctement configuré.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur l’installation, les personnes et l’environnement. Néanmoins, en raison de sa détection tardive, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

L’exploitant a immédiatement remis en conformité le branchement de ce flexible, et procédé à la vérification du positionnement correct de ce flexible sur les autres réacteurs.

https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/non-respect-de-la-conduite-a-tenir-prevue-par-les-rge-du-reacteur-12


[1Un générateur de vapeur (GV) est un échangeur thermique entre l’eau du circuit primaire, portée à haute température (320 °C) et à pression élevée (155 bars) dans le cœur du réacteur, et l’eau du circuit secondaire qui se transforme en vapeur et alimente la turbine. Chaque générateur de vapeur comporte plusieurs milliers de tubes en forme de U, qui permettent les échanges de chaleur entre l’eau du circuit primaire et l’eau des circuits secondaires pour la production de la vapeur alimentant la turbine https://www.asn.fr/Lexique/G/Generateur-de-vapeur

[2Le circuit primaire est un circuit fermé, contenant de l’eau sous pression. Cette eau s’échauffe dans la cuve du réacteur au contact des éléments combustibles. Dans les générateurs de vapeur, elle cède la chaleur acquise à l’eau du circuit secondaire pour produire la vapeur destinée à entraîner le groupe turboalternateur. Le circuit primaire permet de refroidir le combustible contenu dans la cuve du réacteur en cédant sa chaleur par l’intermédiaire des générateurs de vapeur lorsqu’il produit de l’électricité ou par l’intermédiaire du circuit de refroidissement à l’arrêt lorsqu’il est en cours de redémarrage après rechargement en combustible. La température du circuit primaire principal est encadrée par des limites afin de garantir le maintien dans un état sûr des installations en cas d’accident. https://www.asn.fr/Lexique/C/Circuit-primaire

[3Événements significatifs : incidents ou accidents présentant une importance particulière en matière, notamment, de conséquences réelles ou potentielles sur les travailleurs, le public, les patients ou l’environnement. https://www.asn.fr/Lexique/E/Evenement-significatif En dessous des évènements significatifs, il y a les évènements dits « intéressants », et encore en dessous les « signaux faibles ». Un évènement catégorisé « significatif » est donc déjà « en haut de l’échelle » d’importance des évènements

[4La sûreté nucléaire est l’ensemble des dispositions techniques et des mesures d’organisation relatives à la conception, à la construction, au fonctionnement, à l’arrêt et au démantèlement des installations nucléaires de base, ainsi qu’au transport des substances radioactives, prises en vue de prévenir les accidents ou d’en limiter les effets. https://www.asn.fr/Lexique/S/Surete-nucleaire


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

Blayais

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
104