Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Belleville sur Loire : Débordement de la piscine du réacteur n° 1 et contamination de plusieurs locaux




2 août 2014


Lors d’une inspection réalisée le 5 août 2014, l’ASN a découvert le débordement, 3 jours plus tôt, de 40 m3 d’eau de la piscine du bâtiment réacteur et la contamination de plusieurs locaux de deux bâtiments de la centrale de Belleville sur Loire.


Ce que dit l’ASN :

Débordement de la piscine du réacteur n° 1 et contamination de plusieurs locaux
12/08/2014

Lors d’une inspection réalisée le 5 août 2014, l’ASN a découvert le débordement, 3 jours plus tôt, de 40 m3 d’eau de la piscine du bâtiment réacteur et la contamination de plusieurs locaux de deux bâtiments de la centrale de Belleville sur Loire.

Le réacteur n° 1 de la centrale de Belleville sur Loire est à l’arrêt depuis le 19 juillet pour recharger une partie de son combustible et réaliser des opérations de maintenance.

Avant de procéder au retrait des assemblages combustibles de la cuve du réacteur, le remplissage des compartiments dédiés aux équipements internes et au transfert des assemblages vers le bâtiment combustible est nécessaire.

Le 2 août, alors que le remplissage de ces compartiments est en cours, des alarmes indiquant le débordement de plusieurs puisards dans le bâtiment réacteur et dans le bâtiment combustible apparaissent. La pompe permettant le remplissage des compartiments est alors arrêtée. Le débordement des deux compartiments en cours de remplissage est constaté.

Environ 40 m3 d’effluents ont été dispersés dans plusieurs locaux du bâtiment réacteur et du bâtiment combustible. La contamination surfacique de certains locaux est estimée à 1000 Bq/cm².

L’ASN a eu connaissance de cet évènement à l’occasion d’une inspection inopinée de chantiers réalisée le mardi 05 août et les inspecteurs ont constaté que de nombreux locaux, au niveau -2m du bâtiment réacteur, présentaient encore une contamination surfacique supérieure à 400 Bq/cm². Par ailleurs, le zonage de radioprotection et les équipements de protection individuelle à disposition des intervenants dans ces locaux n’étaient pas adaptés aux risques identifiés. Une seconde inspection inopinée a été réalisée le 07 août pour vérifier si l’exploitant avait mis en place des parades adaptées vis-à-vis des écarts constatés : des constats du même ordre ont à nouveau été réalisés par les inspecteurs.

Le 8 août, EDF a informé l’ASN que 2 salariés réalisant des travaux de montage de sas au niveau -2m du bâtiment réacteur ont été contaminés. Malgré une contamination surfacique des locaux supérieure à 400 Bq/cm², ces salariés ne portaient pas leurs équipements de protection individuelle. Le service de santé au travail du CNPE a confirmé que la contamination interne de ces intervenants était inférieure aux valeurs nécessitant un suivi médical particulier.

L’ASN considère que :

 le débordement de la piscine aurait pu être évité si le CNPE de Belleville avait pris en compte le retour d’expérience d’évènements similaires, survenus sur le parc en exploitation ces dernières années, dont une parade était une surveillance visuelle continue en local lors des phases de remplissage de la piscine,

 la contamination des intervenants aurait pu être évitée par la mise en œuvre de mesures collectives et organisationnelles de radioprotection ainsi que par le port des équipements de protection individuelle adaptés,

 la décontamination des locaux présentant une contamination surfacique supérieure à 400 Bq/cm² aurait dû être réalisée de manière réactive dès le 2 août compte tenu des chantiers à venir dans le cadre de l’arrêt de réacteur en cours.

Pour ces raisons, l’Autorité de sûreté a demandé à EDF de déclarer cet événement en incident significatif et l’a classé au niveau 0 sur l’échelle INES .

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Debordement-de-la-piscine-du-reacteur-n-1-et-contamination-de-plusieurs-locaux


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Belleville

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
82