Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Belleville sur Loire : Erreur de configuration d’un capteur utilisé pour la protection du réacteur




6 juillet 2013


Le 6 juillet 2013, lors d’un essai effectué en phase de redémarrage du réacteur n° 1 de la centrale de Belleville après son arrêt pour maintenance, l’exploitant a constaté une erreur de configuration d’un capteur de débit dont les valeurs mesurées sont utilisées par le système de protection du réacteur.


Ce que dit EDF :

Erreur de configuration d’un capteur sur l’unité de production n° 1 de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire
19/07/2013

Le redémarrage d’un réacteur nucléaire après un arrêt pour maintenance est toujours accompagné d’essais sur les différents matériels et circuits de l’installation.

Lors des opérations de redémarrage de l’unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire alors en arrêt programmé depuis le 27 avril 2013, les techniciens de la centrale ont procédé, à l’aide de capteurs, à des essais réglementaires de mesure de débits d’eau sur le circuit secondaire.

Le 6 juillet 2013, l’analyse des résultats de ces essais a mis en évidence une erreur de configuration, datant du 2 juillet, d’un de ces capteurs entraînant la transmission d’une valeur erronée.

Cette valeur entre dans le calcul de seuils de mise en sécurité automatique de l’installation, Cette erreur aurait retardé de quelques secondes cette mise en sécurité. Les remises en conformité nécessaires ont été aussitôt effectuées par les équipes de la centrale.

Bien que n’ayant pas eu aucun impact sur la sûreté de l’installation et l’environnement, la direction de la centrale avait déclaré cet écart à l’Autorité de sûreté nucléaire le 9 juillet 2013 au niveau 0 de l’échelle INES qui en compte 7.

Après analyse complémentaire, au vu du délai de détection de cette erreur de configuration supérieur au délai prévu par les règles d’exploitation, la direction de la centrale de Belleville-sur-Loire a décidé de reclasser l’écart au niveau 1 le 18 juillet 2013.

https://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/evenements-45855.html

Ce que dit l’ASN :

Erreur de configuration d’un capteur utilisé pour la protection du réacteur
Paris, le 11 Septembre 2013

Le 6 juillet 2013, lors d’un essai effectué en phase de redémarrage du réacteur n°1 après son arrêt pour maintenance, l’exploitant a constaté une erreur de configuration d’un capteur de débit dont les valeurs mesurées sont utilisées par le système de protection du réacteur.

L’arrêt automatique du réacteur, en cas d’incident ou d’accident, est déclenché par un système de protection dont le calculateur utilise notamment des valeurs transmises par différents capteurs situés dans l’installation.

L’erreur de configuration d’un capteur de mesure de débit, constatée le 6 juillet, datait du 2 juillet 2013 et aurait entraîné, en cas d’incident, la transmission d’une valeur erronée pour le calcul de seuils de mise en sécurité automatique de l’installation. Cette erreur aurait conduit à retarder de quelques secondes cette mise en sécurité automatique.

L’exploitant a procédé aux remises en conformité nécessaires et repris les premières étapes de l’essai afin de corriger les résultats obtenus avant la détection du défaut.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations et l’environnement. En raison de sa détection tardive au regard des règles générales d’exploitation, l’événement a été classé au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires INES.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Erreur-de-configuration-d-un-capteur-utilise-pour-la-protection-du-reacteur


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Belleville

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
80