Faire un don

Transports nucléaires

Parce que le transport des matières radioactives est une activité inutile, absurde et dangereuse, le Réseau "Sortir du nucléaire" se mobilise !


Forte mobilisation des antinucléaires (L’Humanité)

8 novembre 2010 |




Le « X » jaune, symbole du barrage des voies pour les transports de déchets nucléaires en provenance de La Hague, est partout  : sur les fermes autour de Gorleben, en Basse-Saxe, sur les joues des manifestants, sur les tracteurs et dans les champs. « Gorleben n’a rien d’une question régionale, plus de 50 000 personnes sont venues manifester samedi leur mécontentement envers la politique énergétique du gouvernement allemand  : un record après plus de trente ans de mobilisation  ! » déclare Wolf­gang Ehmke, de l’initiative citoyenne de Lüchow-Dannenberg. Et d’ajouter  : « La décision de prolongation de la durée d’exploitation des centrales adoptée par le gouvernement bloque le développement des énergies renouvelables, qui serait pourtant réalisable et indispensable. Elle revient juste à assurer les profits des grandes firmes énergétiques. »



Jugeant trop chères les énergies renouvelables, les députés ont adopté le 28 octobre dernier une loi prolongeant de douze ans en moyenne la durée de vie des 17 réacteurs allemands, et ceci en dépit d’une opinion publique majoritairement hostile. La colère monte. Plusieurs députés des Verts et du parti de gauche Die Linke se sont déclarés solidaires des manifestants. Certains soutiennent même les actes de désobéissance civile destinés à retarder le passage des trains. Le projet de directive de la Commission européenne présentant mercredi l’enfouissement des déchets nucléaires comme la meilleure des options n’a fait que raviver la mobilisation. D’autres manifestations sont annoncées aujourd’hui sur les derniers kilomètres avant Gorleben, lieu d’entreposage des déchets nucléaires et site «  choisi  » par le gouvernement allemand pour l’enfouissement définitif des déchets radioactifs. Charlotte Noblet

Jugeant trop chères les énergies renouvelables, les députés ont adopté le 28 octobre dernier une loi prolongeant de douze ans en moyenne la durée de vie des 17 réacteurs allemands, et ceci en dépit d’une opinion publique majoritairement hostile. La colère monte. Plusieurs députés des Verts et du parti de gauche Die Linke se sont déclarés solidaires des manifestants. Certains soutiennent même les actes de désobéissance civile destinés à retarder le passage des trains. Le projet de directive de la Commission européenne présentant mercredi l’enfouissement des déchets nucléaires comme la meilleure des options n’a fait que raviver la mobilisation. D’autres manifestations sont annoncées aujourd’hui sur les derniers kilomètres avant Gorleben, lieu d’entreposage des déchets nucléaires et site «  choisi  » par le gouvernement allemand pour l’enfouissement définitif des déchets radioactifs. Charlotte Noblet



Ça peut aussi vous intéresser


Suivez-nous


     
Nous connaître | Le Réseau en action | À vous d'agir | Informez vous | Presse |

Abonnez-vous à notre newsletter :

Réseau
Sortir du nucléaire

9 rue Dumenge
69317 Lyon cedex 04
04 78 28 29 22
Contact mail