Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Etats-Unis : Clinton : découverte de la défaillance du circuit d’injection haute pression d’urgence dans le coeur lors de son test




13 janvier 2019


Étrangement, 6 semaines après la découverte du problème, le réacteur n’a toujours pas été arrêté et aucune mention de réparation n’est trouvée : ce circuit est pourtant fondamental pour la sécurité du réacteur...

Type : BWR Mark 3 - Puissance : 3 473 MWth - Première divergence : 01/02/1987 -

Available in english only


Event Number : 53824

Facility : CLINTON - State : IL

Unit : [1] [- RX Type : [1] GE-6

Event Date : 01/13/2019 - Event Time : 00:00 [CST]

Emergency Class : NON EMERGENCY
10 CFR Section :
50.72(b)(3)(v)(D) - ACCIDENT MITIGATION

Initial PWR  : 99 %
Curent PWR : 99 %

Event Text

HIGH PRESSURE CORE SPRAY SELF TEST FAILURE

"On January 13, 2019, the Self Test System reported a fault associated with the logic system for the High Pressure Core Spray (HPCS) high reactor water level closure function that could prevent the system from performing its safety function. The HPCS system was subsequently declared inoperable with actions taken per LCO [Limiting Condition for Operation] 3.6.1.3 to close and deactivate the 1E12-F004 valve, a primary containment isolation valve.

"Since HPCS is an emergency core cooling system and is a single train safety system, this condition is reportable under 10 CFR 50.72(b)(3)(v)(D) ’Any event or condition that could have prevented the fulfillment of the safety function of structures or systems that are needed to mitigate the consequences of an accident.’

"The NRC Resident Inspector has been notified."

HPCS is in a 14-day technical specification LCO action statement.

https://www.nrc.gov/reading-rm/doc-collections/event-status/event/2019/20190114en.html


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener ! Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don