Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Sortir du nucléaire n°81

Printemps 2019

Éditorial

Battre la campagne !

Printemps 2019




En novembre 2018, Emmanuel Macron a annoncé, lors de la présentation du texte de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE), la fermeture de 14 réacteurs d’ici 2035. Quoi qu’il puisse en dire, ce projet n’a rien d’ambitieux : il signifie surtout que 44 autres réacteurs resteront en activité malgré leur âge canonique ! Le Président Macron a-t-il pris la mesure du danger qu’il fait peser sur les 67 millions de Français ?



Main dans la main avec le lobby nucléaire, le gouvernement est en train de préparer la poursuite du nucléaire, voire une relance. Non content de modifier la Loi de transition énergétique et de repousser de dix ans l’échéance de réduction de la part du nucléaire, il a demandé à EDF, pourtant lourdement endettée, de réfléchir à de nouveaux EPR. Pendant ce temps, celle-ci poursuit ses achats de terres agricoles à proximité des centrales… Et bien sûr, au lieu d’arrêter la production de déchets radioactifs, l’industrie nucléaire envisage de nouveaux lieux de stockage ! Elle compte utiliser le débat public sur les déchets organisé ce printemps pour tenter d’améliorer l’“acceptabilité sociale“ de projets tels que Cigéo ou la nouvelle piscine de combustible nucléaire centralisée censée prendre le relai de celles de La Hague…

Continuons à nous mobiliser sur le terrain. 53 % des Français souhaitent que cette folie s’arrête le plus vite possible… C’est pour cela que le Réseau “Sortir du nucléaire“, en ce printemps 2019, a décidé de lancer une campagne au long cours Le nucléaire tue l’avenir, arrêtons-le ! Ses objectifs ?

Mobiliser les Français pour demander l’arrêt des centrales grabataires, empêcher l’installation de nouveaux projets et proposer des actions concrètes à la portée de tous pour se passer du nucléaire. Au programme : interpellations des élus, publication d’une carte des nouveaux projets, diffusion d’une série de vidéos pour dénoncer cette voie sans issue, révélation de scandales, actions juridiques, événements festifs et militants, actions symboliques… et bien sûr une première pétition “Le nucléaire n’est pas notre avenir, arrêtons-le !“, que nous vous invitons à signer sur https://www.sortirdunucleaire.org/Petition-le-nucleaire-n-est-pas-notre-avenir et à diffuser autour de vous.

Alors chers lecteurs, chères lectrices, il est grand temps de battre avec nous la campagne pour sortir de cette filière mortifère.

Réseau “Sortir du nucléaire“

Main dans la main avec le lobby nucléaire, le gouvernement est en train de préparer la poursuite du nucléaire, voire une relance. Non content de modifier la Loi de transition énergétique et de repousser de dix ans l’échéance de réduction de la part du nucléaire, il a demandé à EDF, pourtant lourdement endettée, de réfléchir à de nouveaux EPR. Pendant ce temps, celle-ci poursuit ses achats de terres agricoles à proximité des centrales… Et bien sûr, au lieu d’arrêter la production de déchets radioactifs, l’industrie nucléaire envisage de nouveaux lieux de stockage ! Elle compte utiliser le débat public sur les déchets organisé ce printemps pour tenter d’améliorer l’“acceptabilité sociale“ de projets tels que Cigéo ou la nouvelle piscine de combustible nucléaire centralisée censée prendre le relai de celles de La Hague…

Continuons à nous mobiliser sur le terrain. 53 % des Français souhaitent que cette folie s’arrête le plus vite possible… C’est pour cela que le Réseau “Sortir du nucléaire“, en ce printemps 2019, a décidé de lancer une campagne au long cours Le nucléaire tue l’avenir, arrêtons-le ! Ses objectifs ?

Mobiliser les Français pour demander l’arrêt des centrales grabataires, empêcher l’installation de nouveaux projets et proposer des actions concrètes à la portée de tous pour se passer du nucléaire. Au programme : interpellations des élus, publication d’une carte des nouveaux projets, diffusion d’une série de vidéos pour dénoncer cette voie sans issue, révélation de scandales, actions juridiques, événements festifs et militants, actions symboliques… et bien sûr une première pétition “Le nucléaire n’est pas notre avenir, arrêtons-le !“, que nous vous invitons à signer sur https://www.sortirdunucleaire.org/Petition-le-nucleaire-n-est-pas-notre-avenir et à diffuser autour de vous.

Alors chers lecteurs, chères lectrices, il est grand temps de battre avec nous la campagne pour sortir de cette filière mortifère.

Réseau “Sortir du nucléaire“