Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sûreté des installations françaises : et si la terre tremble ?



Suite à la récente déclaration d’un événement de niveau 2 (INES) concernant la tenue au séisme de tuyauteries situées dans la station de pompage sur plus de 20 réacteurs français, nous ouvrons ce dossier pour mettre en lumière tous les défauts signalés en cas de séisme qui pourraient s’appliquer dangereusement sur les centrales nucléaires françaises en fonctionnement.

Suite à la récente déclaration d’un événement de niveau 2 (INES) concernant la tenue au séisme de tuyauteries situées dans la station de pompage sur plus de 20 réacteurs français, nous ouvrons ce dossier pour mettre en lumière tous les défauts signalés en cas de séisme qui pourraient s’appliquer dangereusement sur les centrales nucléaires françaises en fonctionnement.


23 incidents/accidents en lien avec un risque sismique relevés sur le parc nucléaire français

Trier par date d'ajoutTrier par date d'accident

24 septembre 2018
France : Anomalie générique : Surchauffe des locaux électriques en cas de séismes, 7 sites nucléaires rassemblant 28 réacteurs sont concernés
21 septembre 2018, EDF déclare une nouvelle anomalie générique : le circuit qui refroidit la ventilation des locaux électriques n’aurait pas résisté à un séisme. Surchauffe assurée sur 7 sites nucléaires, une trentaine de réacteurs concernés.
4 septembre 2018
France : Paluel : Le circuit de refroidissement à l’arrêt du réacteur 2 n’aurait pas résisté à un séisme
Nouvelle anomalie détectée sur le réacteur 2 de Paluel : le circuit de refroidissement à l’arrêt n’aurait pas résisté en cas de séisme. Cette fonction cruciale aurait été totalement perdue en raison de l’absence de supports des tuyauteries.
4 avril 2018
France : Tricastin : Perte du refroidissement de 2 réacteurs en cas de séisme
Après le risque d’inondation de tout le site nucléaire du Tricastin révélé à l’automne 2017, on apprend en avril 2018 qu’en cas de séisme, les réacteurs 2 et 4 auraient perdu leur source de refroidissement, à cause de supports de tuyaux trop (...)
4 avril 2018
France : Anomalie générique : Perte d’alimentation électrique en cas de séisme : 4 autres réacteurs à Gravelines et Tricastin également concernés
On l’apprend le 4 avril 2018 : 6 autres réacteurs étaient concernés par la perte d’alimentation électrique en cas de séisme. Suite d’une longue série de révélations qui a débutée en juin 2017, pour un score de 30 réacteurs concernés sur (...)
20 février 2018
France : Anomalie générique : L’alimentation électrique de 3 réacteurs de 1450 MWe coupée en cas de séisme
EDF était au courant depuis 2015 mais on l’apprend en 2018 : en cas de séisme, il aurait été impossible de mettre à l’arrêt et de maintenir dans un état sûr les 2 réacteurs de Civaux et le réacteur 1 de Chooz.
19 janvier 2018
France : Anomalie générique : Les vases d’expansion des diesels de secours de 5 réacteurs trop rouillés pour résister aux séismes
Belleville 2, Cattenom 2, Nogent 1, Paluel 3 et Penly 1 : 5 réacteurs pour lesquels EDF a été incapable de démontrer que les groupes électrogènes de secours tiendront en cas de séismes, les vases d’expansion étant trop rouillés par manque (...)
8 janvier 2018
France : Bugey : Les réacteurs 3 et 4 présentaient aussi les anomalies génériques repérées sur 24 autres réacteurs
Le 20 juin 2017, EDF annonçait un défaut d’ancrage des diesels de secours de 20 réacteurs. Après avoir annoncé en octobre que 4 autres réacteurs étaient aussi concernés, on apprend en janvier 2018 que les réacteurs 3 et 4 de Bugey le sont (...)
9 novembre 2017
France : Paluel : L’alimentation électrique de secours des réacteurs 1 et 2 ne tiendra pas en cas de séisme
Le 9 novembre 2017, l’exploitant de la centrale de Paluel a déclaré un évènement significatif de niveau 2 : l’alimentation électrique de secours des réacteurs 1 et 2 ne tiendra pas en cas de séisme, pour cause de corrosion.
30 octobre 2017
France : Anomalie générique de niveau 2 affectant les ancrages des diesels de secours en cas de séisme : Bugey et Fessenheim également concernées
Le 20 juin 2017, EDF déclarait une anomalie concernant les 20 réacteurs de 1300 MWe : les ancrages des diesels ne tiendront pas en cas de séisme. L’exploitant vient de déclarer que des réacteurs de 900 MWe des 2 plus vieilles centrales sont aussi (...)
24 octobre 2017
France : Gravelines : Le circuit de refroidissement ne tiendra pas en cas de séisme
L’exploitant de la centrale vient de déclarer que les réacteurs 1, 3 et 5 pourraient perdre leur source de refroidissement en cas de séisme. Simplement parce que les tuyaux sont soutenus par des éléments qui sont mal fixés.

Thèmes
Risque nucléaire