Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Sortir du nucléaire n°87

Automne 2020

Hommage à Benoît Potel

Automne 2020




C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès de Benoît Potel, qui nous a quitté à l’âge de 61 ans.

© Jim Rowe


Membre fondateur du Réseau “Sortir du nucléaire“ (il siègera plusieurs années au Conseil d’administration), Benoît était un militant de la première heure contre le nucléaire et pour les alternatives. Entre autres actions, en mai 1996, avec Pierre Küng et André Crouzet, deux autres membres de Vivre Sans le Danger Nucléaire à Golfech, il était parvenu à déjouer la sécurité et à escalader l’une des tours de la centrale nucléaire de Golfech, hissant une banderole à 178 mètres de hauteur et occupant les lieux pendant plusieurs jours. Cette action avait notamment pour but de “créer les conditions nécessaires à la mise en place d’un débat où la population serait réellement informée sur les conséquences de l’utilisation de l’énergie nucléaire en France“.

Fondateur de la société coopérative Avenir Énergies Renouvelables, ainsi que d’Énergies Citoyennes du Gers, membre actif de Stop Golfech, Benoît était également très investi dans le Réseau Citoyen de Surveillance de la Radioactivité de Golfech, qui effectue des prélèvements dans la Garonne et anime un réseau de collecte de données sur la radioactivité.

Nous nous associons à la grande tristesse de sa famille, de sa compagne Véronique et de ses trois filles, et de celles et ceux qui ont lutté à ses côtés pendant tant d’années dans le Sud-Ouest. Son sourire tranquille et son intégrité nous manquent déjà.

Réseau Sortir du nucléaire

Membre fondateur du Réseau “Sortir du nucléaire“ (il siègera plusieurs années au Conseil d’administration), Benoît était un militant de la première heure contre le nucléaire et pour les alternatives. Entre autres actions, en mai 1996, avec Pierre Küng et André Crouzet, deux autres membres de Vivre Sans le Danger Nucléaire à Golfech, il était parvenu à déjouer la sécurité et à escalader l’une des tours de la centrale nucléaire de Golfech, hissant une banderole à 178 mètres de hauteur et occupant les lieux pendant plusieurs jours. Cette action avait notamment pour but de “créer les conditions nécessaires à la mise en place d’un débat où la population serait réellement informée sur les conséquences de l’utilisation de l’énergie nucléaire en France“.

Fondateur de la société coopérative Avenir Énergies Renouvelables, ainsi que d’Énergies Citoyennes du Gers, membre actif de Stop Golfech, Benoît était également très investi dans le Réseau Citoyen de Surveillance de la Radioactivité de Golfech, qui effectue des prélèvements dans la Garonne et anime un réseau de collecte de données sur la radioactivité.

Nous nous associons à la grande tristesse de sa famille, de sa compagne Véronique et de ses trois filles, et de celles et ceux qui ont lutté à ses côtés pendant tant d’années dans le Sud-Ouest. Son sourire tranquille et son intégrité nous manquent déjà.

Réseau Sortir du nucléaire