Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Saint-Laurent : Le réacteur 1 s’arrête, EDF cherche le problème




30 mai 2021


Dimanche 30 mai 2021, le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Saint-Laurent (Centre - Val de Loire) s’est arrêté automatiquement, sans que son exploitant ne sache pourquoi. EDF présente l’incident comme une "actualité" de production. Pourtant un arrêt automatique n’a rien d’anodin, puisqu’il signale un dysfonctionnement important dans le réacteur nucléaire.


Lorsqu’un problème de fonctionnement est détecté par les système de surveillance de l’activité du réacteur nucléaire, ceux-ci arrêtent automatiquement le réacteur pour éviter qu’un accident ne survienne. Un arrêt automatique est un système de protection, efficace,mais aussi révélateur d’un problème suffisamment important pour stopper net la réaction nucléaire. Un problème qu’EDF n’a pas identifié. L’exploitant l’annonce d’ailleurs dans un communiqué elliptique, et présente l’incident non comme un arrêt automatique mais comme une "actualité de l’unité de production n°1". Actualité en effet, puisqu’elle ne produit plus. Reste à savoir pourquoi, trouver le dysfonctionnement dans le réacteur, le remettre en état et redémarrer.

Quelques jours plus tard, EDF communiquera sur la raison de cet arrêt : la fermeture d’une vanne du système de régulation du débit d’eau des générateurs de vapeur. Sans expliquer pourquoi cette vanne était fermée. EDF annoncera dans ce même communiqué que le réacteur 1, à peine reconnecté au réseau électrique, s’est de nouveau arrêté automatiquement le 31 mai [1].

Ce que dit EDF :

  • Actualité de l’unité de production n°1 de la centrale de Saint-Laurent

Publié le 30/05/2021

Dimanche 30 mai à 13h14, le réacteur de l’unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Saint-Laurent s’est arrêté automatiquement, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection.

Les équipes de la centrale procèdent aux contrôles qui permettront de déterminer l’origine exacte de l’événement et de redémarrer l’unité de production n°1 en toute sûreté et dans les meilleurs délais.

Cet événement n’a aucun impact sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel ni sur l’environnement.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-saint-laurent/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-saint-laurent/actualite-de-l-unite-de-production-ndeg1-de-la-centrale-de-saint-laurent

  • Actualité de l’unité de production n°1 de la centrale de Saint-Laurent

Publié le 01/06/2021

Le réacteur s’était automatiquement arrêté le 30 mai, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection, suite à la fermeture d’une vanne du système de régulation du débit d’eau des générateurs de vapeur. Lundi 31 mai à 19h30, l’unité a été reconnectée au réseau électrique avant de s’arrêter automatiquement dans la nuit suite à l’arrêt d’une pompe de refroidissement. Les équipes de la centrale sont actuellement mobilisées pour mener l’ensemble des activités nécessaire au redémarrage de l’unité de production en toute sûreté.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-saint-laurent/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-saint-laurent/actualite-de-l-unite-de-production-ndeg1-de-la-centrale-de-saint-laurent-0



La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don