Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Nogent-sur-Seine : Absence de dispositifs de freinage sur des vis appartenant au système d’injection de sécurité




4 octobre 2013


Le 4 octobre 2013, lors de contrôles réalisés sur les deux unités de production de la centrale de Nogent-sur-Seine, les équipes en charge de la maintenance des installations ont remarqué que plusieurs vis des pompes assurant le fonctionnement des circuits de secours étaient desserrées.


Ce que dit EDF :

Détection d’un écart au niveau des systèmes de serrage
10/10/2013

Le 4 octobre 2013, lors de contrôles réalisés sur les deux unités de production de la centrale de Nogent-sur-Seine, les équipes en charge de la maintenance des installations remarquent un écart au niveau du serrage sur certaines vis des pompes assurant le fonctionnement des circuits de secours*.

Dès la détection de cet écart, les équipes de la centrale ont procédé au reserrage des vis.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations ni sur l’environnement. Il constitue cependant un écart aux règles générales d’exploitation.

Dans ce cadre la direction de la centrale a décidé de le déclarer, le 9 octobre 2013, à l’Autorité de sûreté nucléaire au niveau 1 de l’échelle INES, échelle internationale de classement des événements nucléaires qui comprend 7 niveaux.

*Le refroidissement d’une centrale nucléaire est assuré par un circuit de refroidissement. Des systèmes redondants et indépendants les uns des autres sont en place pour refroidir quoiqu’il arrive les installations. En cas de panne du circuit de refroidissement, un circuit de secours prend ainsi le relais.

https://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/evenements-45961.html

Ce que dit l’ASN :

Absence de dispositifs de freinage sur des vis appartenant au système d’injection de sécurité
Paris, le 15 Octobre 2013

Le 9 octobre 2013, EDF a déclaré à l’ASN avoir constaté, lors d’un contrôle sur les pompes du système d’injection de sécurité moyenne pression (RIS-MP) des réacteurs n°1 et 2 de la centrale nucléaire de Nogent/Seine, que plusieurs vis étaient desserrées. Des erreurs commises lors d’opérations de maintenance (montage des vis sans dispositif de freinage) seraient à l’origine de ces anomalies. L’exploitant a vérifié qu’aucune fuite n’était apparue au niveau des vis desserrées.

Lors d’un accident de perte de réfrigérant primaire, le système RIS permet de réaliser un appoint en eau au circuit primaire du réacteur. Une utilisation prolongée du système RIS-MP aurait pu accélérer le phénomène de desserrage des vis jusqu’à engendrer une fuite, ce qui, à terme, aurait pu le rendre inopérant.

Dès détection de l’écart, l’exploitant a procédé au resserrage des vis.

Cette absence de dispositifs de freinage a été constatée sur les deux circuits redondants du système RIS-MP des deux réacteurs de la centrale nucléaire. En raison du caractère commun de ce mode de défaillance, l’incident a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Absence-de-dispositifs-de-freinage-sur-des-vis-appartenant-au-systeme-d-injection-de-securite


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Nogent

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
66