Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Sortir du nucléaire n°86

Été 2020

Aller plus loin

Chroniques

Été 2020




Livre

La bombe

“Au début, il n’y avait rien. Mais dans ce rien, il y avait déjà tout !“ “Vous croyez mon histoire terminée ? Et si elle ne faisait que commencer ?“ Entre ces deux extraits, 472 pages d’un roman graphique d’une grande puissance narrative qui retrace l’incroyable histoire du “Projet Manhattan“ qui a conduit les États-Unis à déclencher le feu nucléaire et ouvrir cette plaie inhumaine, le 6 août 1945 à 8h15 à Hiroshima. Une plaie aujourd’hui encore béante.

Cette fresque permet de prendre la mesure de l’ampleur des moyens mis en œuvre et des sommes engagées, mais aussi des questionnements et oppositions suscités par cette entreprise hors normes. Notamment à l’occasion du basculement de l’objectif initial d’écraser le nazisme en Allemagne vers celui de marquer la supériorité et l’avance technologique des États-Unis vis-à-vis de l’URSS, dont le Japon fit les frais.

Vidéo

À l’aube d’un monde : la science confie à un poète l’honneur d’être votre guide

Ce petit film est un document d’archive révélateur des balbutiements de la propagande de la filière nucléaire en France. Dans ce film de commande sur l’énergie nucléaire produit par le Conseil européen pour la recherche nucléaire (CERN) en 1955, le réalisateur et scénariste René Lucot met en image la propagande scientiste pro nucléaire et Jean Cocteau assure la voix-off en poésie. Ce petit trésor historique exhume la mémoire de la propagande nucléaire cherchant à utiliser l’onirisme pour décrire son activité naissante. Ainsi, Jean Cocteau récite une ode aux mines d’uranium, par une envolée lyrique dans laquelle il compare les filons du minerai à des truffes. L’écrivain compare aussi le combustible nucléaire à du pain, lorsqu’il décrit, émerveillé, le fonctionnement d’une des premières piles atomiques expérimentales. Et d’insister toujours sur le fait que ces “boulangers un peu spéciaux“ – les ingénieurs exposés aux radiations – sont parfaitement protégés contre le danger…

À voir et à analyser !

Film de propagande disponible gratuitement : https://videos.cern.ch/record/43133 24 minutes

La boutique

Vous vous intéressez à la problématique nucléaire ? Vous aimez les contenus de la revue ? Vous avez envie d’aller plus loin et d’en savoir plus ?

Vous êtes abonné·es depuis peu, ou depuis plus longtemps à notre revue ? Vous voulez retrouver des articles déjà parus ou vous avez un numéro manquant à votre collection ?

N’hésitez plus rendez-vous sur notre boutique en ligne :

https://boutique.sortirdunucleaire.org/

Vous y trouverez un peu plus d’une quarantaine de livres et DVD de référence pour creuser la question ainsi que d’anciens numéros de la revue “Sortir du nucléaire“ à prix réduit, et bien d’autres choses encore !

Livre

La bombe

“Au début, il n’y avait rien. Mais dans ce rien, il y avait déjà tout !“ “Vous croyez mon histoire terminée ? Et si elle ne faisait que commencer ?“ Entre ces deux extraits, 472 pages d’un roman graphique d’une grande puissance narrative qui retrace l’incroyable histoire du “Projet Manhattan“ qui a conduit les États-Unis à déclencher le feu nucléaire et ouvrir cette plaie inhumaine, le 6 août 1945 à 8h15 à Hiroshima. Une plaie aujourd’hui encore béante.

Cette fresque permet de prendre la mesure de l’ampleur des moyens mis en œuvre et des sommes engagées, mais aussi des questionnements et oppositions suscités par cette entreprise hors normes. Notamment à l’occasion du basculement de l’objectif initial d’écraser le nazisme en Allemagne vers celui de marquer la supériorité et l’avance technologique des États-Unis vis-à-vis de l’URSS, dont le Japon fit les frais.

Vidéo

À l’aube d’un monde : la science confie à un poète l’honneur d’être votre guide

Ce petit film est un document d’archive révélateur des balbutiements de la propagande de la filière nucléaire en France. Dans ce film de commande sur l’énergie nucléaire produit par le Conseil européen pour la recherche nucléaire (CERN) en 1955, le réalisateur et scénariste René Lucot met en image la propagande scientiste pro nucléaire et Jean Cocteau assure la voix-off en poésie. Ce petit trésor historique exhume la mémoire de la propagande nucléaire cherchant à utiliser l’onirisme pour décrire son activité naissante. Ainsi, Jean Cocteau récite une ode aux mines d’uranium, par une envolée lyrique dans laquelle il compare les filons du minerai à des truffes. L’écrivain compare aussi le combustible nucléaire à du pain, lorsqu’il décrit, émerveillé, le fonctionnement d’une des premières piles atomiques expérimentales. Et d’insister toujours sur le fait que ces “boulangers un peu spéciaux“ – les ingénieurs exposés aux radiations – sont parfaitement protégés contre le danger…

À voir et à analyser !

Film de propagande disponible gratuitement : https://videos.cern.ch/record/43133 24 minutes

La boutique

Vous vous intéressez à la problématique nucléaire ? Vous aimez les contenus de la revue ? Vous avez envie d’aller plus loin et d’en savoir plus ?

Vous êtes abonné·es depuis peu, ou depuis plus longtemps à notre revue ? Vous voulez retrouver des articles déjà parus ou vous avez un numéro manquant à votre collection ?

N’hésitez plus rendez-vous sur notre boutique en ligne :

https://boutique.sortirdunucleaire.org/

Vous y trouverez un peu plus d’une quarantaine de livres et DVD de référence pour creuser la question ainsi que d’anciens numéros de la revue “Sortir du nucléaire“ à prix réduit, et bien d’autres choses encore !