Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Revue de presse

Octobre 2015 / les Echos

Avenir radieux



Le statu quo sur les provisions nucléaires d' E.ON et de RWE rassure peu la Bourse.

Certains compliments de consolation sont surcroît d'affliction. L'arrêt programmé du nucléaire allemand en 2022 n'a cependant rien d'une fable de La Fontaine et ce sont bien les obsèques de ses lionnes E.ON, RWE, EnBW et Vattenfall, qu'il faut préparer. La confirmation, samedi dernier, par Berlin que ces opérateurs n'auraient pas besoin, a priori, de compléter les 38,3 milliards (...)

> Voir la source


Thèmes
Nucléaire et économie