Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Transports nucléaires

Parce que le transport des matières radioactives est une activité inutile, absurde et dangereuse, le Réseau "Sortir du nucléaire" se mobilise !


Archives suivi des transports > Train d’enfer : transport La Hague-Gorleben (5-9 novembre 2010) > Comptes rendus des actions

Récit du convoi heure par heure / der Konvoi rund um die Uhr

9 novembre 2010 |




La résistance anti-nucléaire ne connait pas de frontière - Unser Widerstand kennt keine Grenzen

 POINT MARDI, milieu de journée

À 09:48 le convoi a atteint le centre d’entreposage
Jamais un transport La Hague - Gorleben n’aura été aussi lent

À la dernière minute un grimpeur a été grièvement blessé par la police



Le site internet du lobby nucléaire allemand a été pirat. Il affiche le message suivant : "L’énergie nucléaire est aussi sûre que ce site internet"...

Ce n’est que peu après 08:30 que les camions avaient quitté la zone de la grue. Les forces de l’ordre avaient choisi la route nord. Le camion de Greenpeace avait été poussé sur le côté.


9 novembre

11:00 Trebel
Début de la conférence de presse de la BI Lüchow - Dannenberg

10:30 Laase, Wendland
Comme les années précédentes la police matraque massivement à Laase.

10:28 Laase, scoop

La police a utilisé une bombe lacrymogène contre un grimpeur dans un arbre qui est tombé. Il est grièvement blessé

10:15 France
Comme le Castorticker nous nous remercions pour cette mobilisation historique. Tout comme le Castorticker nous nous réjouissons des dons, mais de plus nous vous souhaitons toujours plus nombreux pour nous aider aussi par d’autres moyens : observations le long du trajet, actions, fuites d’informations...
Un grand merci à tous et à toutes... enfin, ceux de notre côté !

10:13 Castorticker
Dans les jours suivants les messages de Castorticker seront mise en forme pour archivages. Pour le moment ils ont besoin de sommeil.

Nous aussi : moins de 17 h de sommeil depuis jeudi matin c’est un record à ne pas battre, nous tentons d’ajouter encore quelques infos et partons nous reposer !
Après nous analyserons le tout afin d’être plus performants en novembre 2011 pour le transport suivant La Hague - Gorleben s’ils n’ont pas encore compris qu’on n’en veut pas !

10:10 Castorticker
127 Go ont été transférés et les pages ont été consultées 80 Wir beenden die Berichterstattung nach 127 GB Durchsatz und etwa 80 Millionen Seitenzugriffen.

10:10 Wendland
Selon le Castorticker, le nouveau record s’établit à 3 jours, 19 heures, 24 minutes. ILs ne comptent pas le transfert routier La Hague - Valognes qui avait eu lieu 4 jours plus tôt.

10:01 Internet

"Kernenergie — So sicher wie diese Webseite" c’est ce que l’on peut lire sur kernergie. "L’énergie nucléaire - aussi sûre que ce site"

09:48 Gorleben Scoop Le convoi est arrivé à destination

09:55 Internet Scoop !
la page de propagande du lobby nucléaire http://www.kernenergie.de a été visiblement piratée

09:50 Gorleben Passage du convoi

09:43 Splietau
Le camp de Spieltau cherche des remorques pour gérer les déchets antinucléaires

09:35 Laase Passage du convoi

09:32 Laase Comme d’habitude la police s’entasse ici

09:27 Grippel Passage du convoi

09:20 Langendorf Passage du convoi

09:15 : Laase
500 personnes sur la voie - 50 personnes attachées entre elles

08:43 Quikborn Passage du convoi

08:43 Dannenberg Le dernier camion a quitté le site de la grue

08:40 Laase
Les policiers enflamment les bottes de pailles. Raison inconnue.

08:40 Dannenberg Le premier camion a quitté le site de la grue

08:37 Dannenberg Scoop !

Les camions démarrent. les forces de l’ordres se dirigent vers la route nord contre toutes prévisions

08:30 Dannenberg Scoop

La porte de la grue est ouverte !

08:17 Route sud
Les forces de l’ordre se positionnent pour un passage par la route nord

08:07 Dannenberg
Le camion de Greenpeace est poussé sur le côté et ainsi ne bloque plus la voie nord


 POINT MARDI, début de nuit
Les camions ont atteint le site de la grue.
Une grosse action de Greenpeace a lieu devant la grue à Dannenberg, il ne semble pas pour l’instant envisageable de l’évacuer.
Pendant ce temps, devant le site de Gorleben, des milliers de personnes sont rassemblées.
Quelques personnes se sont enchaînées à une pyramide de béton. A l’heure actuelle, il est complètement impossible d’évaluer à quelle heure les onze conteneurs Castor atteindront Gorleben.


0:30 : Dannenberg

La police cherche une nouvelle technique pour éloigner les camions de GP

00:00 9 novembre France les blogueurs fous tiennent encore

8 novembre

23:06 Gorleben avocats et anges gardiens viennent soutenir les enchainés

23:00 grue de Dannenberg rien n’indique un début de transport

22:33 Gorleben rien que sur la K2 menant au ZLG plus de 5 000 personnes, en forte augmentation

22:31 Wendland plus de 5 000 personnes sur la route prévue pour le transport

22:28 Lüchow le CP de la BI : "Gorleben : ils ne passeront pas"

22:20 Dannenberg les camionneurs sont transportés par hélicoptère

22:16 Dannenberg la grue est sortie par une porte non autorisée pour passer outre le blocage de Greepeace. Bel exemple du respect des lois par le lobby nucléaire.

22:04 Dannenberg dernier castor chargé sur camion

22:00 Dannenberg blocage de GP si bonne semble-t-il qu’une évacuation dans les prochaines heures est invraisemblable

21:55 Gorleben Quatre paysans sont accrochés à une pyramide de béton près du site

21:47 Laase Canon à eau contre les manifestants malgré les 4°C (1°C pour cette nuit)

21:32 Dannenberg le dernier emballage a étré ouvert pour sortir le castor

21:13 La Hague - Gorleben

21:18 Trebel une machine de chantier et 3 tracteurs bloquent complètement la traversée de Trebel (52.99505 11.31712)

20:03 Wendland utilisation de drones par la police

19:51 Dannenberg la presse peut parler du blocage GP

19:48 Dannenberg la police essaye de cacher les camions bloquant de la presse et du public - militants enchainés avec

19:40 Dannenberg 9ième castor chargé

 POINT AU 8 NOVEMBRE - 16:55

Etat des lieux des mobilisations et de la position du convoi/ Zustand der Mobilisierung :

A 16:05, le 6ème castor était chargé à Dannenberg
A 16:55, 2400 personnes était présentes devant le site d’entreposage de Gorleben

Face à certains blocages, les forces de l’ordre ont eu recours à la méthode forte : lacrymogènes, canons à eau, utilisation des matraques contre des manifestants pacifiques, prises douloureuse, évacuation dans la grande violence.

Mais dans l’ensemble, ces manifestations sont très pacifiques, l’atmosphère est très bonne (DJ, repas et couverture mis à la disposition des manifestants, membres du parlement allemand sur place, participation de parents avec leurs enfants, d’étudiants, de retraités, solidarité entre les agriculteurs du coin avec les manifestants venus de toute l’Allemagne)

Entre Laase et Gorleben, il y a même des moutons et des chèvres qui manifestent sur la route !!!


suivi de la mobilisation

 16:55:00 Zwischenlager - centre de stockage intermédiaire de Gorleben X1000 Blokade : 2400 Menschen vor dem Zwischenlager in Gorleben. 2400 personnes devant le site de Gorleben

 14:21:00 Gorleben 1200 Schafe und 500 Ziegen befinden sich auf der Transportstrecke des Castors zwischen Laase und Gorleben 1200 moutons et 500 chèvres se trouvent sur les voies de transport du Castor entre Laase et Gorleben

 14:16:00 von Aachen bis in die Eifel Bundesweiter Aufruf : LAUT SEIN GEGEN ATOMKRAFT, 19:03 vor die Türe gehen und den Schall weiter nach Berlin tragen jeden Montag um 19:03 h (mob)

 13:54:00 Pölitz Der Kettensägenlehrgang mit anschliessendem Konzert in Pölitz ist beendet Fin du concert des scies qui coupent les chaînes à Pölitz

 13:22:00 Pölitz 58 Motorsägen geben vor Publikum ein wunderbares Konzert bei Pölitz. Wasserwerfer sind anwesend, halten sich aber zurück 58 scies mécaniques donnent un magnifique concert à Pölitz. Les canons à eau sont là, mais se retiennent

Die Räumung der Treckerblockade hat begonnen, sie geht nur langsam vonstatten.
L’évacuation du blocage des tracteurs a commencé, ils ne quittent les lieux que très lentement

 10:44 Gorleben
1600 Menschen haben erste Nacht vor Zwischenlager verbracht - Stimmung bestens,
1600 personnes ont passé la première nuit devant le centre d’entreposage de Gorleben. L’ambiance est au mieux.

 10:18 Dannenberg
Es wird massiv Polizei zusammengezogen. Die BI Kundgebung in Splitau ist angelmeldet und ihr müsst durchgelassen werden.
Déploiement policier massif. La manifestation des initiatives citoyennes à Splitau est annoncée, on devrait la laisser passer

 09:41:00 Gorleben
Am Zwischenlager in Gorleben wächst die Sitzblockade weiter an, neue Blockierende sind herzlich willkommen.
Devant le centre d’entreposage de Gorleben, le sit-in prend de l’ampleur, les nouveaux bloqueurs sont les bienvenus.

 09:30 Danenberg le CASTOR arrivait à la grue de chargement de Danenberg. Son périple sur les rails est maintenant terminé.
Dans une heure une manifestation devrait commencer à Splietau.
Des tracteurs bloquent toujours les carrefours routiers.

Lundi 8, aperçu à 2h du matin

Plus de 1200 personnes bloquent les voies de circulations devant le centre de stockage de Gorleben, et se préparent à un séjour prolongé
Über 1200 Leute blockieren Transportstrecke vor dem Zwischenlager und richten sich auf längeren Aufenthalt ein.

Le train a quitté Luneburg vers 16h. 5000 personnes (en 5 blocages) sont assis ou allongés -parfois attachés entre eux- sur les voies plus loin dans la forêt. Depuis, le train avance à 10km par heure. La police donne l’ordre de dispersion... puis faute de renforts se retire !

A Pudripp, 15-20 tracteurs et 50 personnes bloquent un croisement
Pudripp, 15-20 Trecker, 50 Menschen haben die Kreuzung an der B191 blockiert

A 19h, une manifestation bruyante (une minute de bruit) a été organisée à Harlingen

A 20h30, les 3 nationales B191, B216 et B248 qui passent dans le district sont complètement embouteillées par des tracteurs et divers ronds-points dans le Wendland.
Die Bauern blockieren mit Ihren Treckern die Zufahrtstr. B191, 216, 248 und diverse Verteilerkreisel innerhalb des Wendlands.

A 21h00 , le blocage de Oldendorfer Brücke est évacué

Bref, il y a des manifestants partout ! Le convoi n’est pas arrivé à Gorleben...

Une cellule de regroupement des manifestants arrêtés a été ouverte à Lünebourg. 8 personnes du blocage de Dalle sont dans cette cellule de rassemblement. Trois d’entre eux seront présentés au juge d’instruction vers 20 h, les autres sont pris en charge pour fichage.

Dans le nuit du 7 au 8, l’évacuation du blocage d’Harlingen se poursuit, à 1h30 du matin, la police rassemble une partie des manifestants dans des paniers à salade. Ils ne reçoivent pas de soin suffisants.

Vers 7h du matin, le blocage de Harlingen prend fin. La police a mis toute la nuit pour l’évacuer. Ils ont utilisés des prises particulièrement douloureuses sur les militants.


Suivi du convoi

 16:05 Dannenberg
Le 6ème castor est chargé
Der sezte Castor ist verladen

 15:45 Dannenberg
Le 5ème castor est chargé
Der fünfte Castor ist verladen

 14:28:00 Dannenberg
Der dritte Castor Behälter ist verladen und der vierte fährt gerade in den Kranbereich ein
Le troisième Castor est chargé et le quatrième s’achemine déjà vers la grue

 13:40:00 Danneberg Verladekran- grue de chargement
Die Verladung des dritten Castors hat soeben begonnen
Le chargement du troisème Castor vient de commencer

 13:00:00 Verladekran - grue de chargement
Der 2. Castorbehälter ist geschlossen. Derzeit wird seine Strahlung gemessen.
Fini avec le deuxième container Castor. Sa radioactivité est mesurée

 12:30:00 Verladekran - grue de chargement
Der zweite Castor wird nun verladen.
Le deuxième Castor est chargé- 11:18:00 Göhrde

 11:25:00 Verladekran - Grue de chargement
Verladung des 1. Behälters ist um 11:25 Uhr abgeschlossen.
Le chargement du 1er container est terminé

 10:51:00 Verladekran - Grue de chargement
Verladung der Castoren beginnt in Kürze. Sie dauert minimal 11 Stunden. Diverse angemeldete Mahnwachen an den Strecken können besucht werden.
Le chargement des 11 castor sur les camions commence d’ici peu. Il durera au moins 11 heures. Plusieurs vigies silencieuses sont annoncées tout au long du trajet

 09 : 30 Le Castor arrive à la grue de chargement de Danenberg

 09:15 Le Castor passe à Hitzacker

 09:02 Le Castor passe Harlingen

 08:55 Le Castor passe Grünhagen, où des manifestants enlevaient pourtant le ballast. Il ne s’y est pas arrêté.

 08:37 Göhrde

 08:24 Le Castor repart Der Castor

 01:25 Harlingen
L’évacuation du blocage de Harlingen se poursuit. La police rassemble une partie des manifestants dans des paniers à salade. Ils ne reçoivent pas de soin suffisants.
Die in Gewahrsam Genommenen werden von der Polizei in Polizeifahrzeug-Burgen gesammelt und dort nur unzureichend versorgt.

07 novembre

 22:47 Seedorf
selon une dépêche DPA la police a capitulé devant les blocages et ne pense pas que le castor pourra partir avant demain 9h
Laut einer Meldung der DPA hat die Polizei vor den Blockaden kapituliert und rechnet nicht damit, dass der Castor vor morgen 9:00 fährt.

 21:29 Dahlenburg
le castor est stationné à 10 m des fenêtres de la chambre à coucher d’une habitante
Castor-Zug parkt in Dahlenburg 10 Meter vor dem Wohnzimmerfenster einer Anwohnerin

 20:30
Le Castor reste finalement en gare de Dahlenburg et est encerclé de "barbelés rasoirs". Ça pourrait signifier en arrêt prolongé
Der Castor steht weiterhin am Bahnhof Dahlenburg und wird mit Nato-Draht eingezäunt. Das könnte ein längerer Aufenthalt werden.

 19:51 Dahlenburg
Le castor sort de la gare centrale en roulant au pas
Castor rollt langsam aus dem Dahlenburger Bhf. raus

 18:32 Bavendorf
Le castor est passé à Bavendorf
Der Castor ist durch Bavendorf durchgefahren.

 18:16 Vastorf
Le Castor est passé à Vastorf
Der Castor ist durch Vastorf beleuchtet durchgefahren und ein Vorzug fährt vorweg

 17:39 Harlingen West
La police se retire faute de renforts. Le train roule donc toujours au pas Le train a mis 30 min pour faire 5 km, soit une moyenne de 10km/h
Räumungsaufforderung in Harlingen West ins Stocken gekommen, Polizei zieht sich wegen Nachschubproblemen zurück, der Weg ist frei

 17:12
De nombreux manifestants sont encore sur les voies.
Es sind noch immer sehr viele Menschen auf den Gleisen

 16:41:00 Leitstade nord

 15:59 Lüneburg
Départ du train. Le Castor se dirige maintenant vers Dannenberg. 2 possibilités : le train essaye de passer à travers 5 000 personnes sur les voies (comme c’est le cas actuellement) soit il attend que les manifestants ait été évacués.
Der Castor fährt jetzt wieder aus Lüneburg los in Richtung Dannenberg. Entweder blibrt der Zug noch lange in LB, oder er riskiert sich durch 5 000 Menschen auf den Gleisen durhc zu kommen

 15:46 Lüneburg
Le Castor a atteint Lüneburg, avec plus de 11h de retard par rapport aux horaires officiels
Der Castor erreicht mit 11h und 20min Verspätung Lüneburg.

 15:21 Klein Bünstorf
Passage du train
Zug fährt durch

 15:17 Emmendorf
Passage du train
Zug fährt durch

 15:07 Klein Süstedt
Passage du train
Zug fährt durch

 15:04 Suderburg
Passage du train
Zug fährt durch

 14:44 Suderburg
Train au sud de Suderburg
Castor jetzt südlich von Suderburg

 14:34 Lüneburg
50 personnes sur le pont Friedrich-Ebert-Brücke
50 Leute auf der Friedrich-Ebert-Brücke

 13:19 Dalle
Début de l’évacuation du blocage par les forces policières
Räumarbeiten beginnen am Gleis bei der Blockade in Dalle.

 13:06 Posade
1 300 m de blocage par Widersetzen - bonne ambiance
Auf 1300m sitzen dichtgedrängt Menschen von Widersetzen auf der Schiene. Stimmung ist gut.

 12:54 Lohe bei Dalle
Train arrêté à 200 m du blocage
Der Castor steht 200m vor der Blockade.

 12:56 Dalle
Passage du train
Zug fährt durch

 12:28 Dalle
3 personnes enchaînées depuis 11:30. Pas de police en vue, venez les soutenir !
Drei Menschen zwischen Eschede und Unterlüß bei Dalle seit 11:30 an den Gleisen angekettet. Keine Polizei zu sehen, Besucher sind willkommen.

 12:14 Celle
Passage du train
Zug fährt durch

 11:51 à l’ouest de Harlingen/ westlisch von Harlingen
100 attachés ensembles sur les rails

L’interblocage, une nouveauté 2010 du Wendland : avant il y avaient ceux qui s’asseyaient sur les voies et ceux qui s’enchaînaient au rail. Maintenant il y a aussi ceux qui s’enchaînent entre eux sur les voies

100 Leute auf der Schiene gekesselt

 11:15 : Castor-Ticker Um 11:07 sei der Zug durch Otze obwohl erst um 10:48 durch Burgdorf

 08:49 : Lehrte
Der Castor soll hier bis 10:50 bleiben (2 Stunden Pause : Polizeiverpflegungshalt, Lockwechsel, Lokpersonalwechsel)
Le Castor fait une pause jusqu’à 10 h 50 (repos des policiers, changement de locomotives et relève des cheminots)

 07:35 : Göttingen
Der Zug ist durch Bahnhof gefahren
Le train a traversé la gare

Nos horaires sont à nouveaux mis à jour

 06:58 : Hannoversch Münden
Le train passe très rapidement. Il circule maintenant avec près de 4 heures de retard par rapport aux horaires indiqués sur notre site (et plus de 7 h 30 par rapport aux horaires initialement prévus)
Zug ist schnell gefahren. Jetzt mehr als 7:30 Stunden Verspätung !

 06:48 : Kassel
Der Zug ist durch Kassel durch und in Richtung Göttingen unterwegs
Le train a passé Kassel et continue sa route, direction Göttingen

 06:05 : Malsfeld
Der castor ist an Malsfeld vorbeigefahren und fährt wieder mit Normalgeschwindlichkeit
Le castor a dépassé Malsfeld et roule à nouveau à allure normale

 05:55 : Metzingen/ Köhlingen
Massive Personnenkontrolleauf den Weg zur Schiene
contrôles d’identités massifs sur le chemin menant aux voies

 05:53 : der Castor ist jetzt in Beiseförth bei Malsfeld
Le castor est maintenant à Beiseförth, près de Malsfeld

 5:41
Le Castor est de nouveau à l’arrêt, à environ 100 mètres du pont Fuldatal
Der Castor steht wieder, etwa 100 Meter jenseits der Fuldatalbrücke.

 5:35
Une équipe de grimpeur de la police est maintenant sur place pour évacuer les grimpeurs du pont
Eine Klettereinheit der Polizei ist nun vor Ort um die Kletternden von der Fuldatalbrücke zu räumen.

 5:26
Après un blocage de près de 2 heures et 5 minutes, la police a complètement dépassé les grimpeurs
Nach der Blockade mit einer Dauer von 2:05 hat die Polizei die Kletternden vollständig unterfahren.

 5:20
Le Castor progresse à un rythme de marcheur, se plaçant sous les grimpeurs
Der Castor fährt mit Schrittgeschwindigkeit unter den Kletternden durch.

 5:17
Le Castor a été approché à 20m du grimpeur et ne l’a pas encore dépassé
Der Castor ist bis auf 20m an die Kletternden herangefahren und hat diese noch nicht passiert.

 05:07 Altmorschen
Les bloqueurs ont été évacués. Grimpeurs toujours en place. Les caténaires sont coupées, le train ne peut pas repartir
Die Blockierenden am Boden wurden geräumt, die Kletternden hängen noch. Die Oberleitung ist abgeschaltet, der Castor kann nicht fahren.

 4:46 Altmorschen
activiste toujours suspendu avec un banderole "STOP CASTOR". Les autorités prennent les empruntes des autres bloqueurs.
Das Eichhörnchen hängt noch, die Blockierenden auf dem Boden werden erkennungsdienstlich behandelt. http://twitpic.com/34mmy0

 4:05 Altmorschen - STOP
Un communiqué de presse sur ce blocage a été diffusé, selon lequel 50 personnes et un "écureuil" seraient impliqués
Es gibt eine Presseerklärung zur Aktion, derzufolge 50 Menschen und ein Eichhörnchen an der Blockade und der Kletteraktion beteiligt sind.

 04:00
A Göttingen, 200 personnes se sont rassemblées lors d’une manifestation spontanée contre le CASTOR
200 Leute haben heute Nacht in Göttingen eine Spontandemo gegen den Castor durchgeführt.

 3:45 Altmorschen - STOP
Bei der Blockadeaktion gibt es Transparente auf der Fuldatalbrücke und leuchtend blaue Neonröhren.
Lors de l’action de blocage, on déroule des banderoles sur le pont de Fulda et on allumé des tubes néon bleus.

 3:40
Metzingen : la police semble se réveiller et surveille la zone ferroviaire
Metzingen : Die Polizei scheint aufgewacht : im Bereich der Schiene wird das anrücken beobachtet.

 3:21 Altmorschen - STOP
Le Castor est arrêté par une action de descente en rappel et un sit-in sur les voies. La police est sur place
Der Castor steht ! Bei Altmorschen gibt es seit 3:21 eine Abseilaktion und eine Sitzblockade auf den Schienen. Polizei ist vor Ort.

 3:18
Après plus d’une heure à Breba, le Castor se dirige vers Kassel - arrivée prévue à 3:46 (il circule donc avec environ 1:15 de retard par rapport aux horaires indiqués sur notre site)
Nach über einer Stunde Aufenthalt in Bebra rollt der Castor gen Kassel - Ankunft etwa 3:46

 3:00
Le Castor reprend sa route de Breba à Kassel
Der Castor setzt seine Fahrt von Bebra in Richtung Kassel fort

 2:00 Bebra

 1:45 Bebra
Le Castor est a Bebra. A Berba, il est décidé s’il passe par Kassel ou s’il va directemment à Göttingen
Der Castor steht in Bebra. Hier entscheidet sich, ob er in Richtung Kassel fährt oder direkt nach Göttingen

 01:25 Friedlos
Der Castor ist eben an Friedlos vorbeigefahren und ist somit schon an Bad Hersfeld vorbei und auf dem Weg nach Bebra.
Le Castor vient de passer Friedlos, a quasi dépassé Bad Hersfeld, et en chemin vers Bebra.

 00:22 Hünfeld
Le Castor est à Hünfeld et fait un arrêt logistique : changements de cheminots et de policiers
Der Castor ist in Hünfeld und macht dort einen Logistik-Stopp : - Lokpersonalwechsel

 00:13 Fulda
4 Zusatz-Loks hinter dem Zug bei Fulda
A Fulda, quatre loco supplémentaires derrière le train

6 novembre

 23:25 Steinau

 23:08 Hanau
Le train a quitté Hanau et va vers Fulda
Der zug hat Hanau verlassen und fächt nach Fulda

 22:40 Mainaschaff
Le Castor est maintenant à Mainaschaff et tourne vers le nord dans la direction de Hanau
Der Castor ist jetzt in Mainaschaff und biegt ab nach Norden in Richtung Hanau.

 23:08 Hanau

 22:38 Badenhausen

 22:20 train pas encore passé à Mainaschaff - Zug noch nicht bis Mainaschaff

 21:48 Dieburg

 21:43
Le train circule avec 3 heures de retard
Der zug fährt mit 3 stunden verspätung

 20:57 Gross Gerau
 20:40 Biblis
 20:27 Mannheim-Käfertal
 19:55 Wackhaüsel

Composition du train

  • 2 locomotives
  • 6 wagons de CRS
  • 11 conteneurs CASTOR
  • 6 wagons de CRS
  • 2 locomotives.

Quelques minutes après, suit un train de 4 à 5 locomotives (locomotives de rechanges ?)

Zugreihenfolge

  • 2 Loks
  • 6 Polizeiwagen
  • 11 Castor
  • 6 Polizeiwagen
  • 2 Loks.

Danach, etwa 5 Minuten später, folgt ein Lokszug mit 4 oder 5 zusammenangeschlossener Loks

 19:28 Karlsruhe

 19:00 Dannenberg
Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté pacifiquement et avec détermination

 17:53 Kehl
Le train d’enfer est reparti.

 17:00
Le train ne devrait plus tarder, la police allemande ordonne aux activistes de quitter le pont.

 16:10
Le train est prêt à partir, mais des activistes de Greenpeace sont suspendus à un pont et bloquent son départ

 16:00
À la gare de Kehl arrivent deux locos allemandes, et du renfort en personnel policier allemand. L’échange est fait entre les locos françaises et allemandes

 15:30
La police tente de pénétrer dans un appartement où notre photographe, Martin Leers, fait son travail en couvrant l’arrestation de militants de Greenpeace.

 15:00
Le train n’est finalement pas reparti de Kehl. Il a simplement été stationné un peu plus loin et a été rejoint par un train composé de deux locomotives allemandes et de plusieurs wagons de policiers allemands
Un échange devrait avoir lieu

 14:33
Le train quitte Kehl

 14:23
Le train est toujours en gare de Kehl

 14:15 Le train est passé par Kehl. Pour cela, il a traversé Strasbourg, en pleine journée, sans même que les élus de la ville n’en soient informés. C’est la première fois que les transports CASTOR traversent une agglomération aussi peuplée. Les associations locales préparent un courrier de protestation.

 14:10
Le train est à la gare centrale de Kehl. Il vient de passer la frontière.

 14:00
Le train passera par Kehl
Les militants qui étaient retenus a Honheim ont pu se disperser

 13:55
Notre photographe est lui aussi bloqué ( à Lauterbourg). La police veut lui prendre ses photos.

 13 : 50
3 militants sont enchainés à des blocs de bétons sur la voie à Berg

 13:45
le train a été vu en gare de Strasbourg : deux possibilités, il se dirige soit vers Colmar soit vers Kehl. C’est la première fois depuis la reprise de ces transports en 2001 qu’une ville aussi peuplée que Strasbourg est traversée.
le blocage de Berg est en cours d’évacuation
les manifestants présents à Honheim sont retenus sur place par les forces de l’ordre alors qu’ils ont appelés à disperser la manifestation. Ils sont totalement encerclés par les CRS. Aucun responsable n’est présent pour justifier la retenue des militants sur place.

 13:30
le train quitte Hausbergen
Il se dirigerait vers Strasbourg et passerait donc par Kehl

 13:00
1250 personnes sont assises sur les rails à Berg. A 13h20, la police allemande leur déclare "maintenant la manifestation est illégale. Allez-vous en" !

 12:48
le train est toujours à Hausbergen

 12:33
les 5 à 10 personnes de Greenpeace Allemagne arrêtées près de Lauterbourg étaient cachées dans un garage près des voies. Auraient-elles été dénoncées ?

 12:29
blocage avorté à Lauterbourg

 12:29
énorme force policières entre Strasbourg et Lauterbourg

 12:29
5 à 10 personnes de Greenpeace Allemagne arrêtées près de la gare de Lauterbourg

 12:29
Le train arrive à Hausbergen

 12:12

Plusieurs centaines de militants assis sur les rails du côté allemand. Le convoi ne va-t-il pas être dévié par Kehl ?

 12:00

Arrivée à Hausbergen

arrêt probable 50 minutes (arrivée de policiers allemands, conducteur DB)

Zug in Hausbergen angekommen

Halte von ca. 50 min (Zustieg Bundespolizei, Triebfahrzeugführer DB, NCS)

 11:28

Échauffourée à Hoenheim. 5 cars de CRS sont arrivés pour éloigner les manifestants, avec un comportement assez "vif".
Au plus on s’approche de la frontière allemande, au plus les forces de l’ordre tentent de repousser et d’éloigner les manifestants. La tension monte du côté des autorités.
L’hélicoptère est en approche.

 10:43

Passage à Saverne

 10:27

Le convoi passe à Réding

 10:23

Hélicoptère en approche.
Les militants de l’est sont rassemblés à Réding sur un pont routier à proximité de la voie. Ils ont surpris les autorités en se rendant sur ce pont car ils s’étaient donnés rdv à la gare. Ils bloquent ce pont routier, l’hélico essaie d’atterrir.
Présence signalée à proximité de Marie-Anne Isler Béguin, ancienne députée européenne.

 9:55

Passage à Rémilly.
une dizaine de voitures de police et de fourgons de CRS Les militants ont pu faire des mesures à 2 m du train, collés aux barrières de sécurité.
Le Radex est passé de 0,12 µsieverts avant le passage du train (bruit de fond normal) à 0,71 pendant son passage. Le Radex calcule des moyennes, n’a pas eu le temps d’aller jusqu’au bout des calculs ; on peut donc supposer que la radioactivité réelle est bien plus élevée.

 9:45

Un groupe d’activistes anonymes annonce qu’il a réussi a verser de la peinture sur le train d’enfer vendredi 5 novembre vers 22h30, à proximité de Rouen.

 9:31

Le convoi passe à l’instant à Hans sur Nied, direction Réding

 9:15

Train à Metz-Peltre. Hélicoptère à Hans sur Nied, juste au-dessus du noeud ferroviaire de Remilly

Une trentaine de personnes, le double de policiers, environ 10 camions de CRS
Une mesure de 0.71 msv a été réalisée au passage du train, à environ 1m50 des wagons

 08:45

Train à 25 km à l’est de Rémilly

 07h28 :

Train observé passant à faible vitesse par des militants du Réseau "Sortir du nucléaire" en approche à 1 km du centre ville de Bar-le-Duc.
Convoi accompagné d’un hélicoptère et de véhicules des forces de l’ordre sirènes hurlantes.

 04h48 :

Train observé à Reims (Pont de Betheny / agglomération de Reims)

 02h05 : Le train quitte Longueau - SCOOP !

Nouveau trajet (annoncé dès 1h30) - nouveaux horaires
Neue strecke - neuer fahrplan

> Lire notre communiqué en français - unsere Pressemitteilung in deutsch

> Voici les nouveaux horaires du train d’enfer : Neuer fahrplan

Peu après le départ du train, l’hélicoptère fait demi-tour vers Amiens.

 1h30 SCOOP : Nouveaux trajets

Le "train d’enfer" d’enfer ne passera pas par le Nord, il va quitter le triage de Longueau pour Reims et passera Châlon-en-Champagne


 A 1h30, le train est toujours à l’arrêt au triage de Longueau
_(changement d’équipe SNCF et CRS)

  00h30 : triage de Longueau

 00h10 :

Passage à la gare de Saint Roch

5 novembre

 22H14 : Départ du triage de Sotteville

Vidéo de la mobilisation à Sotteville

Mobilisation à Sotteville IMG/flv/05novembre2010-sotteville.flv

 21h37 : Arrivée à Sotteville-lès-Rouen
Ankommen in Sotteville-lès-Rouen

Photo du rassemblement de Rouen

Nos militants négocient avec les autorités pour approcher le train et faire des mesures de radioactivité. Ils obtiennent l’autorisation d’approcher à 4 personnes (membre de l’ACRO, du SUD RAIL et militant du Réseau)

Guillaume Pépy, directeur de la SNCF intervient en personne pour interdire de faire ces mesures.

Les mesures sont quand même réalisées tant bien que mal sur un pont : à 6 mètres du convoi roulant à vive allure : 244 micro sivert, soit 20 fois le niveau de radioactivité naturel

Bientôt, plus d’informations dans la rubriques "témoignages"

Dans le même temps, un aiguilleur exerce son droit de retrait. Il est très vite remplacer

Unsere Aktivisten verhandeln mit der Obrigkeit um sich dem Zug nähern und Radioaktivitätsmessungen vornehmen zu dürfen. Sie erhalten die Erlaubnis sich mit 4 Personnen nähern zu dürfen (Mitglieder von ACRO, SUD RAIL und Aktivistdes Netzwerks)

Guillaume Pépy, Direktor der SNCF interveniert persönlich um diese Messungen zu verbieten.

Die Messungen wurden trotzdem durchgeführt : in einer Entfernung von 6 Metern Abstand zum schnell fahrenden Zugkonvoi : 244 Mikrosievert, das ist das 20fache der natürlichen Hintergrundstrahlung

Zur gleichen Zeit übt ein Weichenwärter sein Rücktrittsrecht aus. Er wird sehr schnell ersetzt.

 19h40 : passage à Bernay

Une trentaine de personnes étaient rassemblées à de 17h à 19h, déployant une banderolle du réseau Sortir du nucléaire.
Le rassemblement était composé de syndicalistes, d"associatifs de défense de l’environnement, de paysans et de travailleurs, ainsi que 2 conseillers municipaux de l’opposition et une conseillère régionale.
Une trentaine de jeunes étaient également présents jusque 18h.
De leur côté, les autorités avaient mobilisé 4 cars de CRS et une dizaine de policiers en civil.

Etwa 30 Personen versammelten sich zwischen 17 und 19 Uhr und entrollten ein Transparent des Netzwerks Sortir du nucléaire.
An der Versammlung nahmen Gewerkschafter, Umweltschützer, Bauern und Arbeiter sowie 2 Kommunalräte der Opposition und eine Regionalrätin teil.
Ebenso waren ca. 30 Jugendliche bis ca. 18 Uhr anwesend.
Auf der Seite der Staatsobrigkeit wurden 4 Fahrzeuge der CRS und ein dutzend Zivilbeamte aufgeboten.

 19h : Le Train quitte Caen, après 3 h de blocage

Tout les activistes ont été détachés des voies, non sans difficultés.
Les personnes présentes témoignent d’un manque flagrant de précautions de la part de la police pour couper les tubes qui les liaient à la voie. Les autorités étaient manifestement pressées de dégager la route du train.
Deux membres du GANVA ont du être transporté au CHU de Caen.
Bientôt plus d’informations dans la rubrique "témoignage".

les militants du GANVA sont en garde à vue.
Un rassemblement s’organise pour les soutenir devant le commissariat jusque 12h. Il reprendra dans la matinée.

nach 3 Stunden Blockade verlässt der Zug Caen.
6 AktivistInnen der GANVA sind gerade in Gewahrsam.

 18h30 : Caen- train toujours immobilisé

En plus, des deux "peace-keeper", deux activistes ont été embarqués. Nous ne savons pas s’ils sont en contrôle d’identité ou en garde à vue.

Der Zug steht immer noch still
Die zwei "Peace-keeper" sind festgenommen worden, und dazu noch zwei andere AktivistInnen. Wir wissen noch nicht, ob ihre Identität nur geprüft wird, oder ob sie in Gewahrsam sitzen.

 17h40 : Caen - train toujours bloqué par le GANVA

Les militants ont accroché deux banderoles au viaduc :
"Convoi de déchets hautement radioactif, Ni à Bure, Ni à Gorleben"
"Stop au trafic de déchets nucléaires"
La police a arrêté les deux "peace-keeper" (militants présents pour assurer la sécurité des activistes et discuter avec les autorités)
Deux activistes viennent d’être délogés et arrêtés eux-aussi

Die AktivistInnen haben zwei grossen Transparente auf dem Viadukt gehängt :
"Hochaktive Atommüllzug, weder in Bure noch in Gorleben"
"Stoppt Atommüllverkehr"
Die Polizei hat die zwei "Peace-Keeper" [Menschen, die für die Sicherheit der AktivistInnen sorgen und mit den Behörden diskutieren)
Zwei AktivistInnen sind gerade geraümt und festgenommen worden.

 16h40 : Caen

Train toujours immobilisé, mais au pied du blocage
Un TER est en attente derrière le convoi
La police tente de détacher les activistes et a tendu une bâche verte pour masquer son travail

Der Zug steht immer noch still, aber jetzt gerade in der Nähe von der Blockade
Ein Regionalzug wartet nach dem Konvoi
Die Polizei versucht, die AktivistInnen loszuketten und hat eine grüne Decke ausgedehnt, so dass man nicht sehen kann, was sie gerade tut.

 15h40 : Caen

Train immobilisé juste avant la gare de Caen : blocage de 4 militants du GANVA, enchainés aux rails à 100m du Viaduc de la Cavée, en allant vers Bayeux
Le train est arrêté à 1 km - 1,5 km du blocage

Banderole
"LA RÉSISTANCE NE CONNAIT PAS DE FRONTIÈRE"

7 camions de gendarmes mobiles sont sur place et l’hélico qui précède le train a atterri
Les militants présents en gare de Caen rejoignent le lieu de blocage par les voies

Le communiqué du GANVA :

PDF - 52.3 ko
Le communiqué de presse du GANVA

Der Zug steht direkt vor der Caener Bahnhof still : vier AktivistInnen der GANVA (Gewaltfreie Anti-Atom-Aktionsgruppe) haben sich auf dem Gleis angekettet, hundert Meter vor dem Viadukt der Cavée, Richtung Bayeux.
Der Zug steht still, 1 km -1,5 km vor der Blockade

 14h21 : Valognes

Le train est parti de Valognes selon l’horaire prévu. Les antinucléaires, une fois de plus, avaient les bonnes informations. Et pourtant ces horaires sont censés être secrets.

Composition du train :
Deux locomotives vertes SNCF Fret (Diesel)
Deux wagons voyageurs (CRS)
Onze CASTOR
Un wagon voyageur
Une locomotive verte SNCF Fret (Diesel)

Zug losgefahren + BeobachterInnen gesucht

Zugreihe (Quelle : BeobachterInnen in Valognes) :
2 grüne Dieselloks "Fret SNCF"
2 Personenwaggons

11 Behälter
1 Personenwaggon
1 grüne Diesellok "Fret SNCF"

 Information à 12h15

Notre équipe est sur place, le train sortira de la gare en 2 morceaux pour être assemblé ensuite.
Départ prévu 14 h 30

Unser Team ist da, der Zug soll aus dem Bahn fahren. Er ist in zwei Teilen getrennt, die danach zusammengebaut werden sollen.
Abfahrt soll um 14:30 stattfinden

 Information à 9h30

Le train a été préparé hier soir au terminal de Valognes, il est actuellement en deux parties. Il devrait partir à l’heure prévue (14h20)

Zug gestern vorbereitet worden. Steht 2 teilig im Rangierbahnhof

[http://groupes.sortirdunucleaire. ...]

Le site internet du lobby nucléaire allemand a été pirat. Il affiche le message suivant : "L’énergie nucléaire est aussi sûre que ce site internet"...

Ce n’est que peu après 08:30 que les camions avaient quitté la zone de la grue. Les forces de l’ordre avaient choisi la route nord. Le camion de Greenpeace avait été poussé sur le côté.


9 novembre

11:00 Trebel
Début de la conférence de presse de la BI Lüchow - Dannenberg

10:30 Laase, Wendland
Comme les années précédentes la police matraque massivement à Laase.

10:28 Laase, scoop

La police a utilisé une bombe lacrymogène contre un grimpeur dans un arbre qui est tombé. Il est grièvement blessé

10:15 France
Comme le Castorticker nous nous remercions pour cette mobilisation historique. Tout comme le Castorticker nous nous réjouissons des dons, mais de plus nous vous souhaitons toujours plus nombreux pour nous aider aussi par d’autres moyens : observations le long du trajet, actions, fuites d’informations...
Un grand merci à tous et à toutes... enfin, ceux de notre côté !

10:13 Castorticker
Dans les jours suivants les messages de Castorticker seront mise en forme pour archivages. Pour le moment ils ont besoin de sommeil.

Nous aussi : moins de 17 h de sommeil depuis jeudi matin c’est un record à ne pas battre, nous tentons d’ajouter encore quelques infos et partons nous reposer !
Après nous analyserons le tout afin d’être plus performants en novembre 2011 pour le transport suivant La Hague - Gorleben s’ils n’ont pas encore compris qu’on n’en veut pas !

10:10 Castorticker
127 Go ont été transférés et les pages ont été consultées 80 Wir beenden die Berichterstattung nach 127 GB Durchsatz und etwa 80 Millionen Seitenzugriffen.

10:10 Wendland
Selon le Castorticker, le nouveau record s’établit à 3 jours, 19 heures, 24 minutes. ILs ne comptent pas le transfert routier La Hague - Valognes qui avait eu lieu 4 jours plus tôt.

10:01 Internet

"Kernenergie — So sicher wie diese Webseite" c’est ce que l’on peut lire sur kernergie. "L’énergie nucléaire - aussi sûre que ce site"

09:48 Gorleben Scoop Le convoi est arrivé à destination

09:55 Internet Scoop !
la page de propagande du lobby nucléaire http://www.kernenergie.de a été visiblement piratée

09:50 Gorleben Passage du convoi

09:43 Splietau
Le camp de Spieltau cherche des remorques pour gérer les déchets antinucléaires

09:35 Laase Passage du convoi

09:32 Laase Comme d’habitude la police s’entasse ici

09:27 Grippel Passage du convoi

09:20 Langendorf Passage du convoi

09:15 : Laase
500 personnes sur la voie - 50 personnes attachées entre elles

08:43 Quikborn Passage du convoi

08:43 Dannenberg Le dernier camion a quitté le site de la grue

08:40 Laase
Les policiers enflamment les bottes de pailles. Raison inconnue.

08:40 Dannenberg Le premier camion a quitté le site de la grue

08:37 Dannenberg Scoop !

Les camions démarrent. les forces de l’ordres se dirigent vers la route nord contre toutes prévisions

08:30 Dannenberg Scoop

La porte de la grue est ouverte !

08:17 Route sud
Les forces de l’ordre se positionnent pour un passage par la route nord

08:07 Dannenberg
Le camion de Greenpeace est poussé sur le côté et ainsi ne bloque plus la voie nord


 POINT MARDI, début de nuit
Les camions ont atteint le site de la grue.
Une grosse action de Greenpeace a lieu devant la grue à Dannenberg, il ne semble pas pour l’instant envisageable de l’évacuer.
Pendant ce temps, devant le site de Gorleben, des milliers de personnes sont rassemblées.
Quelques personnes se sont enchaînées à une pyramide de béton. A l’heure actuelle, il est complètement impossible d’évaluer à quelle heure les onze conteneurs Castor atteindront Gorleben.


0:30 : Dannenberg

La police cherche une nouvelle technique pour éloigner les camions de GP

00:00 9 novembre France les blogueurs fous tiennent encore

8 novembre

23:06 Gorleben avocats et anges gardiens viennent soutenir les enchainés

23:00 grue de Dannenberg rien n’indique un début de transport

22:33 Gorleben rien que sur la K2 menant au ZLG plus de 5 000 personnes, en forte augmentation

22:31 Wendland plus de 5 000 personnes sur la route prévue pour le transport

22:28 Lüchow le CP de la BI : "Gorleben : ils ne passeront pas"

22:20 Dannenberg les camionneurs sont transportés par hélicoptère

22:16 Dannenberg la grue est sortie par une porte non autorisée pour passer outre le blocage de Greepeace. Bel exemple du respect des lois par le lobby nucléaire.

22:04 Dannenberg dernier castor chargé sur camion

22:00 Dannenberg blocage de GP si bonne semble-t-il qu’une évacuation dans les prochaines heures est invraisemblable

21:55 Gorleben Quatre paysans sont accrochés à une pyramide de béton près du site

21:47 Laase Canon à eau contre les manifestants malgré les 4°C (1°C pour cette nuit)

21:32 Dannenberg le dernier emballage a étré ouvert pour sortir le castor

21:13 La Hague - Gorleben

21:18 Trebel une machine de chantier et 3 tracteurs bloquent complètement la traversée de Trebel (52.99505 11.31712)

20:03 Wendland utilisation de drones par la police

19:51 Dannenberg la presse peut parler du blocage GP

19:48 Dannenberg la police essaye de cacher les camions bloquant de la presse et du public - militants enchainés avec

19:40 Dannenberg 9ième castor chargé

 POINT AU 8 NOVEMBRE - 16:55

Etat des lieux des mobilisations et de la position du convoi/ Zustand der Mobilisierung :

A 16:05, le 6ème castor était chargé à Dannenberg
A 16:55, 2400 personnes était présentes devant le site d’entreposage de Gorleben

Face à certains blocages, les forces de l’ordre ont eu recours à la méthode forte : lacrymogènes, canons à eau, utilisation des matraques contre des manifestants pacifiques, prises douloureuse, évacuation dans la grande violence.

Mais dans l’ensemble, ces manifestations sont très pacifiques, l’atmosphère est très bonne (DJ, repas et couverture mis à la disposition des manifestants, membres du parlement allemand sur place, participation de parents avec leurs enfants, d’étudiants, de retraités, solidarité entre les agriculteurs du coin avec les manifestants venus de toute l’Allemagne)

Entre Laase et Gorleben, il y a même des moutons et des chèvres qui manifestent sur la route !!!


suivi de la mobilisation

 16:55:00 Zwischenlager - centre de stockage intermédiaire de Gorleben X1000 Blokade : 2400 Menschen vor dem Zwischenlager in Gorleben. 2400 personnes devant le site de Gorleben

 14:21:00 Gorleben 1200 Schafe und 500 Ziegen befinden sich auf der Transportstrecke des Castors zwischen Laase und Gorleben 1200 moutons et 500 chèvres se trouvent sur les voies de transport du Castor entre Laase et Gorleben

 14:16:00 von Aachen bis in die Eifel Bundesweiter Aufruf : LAUT SEIN GEGEN ATOMKRAFT, 19:03 vor die Türe gehen und den Schall weiter nach Berlin tragen jeden Montag um 19:03 h (mob)

 13:54:00 Pölitz Der Kettensägenlehrgang mit anschliessendem Konzert in Pölitz ist beendet Fin du concert des scies qui coupent les chaînes à Pölitz

 13:22:00 Pölitz 58 Motorsägen geben vor Publikum ein wunderbares Konzert bei Pölitz. Wasserwerfer sind anwesend, halten sich aber zurück 58 scies mécaniques donnent un magnifique concert à Pölitz. Les canons à eau sont là, mais se retiennent

Die Räumung der Treckerblockade hat begonnen, sie geht nur langsam vonstatten.
L’évacuation du blocage des tracteurs a commencé, ils ne quittent les lieux que très lentement

 10:44 Gorleben
1600 Menschen haben erste Nacht vor Zwischenlager verbracht - Stimmung bestens,
1600 personnes ont passé la première nuit devant le centre d’entreposage de Gorleben. L’ambiance est au mieux.

 10:18 Dannenberg
Es wird massiv Polizei zusammengezogen. Die BI Kundgebung in Splitau ist angelmeldet und ihr müsst durchgelassen werden.
Déploiement policier massif. La manifestation des initiatives citoyennes à Splitau est annoncée, on devrait la laisser passer

 09:41:00 Gorleben
Am Zwischenlager in Gorleben wächst die Sitzblockade weiter an, neue Blockierende sind herzlich willkommen.
Devant le centre d’entreposage de Gorleben, le sit-in prend de l’ampleur, les nouveaux bloqueurs sont les bienvenus.

 09:30 Danenberg le CASTOR arrivait à la grue de chargement de Danenberg. Son périple sur les rails est maintenant terminé.
Dans une heure une manifestation devrait commencer à Splietau.
Des tracteurs bloquent toujours les carrefours routiers.

Lundi 8, aperçu à 2h du matin

Plus de 1200 personnes bloquent les voies de circulations devant le centre de stockage de Gorleben, et se préparent à un séjour prolongé
Über 1200 Leute blockieren Transportstrecke vor dem Zwischenlager und richten sich auf längeren Aufenthalt ein.

Le train a quitté Luneburg vers 16h. 5000 personnes (en 5 blocages) sont assis ou allongés -parfois attachés entre eux- sur les voies plus loin dans la forêt. Depuis, le train avance à 10km par heure. La police donne l’ordre de dispersion... puis faute de renforts se retire !

A Pudripp, 15-20 tracteurs et 50 personnes bloquent un croisement
Pudripp, 15-20 Trecker, 50 Menschen haben die Kreuzung an der B191 blockiert

A 19h, une manifestation bruyante (une minute de bruit) a été organisée à Harlingen

A 20h30, les 3 nationales B191, B216 et B248 qui passent dans le district sont complètement embouteillées par des tracteurs et divers ronds-points dans le Wendland.
Die Bauern blockieren mit Ihren Treckern die Zufahrtstr. B191, 216, 248 und diverse Verteilerkreisel innerhalb des Wendlands.

A 21h00 , le blocage de Oldendorfer Brücke est évacué

Bref, il y a des manifestants partout ! Le convoi n’est pas arrivé à Gorleben...

Une cellule de regroupement des manifestants arrêtés a été ouverte à Lünebourg. 8 personnes du blocage de Dalle sont dans cette cellule de rassemblement. Trois d’entre eux seront présentés au juge d’instruction vers 20 h, les autres sont pris en charge pour fichage.

Dans le nuit du 7 au 8, l’évacuation du blocage d’Harlingen se poursuit, à 1h30 du matin, la police rassemble une partie des manifestants dans des paniers à salade. Ils ne reçoivent pas de soin suffisants.

Vers 7h du matin, le blocage de Harlingen prend fin. La police a mis toute la nuit pour l’évacuer. Ils ont utilisés des prises particulièrement douloureuses sur les militants.


Suivi du convoi

 16:05 Dannenberg
Le 6ème castor est chargé
Der sezte Castor ist verladen

 15:45 Dannenberg
Le 5ème castor est chargé
Der fünfte Castor ist verladen

 14:28:00 Dannenberg
Der dritte Castor Behälter ist verladen und der vierte fährt gerade in den Kranbereich ein
Le troisième Castor est chargé et le quatrième s’achemine déjà vers la grue

 13:40:00 Danneberg Verladekran- grue de chargement
Die Verladung des dritten Castors hat soeben begonnen
Le chargement du troisème Castor vient de commencer

 13:00:00 Verladekran - grue de chargement
Der 2. Castorbehälter ist geschlossen. Derzeit wird seine Strahlung gemessen.
Fini avec le deuxième container Castor. Sa radioactivité est mesurée

 12:30:00 Verladekran - grue de chargement
Der zweite Castor wird nun verladen.
Le deuxième Castor est chargé- 11:18:00 Göhrde

 11:25:00 Verladekran - Grue de chargement
Verladung des 1. Behälters ist um 11:25 Uhr abgeschlossen.
Le chargement du 1er container est terminé

 10:51:00 Verladekran - Grue de chargement
Verladung der Castoren beginnt in Kürze. Sie dauert minimal 11 Stunden. Diverse angemeldete Mahnwachen an den Strecken können besucht werden.
Le chargement des 11 castor sur les camions commence d’ici peu. Il durera au moins 11 heures. Plusieurs vigies silencieuses sont annoncées tout au long du trajet

 09 : 30 Le Castor arrive à la grue de chargement de Danenberg

 09:15 Le Castor passe à Hitzacker

 09:02 Le Castor passe Harlingen

 08:55 Le Castor passe Grünhagen, où des manifestants enlevaient pourtant le ballast. Il ne s’y est pas arrêté.

 08:37 Göhrde

 08:24 Le Castor repart Der Castor

 01:25 Harlingen
L’évacuation du blocage de Harlingen se poursuit. La police rassemble une partie des manifestants dans des paniers à salade. Ils ne reçoivent pas de soin suffisants.
Die in Gewahrsam Genommenen werden von der Polizei in Polizeifahrzeug-Burgen gesammelt und dort nur unzureichend versorgt.

07 novembre

 22:47 Seedorf
selon une dépêche DPA la police a capitulé devant les blocages et ne pense pas que le castor pourra partir avant demain 9h
Laut einer Meldung der DPA hat die Polizei vor den Blockaden kapituliert und rechnet nicht damit, dass der Castor vor morgen 9:00 fährt.

 21:29 Dahlenburg
le castor est stationné à 10 m des fenêtres de la chambre à coucher d’une habitante
Castor-Zug parkt in Dahlenburg 10 Meter vor dem Wohnzimmerfenster einer Anwohnerin

 20:30
Le Castor reste finalement en gare de Dahlenburg et est encerclé de "barbelés rasoirs". Ça pourrait signifier en arrêt prolongé
Der Castor steht weiterhin am Bahnhof Dahlenburg und wird mit Nato-Draht eingezäunt. Das könnte ein längerer Aufenthalt werden.

 19:51 Dahlenburg
Le castor sort de la gare centrale en roulant au pas
Castor rollt langsam aus dem Dahlenburger Bhf. raus

 18:32 Bavendorf
Le castor est passé à Bavendorf
Der Castor ist durch Bavendorf durchgefahren.

 18:16 Vastorf
Le Castor est passé à Vastorf
Der Castor ist durch Vastorf beleuchtet durchgefahren und ein Vorzug fährt vorweg

 17:39 Harlingen West
La police se retire faute de renforts. Le train roule donc toujours au pas Le train a mis 30 min pour faire 5 km, soit une moyenne de 10km/h
Räumungsaufforderung in Harlingen West ins Stocken gekommen, Polizei zieht sich wegen Nachschubproblemen zurück, der Weg ist frei

 17:12
De nombreux manifestants sont encore sur les voies.
Es sind noch immer sehr viele Menschen auf den Gleisen

 16:41:00 Leitstade nord

 15:59 Lüneburg
Départ du train. Le Castor se dirige maintenant vers Dannenberg. 2 possibilités : le train essaye de passer à travers 5 000 personnes sur les voies (comme c’est le cas actuellement) soit il attend que les manifestants ait été évacués.
Der Castor fährt jetzt wieder aus Lüneburg los in Richtung Dannenberg. Entweder blibrt der Zug noch lange in LB, oder er riskiert sich durch 5 000 Menschen auf den Gleisen durhc zu kommen

 15:46 Lüneburg
Le Castor a atteint Lüneburg, avec plus de 11h de retard par rapport aux horaires officiels
Der Castor erreicht mit 11h und 20min Verspätung Lüneburg.

 15:21 Klein Bünstorf
Passage du train
Zug fährt durch

 15:17 Emmendorf
Passage du train
Zug fährt durch

 15:07 Klein Süstedt
Passage du train
Zug fährt durch

 15:04 Suderburg
Passage du train
Zug fährt durch

 14:44 Suderburg
Train au sud de Suderburg
Castor jetzt südlich von Suderburg

 14:34 Lüneburg
50 personnes sur le pont Friedrich-Ebert-Brücke
50 Leute auf der Friedrich-Ebert-Brücke

 13:19 Dalle
Début de l’évacuation du blocage par les forces policières
Räumarbeiten beginnen am Gleis bei der Blockade in Dalle.

 13:06 Posade
1 300 m de blocage par Widersetzen - bonne ambiance
Auf 1300m sitzen dichtgedrängt Menschen von Widersetzen auf der Schiene. Stimmung ist gut.

 12:54 Lohe bei Dalle
Train arrêté à 200 m du blocage
Der Castor steht 200m vor der Blockade.

 12:56 Dalle
Passage du train
Zug fährt durch

 12:28 Dalle
3 personnes enchaînées depuis 11:30. Pas de police en vue, venez les soutenir !
Drei Menschen zwischen Eschede und Unterlüß bei Dalle seit 11:30 an den Gleisen angekettet. Keine Polizei zu sehen, Besucher sind willkommen.

 12:14 Celle
Passage du train
Zug fährt durch

 11:51 à l’ouest de Harlingen/ westlisch von Harlingen
100 attachés ensembles sur les rails

L’interblocage, une nouveauté 2010 du Wendland : avant il y avaient ceux qui s’asseyaient sur les voies et ceux qui s’enchaînaient au rail. Maintenant il y a aussi ceux qui s’enchaînent entre eux sur les voies

100 Leute auf der Schiene gekesselt

 11:15 : Castor-Ticker Um 11:07 sei der Zug durch Otze obwohl erst um 10:48 durch Burgdorf

 08:49 : Lehrte
Der Castor soll hier bis 10:50 bleiben (2 Stunden Pause : Polizeiverpflegungshalt, Lockwechsel, Lokpersonalwechsel)
Le Castor fait une pause jusqu’à 10 h 50 (repos des policiers, changement de locomotives et relève des cheminots)

 07:35 : Göttingen
Der Zug ist durch Bahnhof gefahren
Le train a traversé la gare

Nos horaires sont à nouveaux mis à jour

 06:58 : Hannoversch Münden
Le train passe très rapidement. Il circule maintenant avec près de 4 heures de retard par rapport aux horaires indiqués sur notre site (et plus de 7 h 30 par rapport aux horaires initialement prévus)
Zug ist schnell gefahren. Jetzt mehr als 7:30 Stunden Verspätung !

 06:48 : Kassel
Der Zug ist durch Kassel durch und in Richtung Göttingen unterwegs
Le train a passé Kassel et continue sa route, direction Göttingen

 06:05 : Malsfeld
Der castor ist an Malsfeld vorbeigefahren und fährt wieder mit Normalgeschwindlichkeit
Le castor a dépassé Malsfeld et roule à nouveau à allure normale

 05:55 : Metzingen/ Köhlingen
Massive Personnenkontrolleauf den Weg zur Schiene
contrôles d’identités massifs sur le chemin menant aux voies

 05:53 : der Castor ist jetzt in Beiseförth bei Malsfeld
Le castor est maintenant à Beiseförth, près de Malsfeld

 5:41
Le Castor est de nouveau à l’arrêt, à environ 100 mètres du pont Fuldatal
Der Castor steht wieder, etwa 100 Meter jenseits der Fuldatalbrücke.

 5:35
Une équipe de grimpeur de la police est maintenant sur place pour évacuer les grimpeurs du pont
Eine Klettereinheit der Polizei ist nun vor Ort um die Kletternden von der Fuldatalbrücke zu räumen.

 5:26
Après un blocage de près de 2 heures et 5 minutes, la police a complètement dépassé les grimpeurs
Nach der Blockade mit einer Dauer von 2:05 hat die Polizei die Kletternden vollständig unterfahren.

 5:20
Le Castor progresse à un rythme de marcheur, se plaçant sous les grimpeurs
Der Castor fährt mit Schrittgeschwindigkeit unter den Kletternden durch.

 5:17
Le Castor a été approché à 20m du grimpeur et ne l’a pas encore dépassé
Der Castor ist bis auf 20m an die Kletternden herangefahren und hat diese noch nicht passiert.

 05:07 Altmorschen
Les bloqueurs ont été évacués. Grimpeurs toujours en place. Les caténaires sont coupées, le train ne peut pas repartir
Die Blockierenden am Boden wurden geräumt, die Kletternden hängen noch. Die Oberleitung ist abgeschaltet, der Castor kann nicht fahren.

 4:46 Altmorschen
activiste toujours suspendu avec un banderole "STOP CASTOR". Les autorités prennent les empruntes des autres bloqueurs.
Das Eichhörnchen hängt noch, die Blockierenden auf dem Boden werden erkennungsdienstlich behandelt. http://twitpic.com/34mmy0

 4:05 Altmorschen - STOP
Un communiqué de presse sur ce blocage a été diffusé, selon lequel 50 personnes et un "écureuil" seraient impliqués
Es gibt eine Presseerklärung zur Aktion, derzufolge 50 Menschen und ein Eichhörnchen an der Blockade und der Kletteraktion beteiligt sind.

 04:00
A Göttingen, 200 personnes se sont rassemblées lors d’une manifestation spontanée contre le CASTOR
200 Leute haben heute Nacht in Göttingen eine Spontandemo gegen den Castor durchgeführt.

 3:45 Altmorschen - STOP
Bei der Blockadeaktion gibt es Transparente auf der Fuldatalbrücke und leuchtend blaue Neonröhren.
Lors de l’action de blocage, on déroule des banderoles sur le pont de Fulda et on allumé des tubes néon bleus.

 3:40
Metzingen : la police semble se réveiller et surveille la zone ferroviaire
Metzingen : Die Polizei scheint aufgewacht : im Bereich der Schiene wird das anrücken beobachtet.

 3:21 Altmorschen - STOP
Le Castor est arrêté par une action de descente en rappel et un sit-in sur les voies. La police est sur place
Der Castor steht ! Bei Altmorschen gibt es seit 3:21 eine Abseilaktion und eine Sitzblockade auf den Schienen. Polizei ist vor Ort.

 3:18
Après plus d’une heure à Breba, le Castor se dirige vers Kassel - arrivée prévue à 3:46 (il circule donc avec environ 1:15 de retard par rapport aux horaires indiqués sur notre site)
Nach über einer Stunde Aufenthalt in Bebra rollt der Castor gen Kassel - Ankunft etwa 3:46

 3:00
Le Castor reprend sa route de Breba à Kassel
Der Castor setzt seine Fahrt von Bebra in Richtung Kassel fort

 2:00 Bebra

 1:45 Bebra
Le Castor est a Bebra. A Berba, il est décidé s’il passe par Kassel ou s’il va directemment à Göttingen
Der Castor steht in Bebra. Hier entscheidet sich, ob er in Richtung Kassel fährt oder direkt nach Göttingen

 01:25 Friedlos
Der Castor ist eben an Friedlos vorbeigefahren und ist somit schon an Bad Hersfeld vorbei und auf dem Weg nach Bebra.
Le Castor vient de passer Friedlos, a quasi dépassé Bad Hersfeld, et en chemin vers Bebra.

 00:22 Hünfeld
Le Castor est à Hünfeld et fait un arrêt logistique : changements de cheminots et de policiers
Der Castor ist in Hünfeld und macht dort einen Logistik-Stopp : - Lokpersonalwechsel

 00:13 Fulda
4 Zusatz-Loks hinter dem Zug bei Fulda
A Fulda, quatre loco supplémentaires derrière le train

6 novembre

 23:25 Steinau

 23:08 Hanau
Le train a quitté Hanau et va vers Fulda
Der zug hat Hanau verlassen und fächt nach Fulda

 22:40 Mainaschaff
Le Castor est maintenant à Mainaschaff et tourne vers le nord dans la direction de Hanau
Der Castor ist jetzt in Mainaschaff und biegt ab nach Norden in Richtung Hanau.

 23:08 Hanau

 22:38 Badenhausen

 22:20 train pas encore passé à Mainaschaff - Zug noch nicht bis Mainaschaff

 21:48 Dieburg

 21:43
Le train circule avec 3 heures de retard
Der zug fährt mit 3 stunden verspätung

 20:57 Gross Gerau
 20:40 Biblis
 20:27 Mannheim-Käfertal
 19:55 Wackhaüsel

Composition du train

  • 2 locomotives
  • 6 wagons de CRS
  • 11 conteneurs CASTOR
  • 6 wagons de CRS
  • 2 locomotives.

Quelques minutes après, suit un train de 4 à 5 locomotives (locomotives de rechanges ?)

Zugreihenfolge

  • 2 Loks
  • 6 Polizeiwagen
  • 11 Castor
  • 6 Polizeiwagen
  • 2 Loks.

Danach, etwa 5 Minuten später, folgt ein Lokszug mit 4 oder 5 zusammenangeschlossener Loks

 19:28 Karlsruhe

 19:00 Dannenberg
Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté pacifiquement et avec détermination

 17:53 Kehl
Le train d’enfer est reparti.

 17:00
Le train ne devrait plus tarder, la police allemande ordonne aux activistes de quitter le pont.

 16:10
Le train est prêt à partir, mais des activistes de Greenpeace sont suspendus à un pont et bloquent son départ

 16:00
À la gare de Kehl arrivent deux locos allemandes, et du renfort en personnel policier allemand. L’échange est fait entre les locos françaises et allemandes

 15:30
La police tente de pénétrer dans un appartement où notre photographe, Martin Leers, fait son travail en couvrant l’arrestation de militants de Greenpeace.

 15:00
Le train n’est finalement pas reparti de Kehl. Il a simplement été stationné un peu plus loin et a été rejoint par un train composé de deux locomotives allemandes et de plusieurs wagons de policiers allemands
Un échange devrait avoir lieu

 14:33
Le train quitte Kehl

 14:23
Le train est toujours en gare de Kehl

 14:15 Le train est passé par Kehl. Pour cela, il a traversé Strasbourg, en pleine journée, sans même que les élus de la ville n’en soient informés. C’est la première fois que les transports CASTOR traversent une agglomération aussi peuplée. Les associations locales préparent un courrier de protestation.

 14:10
Le train est à la gare centrale de Kehl. Il vient de passer la frontière.

 14:00
Le train passera par Kehl
Les militants qui étaient retenus a Honheim ont pu se disperser

 13:55
Notre photographe est lui aussi bloqué ( à Lauterbourg). La police veut lui prendre ses photos.

 13 : 50
3 militants sont enchainés à des blocs de bétons sur la voie à Berg

 13:45
le train a été vu en gare de Strasbourg : deux possibilités, il se dirige soit vers Colmar soit vers Kehl. C’est la première fois depuis la reprise de ces transports en 2001 qu’une ville aussi peuplée que Strasbourg est traversée.
le blocage de Berg est en cours d’évacuation
les manifestants présents à Honheim sont retenus sur place par les forces de l’ordre alors qu’ils ont appelés à disperser la manifestation. Ils sont totalement encerclés par les CRS. Aucun responsable n’est présent pour justifier la retenue des militants sur place.

 13:30
le train quitte Hausbergen
Il se dirigerait vers Strasbourg et passerait donc par Kehl

 13:00
1250 personnes sont assises sur les rails à Berg. A 13h20, la police allemande leur déclare "maintenant la manifestation est illégale. Allez-vous en" !

 12:48
le train est toujours à Hausbergen

 12:33
les 5 à 10 personnes de Greenpeace Allemagne arrêtées près de Lauterbourg étaient cachées dans un garage près des voies. Auraient-elles été dénoncées ?

 12:29
blocage avorté à Lauterbourg

 12:29
énorme force policières entre Strasbourg et Lauterbourg

 12:29
5 à 10 personnes de Greenpeace Allemagne arrêtées près de la gare de Lauterbourg

 12:29
Le train arrive à Hausbergen

 12:12

Plusieurs centaines de militants assis sur les rails du côté allemand. Le convoi ne va-t-il pas être dévié par Kehl ?

 12:00

Arrivée à Hausbergen

arrêt probable 50 minutes (arrivée de policiers allemands, conducteur DB)

Zug in Hausbergen angekommen

Halte von ca. 50 min (Zustieg Bundespolizei, Triebfahrzeugführer DB, NCS)

 11:28

Échauffourée à Hoenheim. 5 cars de CRS sont arrivés pour éloigner les manifestants, avec un comportement assez "vif".
Au plus on s’approche de la frontière allemande, au plus les forces de l’ordre tentent de repousser et d’éloigner les manifestants. La tension monte du côté des autorités.
L’hélicoptère est en approche.

 10:43

Passage à Saverne

 10:27

Le convoi passe à Réding

 10:23

Hélicoptère en approche.
Les militants de l’est sont rassemblés à Réding sur un pont routier à proximité de la voie. Ils ont surpris les autorités en se rendant sur ce pont car ils s’étaient donnés rdv à la gare. Ils bloquent ce pont routier, l’hélico essaie d’atterrir.
Présence signalée à proximité de Marie-Anne Isler Béguin, ancienne députée européenne.

 9:55

Passage à Rémilly.
une dizaine de voitures de police et de fourgons de CRS Les militants ont pu faire des mesures à 2 m du train, collés aux barrières de sécurité.
Le Radex est passé de 0,12 µsieverts avant le passage du train (bruit de fond normal) à 0,71 pendant son passage. Le Radex calcule des moyennes, n’a pas eu le temps d’aller jusqu’au bout des calculs ; on peut donc supposer que la radioactivité réelle est bien plus élevée.

 9:45

Un groupe d’activistes anonymes annonce qu’il a réussi a verser de la peinture sur le train d’enfer vendredi 5 novembre vers 22h30, à proximité de Rouen.

 9:31

Le convoi passe à l’instant à Hans sur Nied, direction Réding

 9:15

Train à Metz-Peltre. Hélicoptère à Hans sur Nied, juste au-dessus du noeud ferroviaire de Remilly

Une trentaine de personnes, le double de policiers, environ 10 camions de CRS
Une mesure de 0.71 msv a été réalisée au passage du train, à environ 1m50 des wagons

 08:45

Train à 25 km à l’est de Rémilly

 07h28 :

Train observé passant à faible vitesse par des militants du Réseau "Sortir du nucléaire" en approche à 1 km du centre ville de Bar-le-Duc.
Convoi accompagné d’un hélicoptère et de véhicules des forces de l’ordre sirènes hurlantes.

 04h48 :

Train observé à Reims (Pont de Betheny / agglomération de Reims)

 02h05 : Le train quitte Longueau - SCOOP !

Nouveau trajet (annoncé dès 1h30) - nouveaux horaires
Neue strecke - neuer fahrplan

> Lire notre communiqué en français - unsere Pressemitteilung in deutsch

> Voici les nouveaux horaires du train d’enfer : Neuer fahrplan

Peu après le départ du train, l’hélicoptère fait demi-tour vers Amiens.

 1h30 SCOOP : Nouveaux trajets

Le "train d’enfer" d’enfer ne passera pas par le Nord, il va quitter le triage de Longueau pour Reims et passera Châlon-en-Champagne


 A 1h30, le train est toujours à l’arrêt au triage de Longueau
_(changement d’équipe SNCF et CRS)

  00h30 : triage de Longueau

 00h10 :

Passage à la gare de Saint Roch

5 novembre

 22H14 : Départ du triage de Sotteville

Vidéo de la mobilisation à Sotteville

Mobilisation à Sotteville IMG/flv/05novembre2010-sotteville.flv

 21h37 : Arrivée à Sotteville-lès-Rouen
Ankommen in Sotteville-lès-Rouen

Photo du rassemblement de Rouen

Nos militants négocient avec les autorités pour approcher le train et faire des mesures de radioactivité. Ils obtiennent l’autorisation d’approcher à 4 personnes (membre de l’ACRO, du SUD RAIL et militant du Réseau)

Guillaume Pépy, directeur de la SNCF intervient en personne pour interdire de faire ces mesures.

Les mesures sont quand même réalisées tant bien que mal sur un pont : à 6 mètres du convoi roulant à vive allure : 244 micro sivert, soit 20 fois le niveau de radioactivité naturel

Bientôt, plus d’informations dans la rubriques "témoignages"

Dans le même temps, un aiguilleur exerce son droit de retrait. Il est très vite remplacer

Unsere Aktivisten verhandeln mit der Obrigkeit um sich dem Zug nähern und Radioaktivitätsmessungen vornehmen zu dürfen. Sie erhalten die Erlaubnis sich mit 4 Personnen nähern zu dürfen (Mitglieder von ACRO, SUD RAIL und Aktivistdes Netzwerks)

Guillaume Pépy, Direktor der SNCF interveniert persönlich um diese Messungen zu verbieten.

Die Messungen wurden trotzdem durchgeführt : in einer Entfernung von 6 Metern Abstand zum schnell fahrenden Zugkonvoi : 244 Mikrosievert, das ist das 20fache der natürlichen Hintergrundstrahlung

Zur gleichen Zeit übt ein Weichenwärter sein Rücktrittsrecht aus. Er wird sehr schnell ersetzt.

 19h40 : passage à Bernay

Une trentaine de personnes étaient rassemblées à de 17h à 19h, déployant une banderolle du réseau Sortir du nucléaire.
Le rassemblement était composé de syndicalistes, d"associatifs de défense de l’environnement, de paysans et de travailleurs, ainsi que 2 conseillers municipaux de l’opposition et une conseillère régionale.
Une trentaine de jeunes étaient également présents jusque 18h.
De leur côté, les autorités avaient mobilisé 4 cars de CRS et une dizaine de policiers en civil.

Etwa 30 Personen versammelten sich zwischen 17 und 19 Uhr und entrollten ein Transparent des Netzwerks Sortir du nucléaire.
An der Versammlung nahmen Gewerkschafter, Umweltschützer, Bauern und Arbeiter sowie 2 Kommunalräte der Opposition und eine Regionalrätin teil.
Ebenso waren ca. 30 Jugendliche bis ca. 18 Uhr anwesend.
Auf der Seite der Staatsobrigkeit wurden 4 Fahrzeuge der CRS und ein dutzend Zivilbeamte aufgeboten.

 19h : Le Train quitte Caen, après 3 h de blocage

Tout les activistes ont été détachés des voies, non sans difficultés.
Les personnes présentes témoignent d’un manque flagrant de précautions de la part de la police pour couper les tubes qui les liaient à la voie. Les autorités étaient manifestement pressées de dégager la route du train.
Deux membres du GANVA ont du être transporté au CHU de Caen.
Bientôt plus d’informations dans la rubrique "témoignage".

les militants du GANVA sont en garde à vue.
Un rassemblement s’organise pour les soutenir devant le commissariat jusque 12h. Il reprendra dans la matinée.

nach 3 Stunden Blockade verlässt der Zug Caen.
6 AktivistInnen der GANVA sind gerade in Gewahrsam.

 18h30 : Caen- train toujours immobilisé

En plus, des deux "peace-keeper", deux activistes ont été embarqués. Nous ne savons pas s’ils sont en contrôle d’identité ou en garde à vue.

Der Zug steht immer noch still
Die zwei "Peace-keeper" sind festgenommen worden, und dazu noch zwei andere AktivistInnen. Wir wissen noch nicht, ob ihre Identität nur geprüft wird, oder ob sie in Gewahrsam sitzen.

 17h40 : Caen - train toujours bloqué par le GANVA

Les militants ont accroché deux banderoles au viaduc :
"Convoi de déchets hautement radioactif, Ni à Bure, Ni à Gorleben"
"Stop au trafic de déchets nucléaires"
La police a arrêté les deux "peace-keeper" (militants présents pour assurer la sécurité des activistes et discuter avec les autorités)
Deux activistes viennent d’être délogés et arrêtés eux-aussi

Die AktivistInnen haben zwei grossen Transparente auf dem Viadukt gehängt :
"Hochaktive Atommüllzug, weder in Bure noch in Gorleben"
"Stoppt Atommüllverkehr"
Die Polizei hat die zwei "Peace-Keeper" [Menschen, die für die Sicherheit der AktivistInnen sorgen und mit den Behörden diskutieren)
Zwei AktivistInnen sind gerade geraümt und festgenommen worden.

 16h40 : Caen

Train toujours immobilisé, mais au pied du blocage
Un TER est en attente derrière le convoi
La police tente de détacher les activistes et a tendu une bâche verte pour masquer son travail

Der Zug steht immer noch still, aber jetzt gerade in der Nähe von der Blockade
Ein Regionalzug wartet nach dem Konvoi
Die Polizei versucht, die AktivistInnen loszuketten und hat eine grüne Decke ausgedehnt, so dass man nicht sehen kann, was sie gerade tut.

 15h40 : Caen

Train immobilisé juste avant la gare de Caen : blocage de 4 militants du GANVA, enchainés aux rails à 100m du Viaduc de la Cavée, en allant vers Bayeux
Le train est arrêté à 1 km - 1,5 km du blocage

Banderole
"LA RÉSISTANCE NE CONNAIT PAS DE FRONTIÈRE"

7 camions de gendarmes mobiles sont sur place et l’hélico qui précède le train a atterri
Les militants présents en gare de Caen rejoignent le lieu de blocage par les voies

Le communiqué du GANVA :

PDF - 52.3 ko
Le communiqué de presse du GANVA

Der Zug steht direkt vor der Caener Bahnhof still : vier AktivistInnen der GANVA (Gewaltfreie Anti-Atom-Aktionsgruppe) haben sich auf dem Gleis angekettet, hundert Meter vor dem Viadukt der Cavée, Richtung Bayeux.
Der Zug steht still, 1 km -1,5 km vor der Blockade

 14h21 : Valognes

Le train est parti de Valognes selon l’horaire prévu. Les antinucléaires, une fois de plus, avaient les bonnes informations. Et pourtant ces horaires sont censés être secrets.

Composition du train :
Deux locomotives vertes SNCF Fret (Diesel)
Deux wagons voyageurs (CRS)
Onze CASTOR
Un wagon voyageur
Une locomotive verte SNCF Fret (Diesel)

Zug losgefahren + BeobachterInnen gesucht

Zugreihe (Quelle : BeobachterInnen in Valognes) :
2 grüne Dieselloks "Fret SNCF"
2 Personenwaggons

11 Behälter
1 Personenwaggon
1 grüne Diesellok "Fret SNCF"

 Information à 12h15

Notre équipe est sur place, le train sortira de la gare en 2 morceaux pour être assemblé ensuite.
Départ prévu 14 h 30

Unser Team ist da, der Zug soll aus dem Bahn fahren. Er ist in zwei Teilen getrennt, die danach zusammengebaut werden sollen.
Abfahrt soll um 14:30 stattfinden

 Information à 9h30

Le train a été préparé hier soir au terminal de Valognes, il est actuellement en deux parties. Il devrait partir à l’heure prévue (14h20)

Zug gestern vorbereitet worden. Steht 2 teilig im Rangierbahnhof

[http://groupes.sortirdunucleaire. ...]